keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Derby à Charpy, suspense dans le fond

le 07/01/2022
En l’absence du TVB, à nouveau privé de match ce week-end, Narbonne et Sète peuvent tous deux s’emparer de la première place LAM. Dans le bas, Cannes reçoit Poitiers pour un match capital dans l’optique du maintien, tandis que Le Plessis Robinson et Paris préparent un joli derby à Charpy. En LAF, trois des quatre premiers du classement, Le Cannet, Cannes et Nantes, sont en déplacement.
lnv

LAM (16e journée)
Le leader tourangeau, au repos forcé pour la troisième journée de suite en raison de la situation sanitaire et des divers cas Covid qui essaiment dans les effectifs, Narbonne se voit offrir une nouvelle fenêtre de tir pour s’emparer de la première place. Il faudra pour cela ramener un point à minima ou l’emporter plus sûrement à Nantes Rezé pour se poser dans le fauteuil de leader. Des Nantais qui n’ont plus joué depuis la mi-décembre et qui ont également tout intérêt à prendre des points pour rester dans la lutte aux Play-Offs. Mais Narbonne n’est pas seul à lorgner sur les cimes. Ce week-end revient en jeu l’Arago Sète, indomptable depuis huit matches et qui n’a plus connu la défaite depuis le 6 novembre à Montpellier ! Un rythme infernal que Toulouse aura sans doute du mal à canaliser. Car à l’inverse, les Spacer’s claudiquent, eux, avec un seul succès lors de leurs huit derniers matches et une glissade dangereuse vers le bas du classement. Justement, tout au fond, se joue un rendez-vous crucial ce week-end, avec un Cannes – Poitiers, quasi déterminant pour la survie en Ligue AM. Notamment pour l’AS Cannes. Dernière et déjà distancée, la troupe de Nikola Matijasevic abat samedi une carte capitale et doit impérativement décrocher son troisième succès de la saison. Après sa victoire à la bagarre à Paris, Chaumont veut s’ancrer plus solidement dans le Top 4 et faire carton plein face à Tourcoing, que le CVB 52 avait déjà dominé à l’aller. Un mois après son revers à Toulouse, trois journées LAM sans jouer et un forfait en Coupe d’Europe, Montpellier remonte sur scène, avec la réception délicate de Nice, plutôt fringant ces temps-ci et beau vainqueur à Narbonne en début de semaine. Enfin, Le Plessis Robinson accueille Paris pour un joli derby francilien, disputé cependant dans les murs du Paris Volley, à Charpy. Dominé au finish par Chaumont, Paris semble plutôt dans les clous en terme d’agressivité et de jeu en ce début d’année. Pour Le Plessis-Robinson et son attaquant Antonin Rouzier, passé par Paris l’an dernier, l’occasion est belle de dépasser le «grand frère» de la capitale au classement, d’autant que les Hiboux sont dans une belle dynamique et restent sur deux succès consécutifs sans perdre le moindre set.

LAF (15e journée)
C’est une 15e levée de LAF partielle, avec trois rencontres d’ores et déjà ajournées. Mais le leader cannettan officiera bien, au Pays d’Aix Venelles. Un déplacement costaud pour Volero Le Cannet car les Provençales restent sur une performance de choix à Saint-Raphaël et apparaissent désormais à deux points seulement du podium ! En déplacement à Evreux, Cannes devra aussi faire preuve de vigilance. Il y a peu le promu ébroïcien a en effet fait tomber le champion sortant, Mulhouse, qui restera, lui, en warning sur la bande d’arrêt ce week-end. A l’inverse, Nantes repart en campagne, dans le Nord, à Marcq-en-Barœul pour tenter de décrocher un troisième succès de suite à l’extérieur. De leurs côtés, les Lorraines de Vandoeuvre Nancy veulent stopper la série de trois défaites de rang qui les a fait glisser dans le bas du classement. Mais les Varoises de «Saint-Raph» sont elles aussi en appel d’un bon résultat après leur revers en début de semaine devant Venelles.

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies