keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Un bon Tours et du vent d’Est

le 23/01/2023
Victorieux du «Clasico» à Paris, Tours fait la bonne affaire de la journée en LAM et profite de la chute conjuguée de ses deux poursuivants, Nantes Rezé et Saint-Nazaire, pour reprendre ses distances. En LAF, Mulhouse et Terville Florange ont fait souffler un fort vent d’Est, tandis qu’en LBM, Mende et Saint-Quentin s’échappent un peu.
lnv

LAM (17e journée)

Le TVB a visiblement digéré sa tristounette semaine dernière. Et le voici désormais mieux assis sur le trône de la LAM, à l’issue d’une 17e journée qui lui est pleinement favorable. Vainqueur du «Clasico» à Charpy (1-3), malgré la perte du premier set, le TVB profite à plein des revers concomitants de Nantes Rezé et du SNVBA, les feux follets de l’Ouest, pour reprendre cinq longueurs d’avance.

A Paris, Tours a donc fait le métier, avec une défense superbement dressée et la bagatelle de 17 contres au total dont six pour Michael Parkinson et autant pour… son passeur bosnien, Zeljko  Coric ! Une prouesse, cumulée aux 25 points de Drame (à 70% de réussite en attaque), qui constituait un obstacle insurmontable pour le Paris Volley, malgré les 24 unités d’Ibrahim Lawani.

Derrière, en revanche, on a chuté de concert. Nantes Rezé, à la maison, a été surpris au tie-break par Poitiers (2-3), après 2 h 24 d’un combat admirable. «Chizo» n’eut pourtant aucun état d’âme pour son ancien club (33 pts), mais le SPVB est allé chercher le succès à plusieurs mains, dont celles, précieuses, en attaque comme en réception d’Aymen Bouguerra (13 pts). Mais le SNVBA n’a pourtant pas saisi l’occasion de grimper au deuxième rang, dominé sèchement au Barrou, par l’Arago (3-0) et un Ardo Kreek souvent juste (10 pts dont 2 aces et 2 contres).

Et c’est donc Chaumont qui recolle. Après deux revers de rang, le CVB 52 a pris la mesure de Toulouse (3-0), grâce notamment à un Nathan Wounembaina toujours vert (16 pts dont 4 aces). Tourcoing aussi se propulse vers les hautes sphères, avec un troisième succès de suite, qui a le goût du prestige, sur les terres du champion en titre, Montpellier (1-3). Du haut de ses 217 cm, le pointu brésilien, Renan Buiatti, a vu les choses en grand (20 pts à 62% en attaque).

Narbonne suit le mouvement également, après un succès bâti sur des money time maîtrisés lors deux premières fins de set, au Plessis-Robinson (1-3). Avec 9 aces et 12 contres et 52% de réceptions positives, les Centurions ont tenu sur tous les plans. Les Hiboux doivent maintenant rester vigilants car Cambrai grappille un point, malgré une quatorzième défaite d’affilée devant Nice (2-3). Un match marqué une nouvelle fois du sceau de Célestin Cardin (29 pts à 71% de réussite en attaque, dont 3 aces). 

LAF (16e journée)
Les Neptunes ne flanchent pas. Opposé à Marcq-en-Barœul, Nantes a parfaitement géré l’affaire (3-0), dans les pas de Taylor Mims (19 pts) et les bras de Martina Samadan (13 pts dont 5 contres). Paris reste donc à cinq longueurs, malgré un succès costaud à Saint-Raphaël (1-3), où Emily Thater a joué un récital (17 pts, dont 3 aces et 6 contres).

Les Mariannes confirment leur force collective et leur solidité. Il le faut car derrière, un fort vent d’Est a soufflé ce week-end. Dans le choc au sommet de la journée, remake de la dernière finale, Mulhouse a en effet rasé Le Cannet, pourtant en pleine dynamique après une semaine victorieuse en Ligue des Champions, en 1 h 20 (3-0) ! Une défense de plomb, la justesse de Christelle Nana à l’attaque (14 pts à 64%) ont eu raison d’un champion qui encaisse-là un cinquième revers en 16 journées et se fait déborder par le VMA. En Moselle, c’est Terville Florange qui a secoué les branches lorraines, dominant son voisin, Vandoeuvre Nancy (3-0), en respectant les standards au contre (12 blocks).  

Béziers aussi profite de l’aubaine, après avoir dompté le Pays d’Aix Venelles (3-1). Avery Skinner avait le poignet agile (17 pts à 59% en attaque) et Bianca Farriol la main habile (7 contres). Facile vainqueur de France Avenir 2024 (3-0), avec 4 aces pour Madeleine Gates, Cannes se poste en 7e position, avec une marge confortable sur la ligne de flottaison pour les Play-Offs. Enfin, le match capital pour le maintien, entre Levallois et Chamalières, aura lieu le 1er février prochain.

LBM (15e journée)
Mende tient toujours le sceptre ! En voyage à Fréjus, le MVL, élevé une nouvelle fois par Manuel Balagué (25 pts dont 4 aces et 3 contres) a tout à la fois repoussé les assauts varois et…saint-quentinois. Car, le SQV ne fléchit pas d’un pouce non plus. A domicile, le club des Hauts-de-France a dominé Avignon (3-0), avec un Jérôme Clère en grand intendant de l’œuvre (18 pts dont 2 aces et 2 contres).

Derrière le tandem de tête, en revanche, tout se bouscule. Dans l’affiche de cette 15e journée de LBM, l’ASI a rendu les armes face à l’AS Cannes au tie-break (2-3). Avec 26 points (à 55% en attaque), dont 3 aces, Ronald Jimenez a pesé lourd côté cannois.

Et voilà Rennes qui s’invite dans le quintet, sans faire de bruit, après un succès en terre de formation, chez France Avenir 2024 (1-3). Un terreau où le jeune réceptionneur breton de 19 ans, Léry Monfort (16 pts), s’est senti pousser des ailes.

Dans cette quête des Play-Offs, Martigues a validé en terre lorraine un succès précieux (2-3) au bout d’un combat acharné de 2 h 17. Enfin, victorieux à Lyon dans les mêmes proportions (2-3), Ajaccio demeure aussi dans le bon wagon. Aux 26 points du Lyonnais Jovo Bijelovic, les Corses ont répondu à mains levées, avec un block collectif monstrueux, auteur de 19 contres au final !

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies