keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Poitiers veut se lancer, Le Cannet veut prolonger

le 05/11/2021
Dernier de LAM, sans le moindre point, Poitiers joue une partie importante ce soir face au champion sortant, l’AS Cannes. En déplacement à Tourcoing demain, le leader Tours veut rester invincible. En LAF, Le Cannet est à Paris pour prolonger la série, tandis que Nantes reçoit Saint-Raphaël dans un match emballant. En LBM, enfin, Ajaccio accueille Saint-Nazaire pour l’affiche de la journée.
lnv

LAM (6e journée)
Après Chaumont et Montpellier, déjà passés et repartis vainqueurs de leur voyage dans le Nord, Tourcoing reçoit un troisième gros client, dans un début de saison où les VIP se succèdent. C’est en effet le leader et dernier invaincu de LAM, Tours, qui s’avance demain soir dans un match qui pourrait permettre aux Tourquennois de frapper fort et de grimper dans la première partie de tableau en cas de succès. Mais le TVB sort d’un gros match face à Cambrai et il semble s’être magnifiquement ajusté aux blessures de début de saison. A la suite du train tourangeau, Chaumont et sa garde cubaine sont en déplacement à Nice dès ce soir, une équipe difficile à manœuvrer mais qui reste sur quatre revers de rang. Pour Poitiers, la venue ce vendredi soir à Lawson-Body du champion de France, l’AS Cannes, constitue sans nul doute, un moment important. Seule équipe à zéro point, le SPVB ne parvient pas à décoller. Depuis le début du championnat, Poitiers offre plus de neuf points par set sur des fautes directes à son adversaire. En attaque, le constat n’est pas plus reluisant. Avec 45% de réussite, Poitiers est l’équipe qui présente le plus faible pourcentage et son talentueux jeune pointu brésilien, Chizoba Neves Atu, n’étincèle pas sur ce premier mois de compétition. En face, Cannes ne caracole pas non plus et son jeu offensif est à peine plus convenable que celui des Poitevins. Bref, ce match pourrait donner quelques clés à l’équipe qui s’imposera. Dominé dans les grandes largeurs à Tours, Cambrai veut rebondir face à Paris, qui ne s’est pas encore imposé à l’extérieur. Après avoir ramené un point de son voyage en Haute-Marne, Montpellier veut s’ancrer dans le Top 4, mais il croise la route de l’Arago Sète et le retour d’une sacré connaissance, le pointu Ryan Sclater, qui a fit les beaux jours du MHSC VB la saison dernières, avant de faire des ravages désormais avec l’Arago, associé au pétaradant Moritz Karlitzek. Sur la dynamique de trois succès de rang, Narbonne, deuxième ex aequo, accueille samedi Nantes Rezé, dangereux et plutôt bien disposé en ce début de saison. Enfin, tombeur de Cambrai lors de son dernier match à la maison, Le Plessis Robinson veut récidiver face à Toulouse, mais il devra surveiller de très près le meilleur artilleur de LAM, le Brésilien Daniel Cagliari.

LAF (7e journée)
Encore de sacrés beaux rendez-vous en LAF, un championnat ouvert à tous les vents et les surprises depuis le lancement de la saison. En déplacement à Paris, Le Cannet a pour objectif d’étirer la magnifique série un peu plus loin encore. Leader invaincu, avec le maximum de points en poche, les Cannetannes font grosse impression collectivement depuis un mois. Mais en face, Paris Saint-Cloud est à l’affût et sa glissade à Chamalières le week-end dernier encourage les Mariannes à la révolte. Cela promet donc une belle bagarre, à l’instar de celle annoncée entre Nantes et Saint-Raphaël. Dominées successivement par Le Cannet et Mulhouse à la maison, les Varoises sont sorties du quatuor de tête, mais elles rêvent d’un exploit face à l’un des cadors annoncés du championnat. Elles les ont les armes pour, Laura Milos au canon et quelques serveuses féroces, comme Kim Robitaille et Lynn Blenckers. Mais en face, le VBN pose de plus en plus solidement les bases. Avec quatre succès consécutifs, dont un sur le RC Cannes, Nantes est dans une bonne dynamique. La jeune libéro de 21 ans, Emma Le Roux, tient le fond de terrain avec brio, tandis que Tessa Grubbs et Suvvi Kokkonen offrent différentes options offensives à Cyril Ong. Un point devant le VBN, Mulhouse se rend chez France Avenir 2024 pour maintenir son rang face à la jeune escouade fédérale qui a pris un petit point sur 18 depuis le début de la saison. Battu lors de ses deux dernières sorties, Vandoeuvre Nancy aimerait inverser la tendance avec la venue du Pays d’Aix Venelles. Mais méfiance, les Provençales restent sur une partie solide devant Terville Florange. Des Mosellanes, justement, un peu rentrées dans le rang après un début d’exercice tonitruant. Avec la réception de Marcq-en-Barœul samedi, le TFOC espère mettre fin à la série de trois revers consécutifs. Défait au Cannet, le RC Cannes croise le fer demain soir avec Béziers. Des Héraultaises un peu requinquées par deux succès de suite et qui ont à cœur de s’extirper au plus vite de la zone dangereuse. Enfin, Evreux reçoit Chamalières dans un match qui peut, là aussi, permettre au vainqueur, de respirer un peu plus.

LBM (5e journée)
Après son succès éclatant face à Nancy, le SNVBA, sans fausse note depuis le début de la saison, se rend chez un autre gros client, Ajaccio. En cas de victoire, Saint-Nazaire poserait fortement son empreinte sur le championnat. Mais si «le Gaz» parvient à faire tomber les Nazairiens, les dés pourront être relancés. Nancy justement, sera à la relance chez les minots de France Avenir 2024. Dans le bon tempo en ce début d’exercice, Martigues joue une partie intéressante à Fréjus, chez des Varois eux aussi plutôt bien inspirés. Un match qui promet une belle empoignade entre deux pointus en forme, Faïpule Kolokilagi côté martégal et Evgenii Karpinskii au FVV. Battu lors de ses trois dernières rencontres, Saint-Jean-d’Illac accueille Mende, scotché en bas, sans le moindre point. Enfin Rennes reçoit Avignon, qui a ouvert les compteurs la semaine dernière en Lozère.            

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies