keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

LA LNV MADE IN TOKYO

le 02/08/2021
Une vingtaine de joueurs et joueuses de lnv disputent actuellement les Jeux Olympiques à Tokyo, une autre preuve de la santé et de la compétitivité au plus haut niveau international des championnats hexagonaux.
lnv

Il y a comme un petit air de France à Tokyo. Et ce n’est pas uniquement dû à la présence des Bleus de Laurent Tillie, qualifiés pour la première fois de l’histoire du volley français en quart de finale des Jeux Olympiques. Bien sûr, Kevin Tillie, Nicolas Le Goff et Daryl Bultor sont ceux sur lesquels on a tourné les yeux. Membres de l’équipe de France, ils sont les plus beaux, les plus éminents ambassadeurs du championnat LAM à l’autre bout du monde, accompagnés dans leur magnifique aventure d’Arnaud Josserand, l’entraîneur adjoint de l’équipe de France et manager de l’AS Cannes, et du statisticien, Thomas Bertolossi, lui aussi dans le staff de l’AS Cannes. Loin, très loin des parquets LNV, le futur réceptionneur-attaquant tourangeau, le central montpelliérain et le central tourquennois entretiennent la flamme et tissent le fil entre l’Ariake Arena, monumentale salle où se déroule le tournoi de volley olympique, et les parquets de l’Hexagone, qui attendent leur retour et la reprise du championnat pour s’embraser.

Mais ils ne sont pas les seuls. Au village olympique, LAM et LAF ont leur rond de serviette et cela fait une jolie tablée d’une vingtaine de convives. L’AS Cannes peut même déjà organiser le programme de préparation depuis Tokyo ! Arnaud et Thomas ont eu en effet sous le coude et dans la même poule le nouveau coach du champion de France en titre, Eduardo Horacio Dileo, entraîneur adjoint de la sélection argentine. D’ailleurs, l’équipe albiceleste est, de très loin, celle qui représente le plus fortement la LAM. A Tokyo, l’Argentine aurait même pu sortir les fanions et les pin’s, dont raffolent les Japonais, à l’effigie du championnat de France !

Sur les douze internationaux argentins, ils sont en effet…sept qui évolueront à la rentrée en LAM ! Parmi eux, le nouveau pointu de Nice, Bruno Lima, le futur Poitevin, Cristian Poglajen, le passeur de Tourcoing Matias Sanchez ou encore le meilleur réceptionneur-attaquant de la saison écoulée, Ezequiel Palacios. Pour ce dernier d’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le joueur argentin se sent bien dans le costume du joueur de LAM. «Le Championnat de France nous correspond bien. C’est un peu comme avec les équipes nationales. On a des profils qui se ressemblent avec la France et les joueurs français. On est joueur, on n’est pas les plus physiques, les plus hauts, on aime le volley à l’instinct. Et puis, la LAM est un championnat de très haut niveau désormais, très disputé, très intéressant à jouer», raconte l’international sud-américain. Dans ce même groupe B, celui de la France, on a aussi croisé le réceptionneur-attaquant tunisien de Narbonne, Aymen Bouguerra. Mans dans l’autre groupe, la LAM représente aussi avec les Canadiens Ryan Sclater, pointu habile qui passe de Montpellier à Sète à la rentrée, et Steven Marshall, réceptionneur-attaquant finaliste de la dernière saison avec Chaumont et qui évoluera à Nice à la rentrée. 

Moins pourvoyeuse, la LAF laisse cependant aussi sa petite trace sur le parquet nippon durant ces JO. Là aussi, il y a du bleu et du blanc argentin, avec la centrale de Béziers, Bianca Farriol et la nouvelle réceptionneuse-attaquante du Cannet, Antonela Fortuna, qui ne verront malheureusement pas les quarts de finale. D’autres auront la chance de poursuivre l’aventure en deuxième semaine, en revanche, comme la centrale serbe du Cannet, Maja Aleksic, tandis que tout se jouera sur le dernier match de poule lundi pour la future passeuse japonaise du VBN, Kanami Tashiro. Plus fort encore, on a même retrouvé des empreintes lnv dans le sable, en beach volley, avec le réceptionneur-attaquant de Tours, Zouheir El Graoui, qui y a posé ses doigts de pieds ! Preuve que la lnv a envahi tous les terrains de jeu à Tokyo.   

     

lnv
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies