keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Montpellier magistral, Le Cannet et Mulhouse au rendez-vous

le 25/04/2022
Vainqueur autoritaire à Chaumont, Montpellier a renversé la série, tandis que Tours a dompté Narbonne en trois sets. En LAF, Le Cannet et Mulhouse seront au rendez-vous de la finale. En LBM, en revanche, Saint-Nazaire a été battu par Saint-Jean-d’Illac qui revient à hauteur dans la série, en attendant le match 2 entre Saint-Quentin et Nancy ce soir.
lnv

LAM (Play-Offs, Demi-Finales, match 1)
Montpellier réalise jusqu’à présent des Play-Offs impressionnants. Vainqueurs en deux manches et sans frémir de Paris en quarts de finale, les hommes d’Olivier Lecat ont réalisé un gros coup à Chaumont en s’imposant au Palestra avec autorité (1-3). L’exploit est d’autant plus retentissant que les Chaumontais ne s’étaient plus inclinés à domicile depuis le…11 décembre (face à Narbonne) et restaient sur neuf succès de rang au Palestra ! Mais les Héraultais ont présenté un jeu défensif solide, récoltant pas mal de points au contre (11 blocks à 5) tandis que Nicolas Lazo et Ezequiel Palacios étaient impériaux en réception. Montpellier a aussi affiché une vraie discipline (23 fautes directes contre 36 à Chaumont) et Danny Demyanenko a fait les choses très bien (10 pts à 9/10 en attaque). Montpellier, qui avait été battu sur le même score, sur son sol, l’an passé par Chaumont, a donc inversé la série et les rôles cette année ! Pour Tours, en revanche, Grenon est resté imprenable et le TVB s’est nettement imposé 3-0 face à Narbonne, sur la base d’un collectif en parfait ordre de marche, avec 62% en réception et 60% en attaque. Un match plein du TVB symbolisé par Kévin Tillie (16 pts et 73% en réception). Des Centurions qui doivent donc impérativement changer de braquer mercredi pour le match 2, s’ils veulent relancer la série. 

LAM (Play-Downs, 5e journée)
Cette dernière journée de la phase aller a débouché sur un enseignement  définitif : Le Plessis-Robinson est officiellement maintenu en LAM ! Grâce à leur premier succès en Play-Downs, face à Nantes Rezé au tie-break (3-2), les Hiboux ont mathématiquement assuré leur maintien dans l’élite, puisqu’ils comptent 16 points d’avance désormais sur  le dernier du championnat, l’AS Cannes, qui a subi un troisième revers de rang, dominé par Toulouse (1-3). Pour les Franciliens, il s’agit maintenant de bien finir les choses, ce qu’Antonin Rouzier a admirablement fait samedi soir, rendant une feuille de stats à 33 points et 69% en attaque ! Pour les Cannois, en revanche, le défi du maintien s’annonce désormais très compliqué puisqu’ils accusent aujourd’hui un retard de dix points sur Cambrai, alors qu’il n’en reste plus que 15 à prendre. Samedi, malgré le gros match de Ronald Jimenez (25 pts dont 7 contres), les Cannois ont subi les assauts de Joachim Panou (24 pts dont 2 contres). Dans la troisième rencontre, Cambrai a encaissé son premier revers, battu à domicile par Poitiers (0-3), porté par le bras de Chizoba Neves Atu (23 pts à 56%).

LAF (Play-Offs, Demi-Finale, match 2)
On aura donc droit à la finale attendue, la finale espérée, la finale implacablement logique au vu du déroulé de la saison. Dimanche, Le Cannet, leader à la régulière, et Mulhouse, champion sortant et plus grand rival des Cannettanes sur l’entièreté de la saison, ont poinçonné en deux matches et sur terrain adverse leur place en finale de LAF. Pour le club du Cannet, il s’agit de la troisième finale depuis 2015 (défaites en 2015 et en 2017). Cette saison de domination jusqu’ici est la confirmation de l’installation au plus haut niveau du club azuréen depuis qu’il est sous pavillon Volero, avec des moyens largement augmentés. L’ASPTT Mulhouse, elle, est dans la continuité. Champion sortant, le club alsacien disputera la 11e finale de championnat de son histoire et chassera un troisième sacre. Dimanche, les deux cadors de la LAF ont dû lutter pour éviter un match d’appui. A Terville Florange, Le Cannet, qui n’avait concédé qu’un set aux Mosellanes en saison régulière, s’est imposé au tie-break (2-3), après une lutte de 2 h 22. Parfait symbole de sa remarquable saison, le TFOC avait une nouvelle fois élevé un mur (16 contres au total) et Mariam Sidibe (20 pts dont 4 contres) et Taylor Mims (26 pts dont 4 contres) ont porté haut les espoirs. Mais en face, Le Cannet a la couenne solide et des mains décisives, avec les 5 aces d’Eva Yaneva et les 22 points de Michaela Mljenkova. Pour Mulhouse, la bataille fut tout aussi rude et les Alsaciennes ne sont pas passées loin d’un revers en quatre sets. Au RC Cannes, Carli  Snyder a fait tomber la foudre (31 pts à 47%) et Claire Felix a pesé au centre (14 pts dont 5 contres). Mais les filles de François Salvagni ont affiché d’admirables ressources, derrière un trident offensif de luxe, Kimberly Drewniok (26 pts), la jeune Américaine arrivée en janvier dernier, Yossiana Pressley (20 pts) et Amanda Coneo (24 pts). Les deux cathédrales ont maintenant rendez-vous dimanche prochain pour le premier acte d’une finale, remake de 2017, qui s’annonce somptueuse.

LBM (Play-Offs, Demi-finales, match 2)
En attendant le match 2, Saint-Quentin – Nancy, ce lundi soir, la LBM n’a toujours pas un seul nom pour sa grande finale ! Dimanche, Saint-Jean-d’Illac a en effet fait tomber le favori à la montée, Saint-Nazaire (3-2), pour remette les deux équipes à égalité dans la série (1-1). Les Girondins ont choisi leur moment pour vaincre les Nazairiens pour la première fois de la saison, au terme d’un match spectaculaire de 2 h 13 et d’une bataille au centre phénoménale. Avec 14 contres à 13, les murs se sont renvoyé les ballons ! Raphaël Pascal a été remarquable dans cet exercice avec 7 blocks (13 pts), jouant la partition avec Kevin Rodriguez (10 pts dont 6 contres). Pourtant, «l’ancien», Pepe Rodriguez fut monumental en attaque (33 pts à 67%). Mais à Saint-Jean, on s’y est mis à deux pour désamorcer le missile argentin, avec Maxime Hervoir et Martin Jambon à 21 points chacun, pour renvoyer la série en Loire-Atlantique et un match d’appui brûlant, mercredi.   

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies