keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

LAF, La tête au carré

le 14/04/2022
Les quatre demi-finalistes LAF sont déjà connus sans recourir à un seul match d’appui. En LAM, la série au meilleur des cinq manches bascule ce soir sur les terres des challengers. En Play-Downs, Cannes et Cambrai enchaînent avec un deuxième succès. En LBM, il y aura une belle entre Saint-Jean-d’Illac et Fréjus.
lnv

LAM (Play-Offs, quart de finale, match 3)
Après deux rencontres consécutives sur le terrain du mieux classé, les quarts de finale LAM changent de champ de bataille. Le combat se déplace désormais, pour un ou deux matches, sur des terres qui appellent à la révolte, au sursaut et à la rébellion. Si le quatuor de tête à l’issue de la saison régulière voyage avec un matelas confortable et deux succès déjà en poche, les challengers sont debout dans leur coin, prêts à lancer l’assaut et relancer les dés. Nice reçoit Tours, avec le souvenir d’un match 1 où les Aiglons ne furent pas si loin. Sète attend Narbonne en se disant qu’il a déjà fait tomber les Centurions cette saison, tant en LAM qu’en Coupe de France. Tourcoing compte sur son formidable public et un feu ardent pour venir taquiner et enfin battre cette saison le CVB 52, actuellement en pleine maîtrise de son volley. Enfin, Paris n’a pas oublié qu’il avait séché rudement Montpellier en fin de saison régulière pour valider sa place dans le Top 8.  

LAM (Play-Downs, 2e journée)
Ils ne lâchent décidément rien. Cannes et Cambrai sont en mode guerriers depuis le début des Play-Downs et ont enchaîné hier un deuxième succès consécutif en Play-Downs. Certes, ils demeurent toujours aux deux dernières places et l’AS Cannes sait combien le challenge sera difficile. Mais ils sont à la bagarre ! En voyage à Poitiers, les Cannois se sont imposés au tie-break (2-3), au terme d’une lutte de pointus remarquable, Ronald Jimenez (26 pts) répondant à Chizoba Neves Atu (28 pts). Les 7 contres de Danijel Koncilja furent aussi ultra précieux pour l’AS Cannes. Face au leader de ce mini-championnat, Cambrai a, lui aussi, enchaîné avec un deuxième succès, également au set décisif (3-2). Vasyl Tupchii a été diabolique (27 pts à 74%) et la réception cambrésienne solide (58%). Il fallait cela pour éteindre le feu lancé par Antonin Rouzier (28 pts à 76%). Pour sa part, Toulouse a glané un succès précieux devant Nantes Rezé (3-1), en comptant notamment sur deux gros sets de son jeune réceptionneur-attaquant français de 20 ans, Antoine Pothron (12 pts). 

LAF (Play-Offs, quarts de finale, match 2)
Les choses n’auront donc pas traîné en LAF. Les quatre quarts de finale se sont joués en deux matchs et sur des duels, souvent sans appel. Pas un tie-break sur l’une ou l’autre des séries et deux leaders de la saison régulière qui n’ont pas frémi une seconde. En déplacement à Marcq-en-Barœul, Le Cannet a abandonné le deuxième set, mais pas la maîtrise du match. Lancées par un service efficace (9 aces dont 5 pour Giulia Carraro), à l’abri derrière un block efficace (14 contres dont 6 pour Tessa Polder), les Cannettanes filent donc en demi-finales où elles retrouveront Terville Florange. Impeccables sur la saison régulière, les Mosellanes ont pleinement justifié leur place dans le Top 4, infligeant un nouveau 0-3 à Nantes, le quatrième en quatre confrontations sur l’ensemble de la saison ! Dans des sets accrochés, le TFOC a su gérer au mieux le money time et Taylor Mims (21 pts) a fait tomber quelques ballons précieux. Si pour Terville Florange, la vie est belle, pour le VBN, qui avait enfoui pas mal d’ambitions dans le sac, la désillusion est rude et l’exercice 2021-2022 terminé sur six revers d’affilée ! De l’autre côté du tableau, l’ASPTT Mulhouse a montré les muscles dans le Var. Avec un jeu discipliné et des fautes directes limitées (7 seulement), les Alsaciennes, portées en attaque par leur réceptionneuse-attaquante, Amanda Coneo (16 pts à 64%), ont jugulé les velléités raphaëloises (0-3). Et l’on aura donc droit à une demi-finale «cathédrale» entre les deux équipes qui ont dominé le volley féminin ces dernières années, puisque le RC Cannes a confirmé sa victoire en terre provençale, au Pays d’Aix Venelles lors du match 1, en renversant pour le compte la série, grâce à un deuxième succès au Palais des Victoires (3-1), avec un nouveau gros match de Claire Felix (19 pts, dont 5 contres).

LBM (Play-Offs, quarts de finale, match 2)
Ils sont trois sur quatre à avoir posé les deux pieds dans le dernier carré des Play-Offs LBM. Hier, le leader de la saison, Saint-Nazaire, n’a pas fait de sentiments à Rennes : un succès 0-3, un service efficace (8 aces) et une qualification sans lâcher le moindre set. Le SNVBA est parfaitement dans les clous ! En revanche, il ne connaît pas encore l’identité de son futur adversaire, puisque Fréjus est revenu à hauteur de Saint-Jean-d’Illac grâce à sa victoire spectaculaire, au tie-break (3-2), au bout de près de 2 h de jeu. Le central espagnol, Daniel Macarro, est monté très haut côté varois (22 pts dont 7 contres). Parfait symbole d’une équipe de Fréjus, infranchissable et qui a rendu au final la bagatelle de 21 blocks au total, contre 11 à la troupe d’Anisse Guechou !  Il faudra donc un match d’appui samedi, en Gironde, pour délivrer ce dernier ticket. Car, à l’autre bout du tableau, tout est déjà joué. En déplacement à Avignon, Nancy a soigné la réception (63%) et affiché une belle unité pour s’imposer 1-3, malgré les 25 points de Maoni Talia. Une note identique pour Saint-Quentin, dominé en saison régulière à Martigues, mais qui a su, cette fois, faire la différence (1-3), pour avancer en demi-finale et défier la bande d’Eric Ngapeth.

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies