Billetterie

Ajaccio, le dernier atout

le 19/03/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En situation très délicate, les Corses d’Ajaccio se déplacent à Nantes-Rezé pour un affrontement direct et décisif dans la lutte pour le maintien. En LAF, le leader Mulhouse est au défi du Cannet, tandis qu’en LBM, la phase de poule rend son verdict et le nom des quatre demi-finalistes ce week-end.

 

LAM (25e journée)

Cette avant-dernière journée concentre évidemment son lot de suspense et devrait lever, en partie seulement, quelques-uns des derniers doutes qui subsistent encore avant les Play-Offs. Si Montpellier est un leader paisible, avant de recevoir samedi Toulouse qui n’a plus rien à jouer non plus, derrière, c’est une empoignade magistrale. Cannes accueille Poitiers pour défendre férocement son deuxième rang, tandis que le SPVB tentera de mettre sa place en Play-Offs au coffre. Car, derrière, Sète luttera jusqu’au bout, mais l’Arago doit déjà impérativement ramener trois points de son voyage à Tourcoing pour espérer encore. Un TLM qui peut, lui, toujours viser le Top 5. D’autant que Cambrai, qui le suit de près, reste sur trois revers de rang avant d’affronter Chaumont, monté sur ressort ces dernières semaines et qui peut encore prétendre au siège de dauphin. Une place également convoitée par Narbonne, qui reçoit un Paris Volley désormais distancé pour de bon dans la course au Top 8. L’autre point chaud du week-end se concentre tout en bas du classement, avec une bataille à trois terrible pour éviter la relégation. A deux journées de cet épilogue douloureux, Ajaccio est en ballotage très défavorable, lestée de quatre points de retard sur Nice et Nantes Rezé, avant de se déplacer…en Loire-Atlantique justement, chez les Boys du NRMV, pour relancer totalement les dés ou être condamné ! De son coté, Nice accueille Tours, un champion en titre soucieux de bien finir l’exercice régulier. 

 

LAF (23e journée)     

Dans sa quête d’un deuxième titre de champion de France, l’ASPTT Mulhouse a un rendez-vous périlleux au Cannet samedi après-midi. Des Cannetanes qui ne rêvent sans doute plus du titre, mais qui aimeraient accrocher une place européenne. C’est sans doute la même optique pour le VBN, largement distancé par les Postières désormais, avant de défier Chamalières. En revanche, Béziers peut encore toucher le Graal. Avec six points de retard et un match de moins que Mulhouse, les Angels sont en lutte, mais doivent faire le plein de points samedi face à Marcq-en-Barœul. Equipe à sensation de la saison, Terville-Florange n’en finit plus d’étinceler. Avec un seul set lâché lors de ses quatre dernières sorties, Nantes et Cannes passés au tamis, les Mosellanes ont de grandes idées et l’Europe n’est plus très loin, avant de se rendre chez les pousses fédérales de France Avenir 2024 ! Mais le RC Cannes est à la bagarre aussi, avant son voyage en Lorraine, à Vandoeuvre Nancy, lequel voudrait bien basculer dans la première partie du tableau. Paris Saint-Cloud joue un deuxième match à domicile consécutif et aimerait bien prendre à nouveau trois points face à Saint-Raphaël, pas encore pleinement à l’abri dans la quête du maintien. Un maintien qui s’éloigne un peu plus chaque week-end pour Mougins, qui n’a plus gagné depuis le 3 novembre dernier, et qui recevra Venelles en décalé, le mardi 23 mars.

 

LBM (6e et dernière journée, phase de poule)

Il faudra donc aller jusqu’au bout de cette phase de poule trépidante pour connaître les quatre demi-finalistes de LBM. Si Saint-Nazaire et Nancy ont fait leur petit bout de chemin sans heurt et en leaders tranquilles, notamment le SNVBA invaincu jusqu’ici, la deuxième place reste encore à attribuer dans les deux poules. Dans le groupe A, Le Plessis Robinson tient la corde et n’a besoin que d’un petit point pour s’adjuger la qualification. Mais il reçoit l’épouvantail Saint-Nazaire ! L’autre prétendant, Saint-Quentin, doit prendre trois points face à Martigues et espérer une défaite sèche des Franciliens pour les coiffer sur le fil. Dans le groupe B, Saint-Jean-d’Illac et Mende sont séparés par un seul point ! Les Girondins défient Nancy et s’assureraient la qualification en cas de succès, même au tie-break. Pour les Lozériens, il faut gagner dans le Var, à Fréjus, et compter sur un faux-pas des Illacais.