keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Mulhouse tient le choc, Paris fait sensation

le 11/11/2021
Si Mulhouse est resté maître en son Palais face à Nantes dans l’affiche de la journée, Cannes, en revanche, a été bouté du sien par Paris et la performance colossale de Julie Oliveira Souza (35 points). Le Cannet a compilé un huitième succès face à Chamalières et reste un solide leader.
lnv

LAF (8e journée)


De retour en son Palais des Sports après trois déplacements victorieux consécutifs, l’ASPTT Mulhouse a frappé un grand coup en dominant Nantes en quatre sets (3-1). Un succès solide, d’abord construit dans l’aisé lors de la première manche, puis le très rude ensuite dans la deuxième, arrachée de haute lutte 28-26, après que les Mulhousiennes ont compté quatre longueurs de retard dans le money time et sauvé deux balles de sets. Ce quatrième succès de rang, bâti sur le collectif, avec cinq joueuses à 10 points et plus et l’effort de toutes au block notamment (14 contres au final) installe solidement l’ASPTT dans les pas du Cannet, qui ne faiblit pas d’un iota. Face à Chamalières, pourtant débarqué sur la Côte par un vent porteur de trois succès d’affilée, le leader n’a pas tremblé une seconde. A l’arrivée, une huitième victoire nette et précise (3-0) et Michaela Mlejnkova qui joue encore les patronnes (19 pts dont 3 contres). Mais c’est juste derrière que l’on trouve la «perf» du soir. Elle est l’œuvre des Mariannes de Paris, décidément redoutables coupeuses de grosses têtes ! Après avoir dominé Nantes et Béziers sur leur sol, être à ce jour la seule équipe à avoir grappillé un point face au Cannet, Paris s’est offert hier soir le RC Cannes au Palais des Victoires (2-3) en reversant, s’il vous plaît, totalement la partie ! Menées deux manches à rien, offensivement cadenassées par le block-défense cannois deux sets durant, les Parisiennes ont pourtant réussi à inverser le momentum, avec un match d’anthologie, sans doute historique, de la pointue française internationale, Julie Oliveira Souza. Avec une marque à 35 points (dont 2 aces et 4 contres), l’attaquante parisienne a littéralement pulvérisé la muraille cannoise et rendu une ardoise très rare en LAF ! Avec ce succès, Paris continue de coller au quatuor de cadors et fait sensation en ce début de saison. Pas très loin, Pays d’Aix Venelles pointe son nez. Après un début de saison délicat, les Provençales semblent trouver le bon rythme. En atteste ce troisième succès de suite sans perdre un set, face à Marcq-en-Barœul cette fois (3-0), sur la base d’une réception bien tenue et une autre attaquante internationale française à la fête, Amélie Rotar (17 pts). En déplacement à Evreux, Saint-Raphaël a mis fin à trois revers consécutifs, en l’emportant dans l’Eure (1-3), avec la belle contribution de Nikki Taylor (15 pts dont 2 aces et 2 contres). En terre fédérale, Béziers et Angela Leyva (14 pts) ont été vigilants pour s’imposer sans fioriture et promptement (0-3) en 1 h 02 seulement. Enfin, le derby de l’Est est revenu aux Mosellanes de Terville Florange, tombeuses des voisines lorraines de Vandoeuvre Nancy (3-1), grâce à un récital complet : 13 contres au total (5 pour Mariam Sidibe), 22 points pour Taylor Mims et 5 aces pour lsaline Sager-Weider !          

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies