keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Braises au Nord, flammes à Nantes

le 25/11/2022
Dès ce soir, la LAM ouvre sa 10e journée avec un incandescent Tourcoing – Tours, tandis que le leader, Chaumont reçoit Sète samedi. En LAF, c’est tout feu à Nantes, avec la venue du champion, Le Cannet, pour un duel au sommet. En LBM, Cannes et Mende, les co-leaders, veulent retrouver la victoire.
lnv

LAM (10e journée)
Après les fortes secousses ressenties le week-end passé et le chahut général qui n’a pas épargné les fortes têtes et les leaders de la LAM, Chaumont et Tours, qui continuent de mener la danse, espèrent un retour à l’ordre et au calme. Mais ce sera tout sauf simple notamment pour le TVB, en voyage dès ce soir dans le Nord, pour y croiser un TLM aux idées hautement ambitieuses. A la Contact Pévèle Arena d’Orchies, Tourcoing, qui a assommé Montpellier le week-end passé, entend bien se faire le scalp de l’autre finaliste 2022. Tombé à Poitiers après six succès de rang, Tours n’aspire qu’à une chose : reprendre sa marche en avant. Cela annonce donc du grand spectacle devant les caméras de beIN Sports.

En tête avec un petit matelas de trois points d’avance, Chaumont est aussi en appel après un revers à Toulouse. Le CVB 52 reçoit un Arago Sète à la bagarre mais vaincu sur ces deux derniers matches. Après leur coup d’éclat dans le derby de Loire-Atlantique, en terre nazairienne, les «Boys» de Nantes Rezé, emmenés par le meilleur marqueur de la division, «Chizo», regardent tout en haut, avant d’accueillir Toulouse et son canonnier réputé également, Daniel Cagliari.

Stoppé dans son bel élan, Montpellier veut effacer l’échec tourquennois de l’ardoise. Il retrouve samedi un autre club du Nord, en l’occurrence Cambrai, lesté de six revers consécutifs et qui a désormais plongé à la dernière place du classement. Pour Paris, les choses ne sont pas simples non plus. Avant-dernier, Le Paris Volley n’a plus gagné depuis plus d’un mois (face au Plessis Robinson). Face à Poitiers, Dorian Rougeyron et sa bande devront juguler les assauts de la «fine pointe», Gabriel Candido.

Les Hiboux du Plessis Robinson, eux, ont un joli match de gala à jouer samedi face à Saint-Nazaire, dans un remake de la finale 2021 qui avait vu Le Plessis chiper la place dans l’ascenseur LAM au SNVBA ! Enfin, Narbonne reçoit Nice avec l’idée arrêtée de se positionner solidement dans le premier cercle du classement.

LAF (9e journée)
L’affiche de cette 9e journée LAF est évidemment toute trouvée avec ce formidable Nantes – Le Cannet programmé samedi soir à Mangin Beaulieu. Entre des Neptunes, leaders et seulement coulées par Mulhouse cette saison et un Volero secoué chez lui le week-end dernier par Vandoeuvre Nancy, la soirée promet quelques montées de fièvre samedi soir !

Cannes, deuxième et à l’affût, entend bien profiter de cette confrontation directe pour passer une épaule. Le RC Cannes, propulsé par son tandem offensif, Laak – Snyder,  reçoit Pays d’Aix Venelles qui reste sur deux revers consécutifs. Terville Florange, 4e, peut aussi profiter de la situation. Le TFOC semble avoir trouvé le bon rythme depuis quelques semaines. Il a pris neuf points sur neuf lors de ses trois dernières rencontres face à des concurrents directs, avant d’accueillir samedi Marcq-en-Barœul.

Grandes dames à Mulhouse samedi dernier, les Mariannes de Paris ont un nouveau gros match sur l’établi avec la venue des Angels de Béziers qui doivent rebondir après trois revers de rang. Mulhouse aussi attend mieux. Le début de saison du VMA est en dents de scie, alors que se profile prochainement la Ligue des Champions. En voyage à Chamalières, le finaliste 2022 a tout à craindre face à un adversaire qui reste sur deux succès d’affilée.

Le promu levalloisien, lui, quête toujours sa première victoire dans la grande Ligue. A Marcel Cerdan, le LSC attend Saint-Raphaël qui ne s’enflamme pas vraiment non plus sur ce premier tiers de saison. Enfin, Vandoeuvre Nancy veut valider devant France Avenir 2024 son joli succès au Cannet samedi dernier.

LBM (9e journée)
Cannes étrenne ses galons de leader avec un déplacement à Martigues. Des Martégaux qui vont beaucoup mieux et restent sur trois succès de rang, après un début de saison reçu 0 sur 5 ! Mende, qui partage désormais le fauteuil depuis week-end passé, a encore un gros rendez-vous avec la venue en Lozère des Girondins de Saint-Jean-d’Illac, requinqués par cinq victoires consécutives, portés par le meilleur marqueur de la division, Lucas Lilembo, et désormais à la porte du Top 3.

En voyage à Lyon, Saint-Quentin et son canonnier, Daniel Martins, ont aussi une belle carte à jouer, mais l’ASUL et Martin Jambon ont du mordant. Nancy n’a sans doute pas encore trouvé le plein régime, mais les Lorrains semblent plus à l’aise à l’extérieur depuis le début de la saison. Avignon doit donc se méfier de la phalange lorraine qui débarque dans le Vaucluse samedi soir, pour un match de cœur de classement important car il peut permettre au vainqueur de faire la bascule vers l’avant.  

Rennes et Ajaccio, les deux autres équipes à l’équilibre (4 victoires – 4 défaites) se croisent également en Bretagne, pour une rencontre aux refrains passés de LAM. Enfin, Fréjus reçoit France Avenir 2024 pour tenter de s’extirper un peu du fond de classement

 de classement.

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies