Billetterie

Le sacre ou le suspense

le 08/04/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Tous deux vainqueurs hier, respectivement à Vandoeuvre Nancy et Chamalières, Mulhouse et Béziers se retrouvent dans l’Hérault samedi pour un match décisif qui peut sacrer l’ASPTT ou laisser encore Béziers dans la course à deux journées de la fin du championnat.


LAF (27e journée)


Sûrement que Béziers doit encore espérer, guetter du coin de l’œil un éventuel faux-pas de l’incontestable patron de la LAF cette saison. Mais non, Mulhouse ne flanche pas et continue d’afficher les victoires avec une maîtrise métronomique, une autorité toute puissante qui doit logiquement l’emmener vers le titre. Avec un seul revers en vingt-cinq journées, les filles de François Salvagni réalisent un parcours hexagonal absolument remarquable. Hier, en déplacement à Vandoeuvre Nancy, calé confortablement en milieu de tableau, Mulhouse a bataillé mais n’a pas tremblé. A l’arrivée un succès très collectif (1-3), avec douze contres de cinq joueuses différentes et la participation active d’Héléna Cazaute à l’attaque (17 pts). Dans le même temps, Béziers était sur un accord similaire à Chamalières (1-3), mais avec une pointue colombienne, Dayana Segovia, en leader magistrale (30 pts à 56%, dont 5 contres). Les Angels campent donc toujours à sept longueurs des Alsaciennes et tout peut se jouer samedi, avec le choc au sommet programmé dans l’Hérault. Si Mulhouse s’impose, il décrochera son deuxième titre de champion, après celui conquis en 2017. A l’inverse, si Béziers prend trois points, alors il recolle à quatre points et prolonge le plaisir et le suspense jusqu’au bout ! Nantes aurait aimé participer à cette lutte, mais le VBN doit désormais se contenter de défendre sa troisième place. En déplacement à Istres, les Nantaises ont arraché deux points (2-3) et Carli Snyder a une nouvelle fois mis les mains dans le cambouis (29 pts). Avec ce succès, Nantes maintient l’assaillant cannetan à quatre points. Dominateur devant Pays d’Aix Venelles (3-0), avec 21 points de Nia Kai Reed, Le Cannet n’abdique pas avant de recevoir Marcq-en-Barœul dimanche, tandis que Nantes croisera les jeunes pousses de France Avenir 2024. Pour les Istréennes, le maintien est très proche désormais, après ce point pris face au VBN. Si dans le même temps, Mougins a fait le travail à l’IFVB (0-3), les filles de Marie Tari comptent encore onze points de débours et peuvent en prendre douze au maximum (quatre matches à disputer) d’ici la fin du championnat ! Enorme et improbable défi, surtout que Mougins devra déjà se défaire de Cannes ce week-end, tandis qu’Istres se rendra à Terville-Florange. Un RC Cannes qui peut toujours viser la place en Challenge Cup après son succès sur Saint-Raphaël (3-0) et les 14 points de Carly De Hoog. Enfin, privés des deux dernières journées pour cause de Covid, Paris retrouvera le terrain ce samedi avec la réception des Nancéiennes, tandis que Saint-Raphaël défiera Chamalières dimanche.