keyboard_arrow_up
ligue nationale
de volley

Chaumont et Mulhouse, premiers soleils de la saison !

le 02/10/2021
Samedi, en Haute-Marne, le CVB 52 et l’ASPTT Mulhouse ont remporté, sur le même score (3-0), la Super Coupe. Ils sont les premiers lauréats d’une saison professionnelle 2021-2022, dont les championnats s’élancent ce week-end, qui s’annonce passionnante à tous les étages.
lnv

Ils ont un peu raccourci le suspense, mais ils n’ont fait qu’attiser l’impatience et l’attente. Avant la reprise des trois championnats professionnels ce week-end, avec un Toulouse-Cambrai inaugural dès jeudi pour la première journée de LAM, Chaumont et l’ASPTT Mulhouse ont été les premiers à danser et fêter un trophée sous les cotillons et en public, enfin, samedi dernier. Vainqueurs de la Super Coupe, remise au calendrier LNV pour la première depuis 2017, Hauts-Marnais et Alsaciennes n’ont même pas fait un pli à l’ouvrage, en s’imposant tous deux 3-0, respectivement face à l’AS Cannes et Béziers.

Dans un remake de la superbe dernière finale de LAM, qui avait vu les Azuréens, coachés alors par Luc Marquet, décrochés au tie-break du match d’appui leur dixième titre de champion de France, le CVB 52 a pris une douce revanche. Non pas que ce fut véritablement le credo soulevé par l’avisé technicien italien, Silvano Prandi, mais il est évidemment toujours bon de mettre un mouchoir sur les mauvais souvenirs, a fortiori lorsque cela permet d’ajouter un trophée en vitrine, à quelques jours de la reprise du championnat. Samedi, devant ses supporters et dans son nouvel antre, Palestra, Chaumont a posé une jolie première pierre dans son jardin. Vainqueur autoritaire de l’AS Cannes (3-0), le club du président Bruno Soirfeck conserve donc son titre puisqu’il en était le dernier détenteur, vainqueur d’Ajaccio en 2017 pour ce qui était jusqu’alors la dernière ligne au palmarès de la Super Coupe masculine.

Néanmoins, il y a eu bataille tout de même. Bien que privé de son pointu titulaire, Gabriele Nelli (hernie discale) et de son remplaçant (Jeffrey Menzel), le champion de France a lutté vaillamment, notamment dans les deuxième et troisième sets. L’AS Cannes eut même une balle de deuxième manche qu’il n’a pas su saisir, avant que Fabian Plak n’assène deux contres de suite pour offrir le set aux Cévébistes. Mais Cannes n’abdiquait pas, chahutait sérieusement la ligne de réception chaumontaise dans le troisième acte. Mais le CVB 52 est, historiquement, une machine à servir. Que ce fut à Jean Masson ou au Palestra désormais, Chaumont a toujours «des bras». Et le tandem cubain, Herrera-Mergarejo se chargeait de maintenir à flot le CVB sur la ligne de mise en jeu, avant de terminer le travail sur un dernier service «bombinette» de Jesus Herrera à 29-28.

Avant cela, Mulhouse, titré lui aussi en 2017, s’était chargé de ne rien changer au palmarès de la Super Coupe. Face à Béziers, son plus sérieux rival sur la saison LAF écoulée, le champion de France et vainqueur de la Coupe de France a ajouté un troisième trophée sur l’année civile 2021. Une performance jamais réalisée encore. Pour l’ASPTT, les choses furent même un peu plus simples que pour Chaumont. Privé de sa nouvelle pointue, Dayami Sanchez, et da sa centrale, Yeisy Soto, Béziers était dépassé d’entrée. L’ASPTT réalisait même, à l’image de sa nouvelle doublette allemande passeuse-pointue, Pia Kästner - Kimberly Drewniok, une première manche collective de haute tenue.

Le deuxième set était plus accroché et Béziers plus hardi. Mais c’est la troisième Allemande de l’ASPTT, Ivana Vanjak, qui prenait les affaires en main et plaçait deux contres importants. Mulhouse relançait la machine, avec un 11-2 fracassant au cœur du set, pour finalement toucher l’en-but sans trop de frayeur. Sonné, Béziers flanchait alors en réception dans le troisième acte, encaissait encore un rugueux 11-0 et Mulhouse déroulait tranquillement pour s’octroyer sa deuxième Super Coupe et envoyer déjà un message fort à l’intention du reste de la caravane LAF…et de son rival biterrois, que les Alsaciennes retrouveront dans l’Hérault pour la première journée de championnat samedi.            

lnv

A lire aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de partage via les boutons de réseaux sociaux.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies