Billetterie

Mulhouse solide, Nantes fait l’affaire

le 31/03/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En maîtrise totale à Mougins, l’ASPTT Mulhouse se rapproche semaine après semaine du titre de champion de France. A sa suite, Béziers gagne mais reste à distance, tandis que Nantes fait la bonne affaire dans la lutte pour les places européennes.

 

LAF (25e journée)


A cinq journées de la fin, l’ASPTT Mulhouse n’est pas encore assise sur le trône, mais on peine à voir ce qui pourrait la faire chanceler au pied de l’autel. Hier soir, en déplacement à Mougins, équipe en lutte pour sa survie, les Alsaciennes ont plié l’affaire en à peine plus d’une heure (0-3), avec un service de plomb (10 aces) et une habituée des hautes luttes, Christina Bauer (14 pts dont 4 contres), dont l’expérience sera cruciale dans l’épilogue de la saison. Samedi, Mulhouse reçoit Chamalières et a évidemment largement les moyens de maintenir son rythme de champion, tandis que Mougins campe à dix points du maintien, mais veut encore croire au sursaut, avant de se déplacer à Saint-Raphaël ce week-end.

 

Derrière, Béziers continue de s’accrocher au fil, mince, de l’espoir. Victorieux de Saint-Raphaël (3-0), les Angels ont aligné cinq joueuses à dix points et plus, mais les Héraultaises stagnent à sept longueurs du leader avant un déplacement à Venelles. En réalité, la bonne affaire du soir est pour le VBN. Vainqueures au Cannet au set décisif (2-3) dans un affrontement direct pour le ticket en CEV Cup la saison prochaine, les Nantaises ont renforcé leur troisième place au classement et repoussé leurs poursuivantes à six points désormais. Sanja Gommans a été à son avantage en attaque (21 pts), tandis qu’Amandha Sylves fut un premier rideau défensif précieux (4 contres). Avant de recevoir Vandoeuvre Nancy samedi, le VBN vient d’enchaîner trois succès de rang.

 

En revanche, la formidable série de Terville Florange s’est arrêtée à six. Sur leur lancée de six victoires consécutives, les Mosellanes ont été stoppées net dans le Nord, par Marcq-en-Baroeul (3-0) et Karolina Goliat notamment (16 pts). Retombé à la 5e place du classement, avant de recevoir Le Cannet, ex aequo, dans un choc capital samedi, Terville-Florange voit aussi revenir sur ses talons l’AS Cannes, qui a disposé aisément d’Istres hier soir (3-0) en 1 h 07 et neuf aces au final. Des Cannoises qui se rendront à Paris samedi, chez des Mariannes, tombeuses sans souci de France Avenir 2024 (0-3), mais qui visent surtout la «perf» en Coupe de France désormais (quart de finale à jouer face à Istres le 13 avril prochain). Les Istréennes, elles, tenteront ce week-end de barricader un peu plus leur maintien en LAF, avec la réception des Marcquoises. Enfin, Chamalières a dominé le Pays d'Aix Venelles (0-3).