keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

En quête d’indices !

le 14/10/2021
Si rien n’est encore clairement défini en ce début de saison, Narbonne – Tours et Nice – Montpellier constitueront les points chauds en LAM, tandis que le quatuor de tête en LAF, Mulhouse, Saint-Raphaël, Cannes et Le Cannet, tentera de garder le rythme. En LBM, Saint-Nazaire et Nancy veulent rester en haut et Ajaccio, lui, entre en scène.
lnv

LAM (2e journée)
C’est déjà un premier choc, un point de passage qui devrait livrer quelques indices, à défaut de preuves irréfutables, sur la qualité et les ambitions que peuvent nourrir ces deux équipes cette saison. Samedi, dans l’Aude, Narbonne accueille Tours, pour un duel entre grands vainqueurs de la première journée. En s’imposant à Montpellier en ouverture, les Centurions ont en effet marqué des points mais aussi les esprits. Européenne pour la première fois de son histoire, derrière une saison régulière terminée à la troisième place, l’escouade de Guillermo Falasca semble en ordre de marche et présente une variété de cartes offensives cette année, avec deux atouts majeurs, Rémi Bassereau et le pointu brésilien, Rafael Araujo. En face, Tours a brillamment remporté le chaud derby du centre à Poitiers et semble en mesure de colmater les brèches ouvertes par les blessures endurées en préparation (El Graoui, Dramé Neto). La présence du champion olympique, Kévin Tillie et l’arrivée à la rescousse de l’expérimenté Kamil Baranek sont des socles précieux dans ce contexte. Chaumont et Cambrai, les deux autres équipes à trois points évolueront, elles, à domicile, respectivement face à deux vaincus de la journée 1, Le Plessis-Robinson et Poitiers.

Après sa rude bataille remportée au tie-break devant le Paris Volley, le champion sortant, l’AS Cannes, se rend à Sète vendredi soir, où l’Arago est en quête d’un premier succès, après être tombé en cinq manches à Nantes-Rezé le week-end dernier. Les «Boys» d’Hubert Henno, iront eux, justement, à Paris, défier samedi la troupe de Dorian Rougeyron pour un joli duel en perspective. Dominé à la maison par Narbonne samedi dernier, Montpellier voudra rectifier le tir sur la Côte d’Azur, face à des Aiglons qui possèdent une doublette d’attaque redoutable avec Paolo Zonca et Bruno Lima. Enfin Toulouse reçoit Tourcoing dans un match qui va permettre à l’une ou l’autre des deux équipes de décoller.

           

LAF (3e journée)
La saison se lance à peine, mais au centre du village, on devine assez bien la cathédrale du volley féminin français. Avec deux victoires, dont une acquise à la bagarre à Marcq-en-Barœul, le RC Cannes de Filippo Schiavo est dans les clous. Une grosse présence au block, un service qualitatif, une attaquante, Micaya White, capable de faire de grosses différences : bref, ça fonctionne pour le plus galonné des clubs français, avec 21 titres de champion de France sur le revers de la veste. Autant dire que pour le promu Evreux, dominé par Le Cannet mardi dernier, la mission s’annonce délicate sur la Croisette vendredi. Le champion sortant, Mulhouse, a lui aussi fait le plein de points avant d’aller défier le VCMB, toujours en attente, lui de son premier. Sur le pont dimanche, avec la réception du Pays d’Aix Venelles, Le Cannet visera également la passe de trois succès et neuf points. Une mire lorgnée par Saint-Raphaël, parfaitement disposé en ce début de saison, à l’image de sa réceptionneuse-attaquante croate, Laura Milos, et qui livrera une belle bataille samedi face à Terville Florange, cinquième et dernière équipe invaincue, positionnée juste un cran derrière, avec cinq points.

Dominé à la maison par Paris en début de semaine, Nantes va tenter de réagir à Chamalières. Mais la tâche s’annonce difficile. Bien que battues à Mulhouse, les Auvergnates ont livré un match plein d’engagement et de promesses. Après avoir ramené son premier point de la saison de Moselle mardi, France Avenir 2024 aimerait grossir la cagnotte face à Vandoeuvre Nancy samedi. Enfin, Béziers disposera de quelques jours supplémentaires pour enfin lancer sa saison. Après deux revers et zéro set remporté, les Angels ne recevront Paris que mardi prochain.      

LBM (2e journée)
Deux chocs entre invaincus et l’entrée dans le jeu d’Ajaccio au programme de cette deuxième levée de LBM. Saint-Nazaire accueille ainsi Fréjus, tandis que Nancy reçoit le «made in France» Saint-Jean-d’Illac et son contreur diabolique, Raphaël Pascal, auteur de six bocks sur la journée 1 ! Ce week-end marque aussi l’entrée en lice d’Ajaccio, redescendu à l’étage inférieur et qui ouvrira sa saison face à Mende samedi. De retour dans le milieu pro, Rennes, pur-sang français aussi, croisera, lui, la route de France Avenir 2024. Enfin Martigues, solide vainqueur à Mende en ouverture, reçoit Saint-Quentin, en chasse de ses premiers points.  

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies