keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Les Invincibles du Barrou

le 18/01/2022
12 décembre 2020. C’est le soir où Sète s’est incliné dans sa salle pour la dernière fois. Depuis, le Barrou est devenue une forteresse imprenable, expliquant en grande partie la place de leader qu’occupe l’Arago aujourd’hui. Sans oublier un entraîneur, Patrick Duflos, dévouer à un club qu’il quittera à la fin de la saison en cours.
lnv

Son nom est forcément gravé en lettres d’or dans les murs du Barrou à Sète. Joueur pour l’Arago (1986-1991, 1992-2002), puis entraîneur (2004-2007, 2009-2018, 2019-2022), Patrick Duflos est un monument du club. Et pourtant… Alors que l’équipe fanion siège dans le fauteuil de leader de la Ligue AM, le technicien a appris cette semaine de la bouche de ses dirigeants que l’aventure prendrait fin à l’issue de l’exercice 2022. Car ces derniers « n’ont pas réussi à créer une relation de confiance avec moi » expliquait l’intéressé il y a quelques jours dans les colonnes du Midi Libre. Forcément déçu d’une issue qu’il n’imaginait pas, ses joueurs le furent tout autant, toujours selon Patrick Duflos : « Quand je l’ai annoncé, les joueurs sont tombés à la renverseCertains d’entre eux m’ont envoyé des messages le soir pour me dire qu’ils étaient désolés Ils sont solidaires mais on va essayer de poursuivre ce qu’on a commencé. »

Une régularité et un travail récompensés

Un travail des Héraultais pour le moins intéressant puisqu’après 17 journées – sans compter les nombreux matchs en retard des concurrents – l’Arago occupe la première place avec un point de plus que son dauphin tourangeau. « C’est anecdotique car toutes les équipes n’ont pas le même nombre de rencontres. Mais cette 1ère place valide aussi une régularité et un travail de chacun depuis le début de la saison » explique Patrick Duflos. Et de poursuivre : « La mise en route a été difficile car nous n’étions pas au complet, mais l’équipe reste sur une série de dix succès de suite avec des victoires contre Tours ou Chaumont, ce n’est pas rien. » Des nets succès forgés dans une salle du Barrou qui a retrouvé son public. Grâce à des supporters fidèles et présents à chaque journée, l’Arago peut se vanter d’être la seule équipe avec le TVB à être invaincu sur ses terres.

Paris, irrégulier mais dangereux

Une fierté de plus pour Patrick Duflos : « Nous n’avons pas perdu un match chez nous en 2021. Nous sommes sur une année complète d’invincibilité. Nous sommes vraiment à l’aise chez nous et le retour du public a fait un bien fou. Surtout sur les premières rencontres pour nous aider à prendre confiance. Cela a clairement été un plus contre Chaumont et Tours. ». Vendredi soir à 19h30 contre le Paris Volley, les partenaires de Moritz Karlitzek – encore auteur d’une solide performance à Tourcoing (13/22 en attaque et 2 aces) – viseront un quatorzième succès de suite au Barrou. Une mission pas simple pour des Sétois qui s’étaient néanmoins nettement imposés à Paris (0-3). « C’est une bonne équipe avec un excellent passeur. Paris est fait d’un mélange d’anciens et de jeunes avec beaucoup de potentiel. Certes elle était encore irrégulière, mais elle est dangereuse », conclut un Patrick Duflos méfiant, mais qui pourra une nouvelle fois compter sur des supporters et un groupe fidèles.

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies