Billetterie

Chaumont se replace, Mulhouse file

le 08/03/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Le TVB a encaissé face à Chaumont un quatrième revers consécutif et tombe au 7e rang du classement, tandis que le CVB 52 grimpe dans le Top 4. En LAF, Mulhouse a remporté un joli match face au VBN Nantes et conforte sa place de leader, avec visée sur le titre. En LBM, les deux fortes têtes, Saint-Nazaire et Nancy demeurent imperturbables.

 

LAM (matches en retard)

L’heure est plus que jamais à la mobilisation pour le TVB, à nouveau battu, à la maison, par Chaumont (1-3), dans un match entre concurrents directs aux meilleurs postes avant Play-Offs. Avec ce quatrième revers de suite, le champion en titre tombe à la 7e place du classement, tandis que son vainqueur du soir, le CVB 52, porté par son tandem cubain, Mergarejo-Herrera (42 pts à 56% en attaque) se cale dans le Top 4. Les hommes de Silvano Prandi profitent notamment de la défaite à domicile de Cambrai, vaincu par Narbonne (1-3) et un Simon Hirsch pimpant (21 pts à 61%). Dans le duel des très mal-classés, Ajaccio a arraché de très haute lutte deux points face à Nice. Un succès (3-2) qui entretient l’espoir, grâce notamment aux 29 points du pointu cubain, Jose Carlos Romero et aux 6 contres de Maxime Roatta. Il fallait bien cela pour défendre la machine niçoise, Leo Andric (35 pts). Enfin, dimanche, le leader montpelliérain a un peu pansé son élimination en demi-finale de CEV, en prenant le meilleur sur Nantes Rezé (3-1) sur des bases collectives inébranlables : cinq marqueurs à dix points et plus et 11 contres au total.

 

LAF (22e journée)

Ce fut un duel magnifique, parfait symbole d’une LAF qui prend de plus en plus de hauteur. Si l’ASPTT Mulhouse est restée indomptable, le VBN Nantes lui a offert une intense résistance, avant de tomber au tie-break (3-2). Mulhouse a dû sortir toutes ses armes (27 pour Cazaute, 17 pour Vanjak, 22 pour Moma Bassoko) pour plier des Nantaises dressées au contre (11 au total) et visiblement de retour aux affaires, même si le titre paraît désormais inaccessible pour elles. La lutte semble donc réduite à deux équipes, Béziers comptant six points de débours, mais un match de retard au planning. Derrière, la bagarre pour les accessits va se tendre forcément en approche de la fin de saison, avec vue sur les places européennes. Dans cette optique, Terville-Florange se pose désormais comme un sérieux prétendant ! Avec un quatrième succès consécutif et surtout le grand RC Cannes passé au tamis en 1 h 20 (3-0), les Mosellanes et leur capitaine Mariam Sidibe (13 pts dont 3 contres) s’installent fortement dans le Top 6 et peuvent viser plus haut. D’autant que le Pays d’Aix Venelles a laissé quelques plumes face à Istres (3-2), malgré le joli match d’Amélie Rotar (20 pts). Dans cette bataille, Le Cannet ramène aussi deux points de son voyage à Vandoeuvre-Nancy (2-3), où Eva Yaneva a pointé à l’heure (27 pts), pendant que Sara Sakradzija (7 contres) gardait le filet. Si cette saison ne compte pas de Play-Offs, le Top 8 demeure un objectif plus que symbolique pour beaucoup. Dans cette optique, Paris a repris des couleurs face à Mougins (3-0), avec une Berkeley Oblad omniprésente (15 pts dont 6 contres). Pour les filles de Marie Tari, en revanche, le maintien s’éloigne dangereusement. Sur ce terrain la situation est aussi très compliquée pour Chamalières, vaincu à la maison par Marc-en-Baroeul (2-3) et son service de plomb (13 aces), malgré deux sets d’avance. Les Auvergnates voient ainsi fondre Saint-Raphaël, tombeur de France Avenir 2024 (3-0), avec notamment 16 points de Lara Davidovic.

 

LBM (3e journée, phase de poule)

Trois matches et trois succès dans cette deuxième phase pour les deux leaders de poule. Dans le groupe A, Saint-Nazaire et un Maycon Moreira à 7 contres ont plié Le Plessis Robinson (3-0), qui n'a inscrit qu'un point dans cette deuxième phase et se voit débordé désormais par Saint-Quentin au classement. Des Saint-Quentinois, vainqueurs à Martigues (0-3), avec 19 points de Manuel Balague. Dans le groupe B, Nancy demeure imperturbable également. Ce week-end, les Lorrains ont mis un peu plus de marge avec leur dauphin, Saint-Jean-D’Illac (3-1), grâce notamment à une grosse présence collective au contre (15 blocks au total). Dans l’autre match, Mende a dominé Fréjus (3-0), dans le sillage d’un Faïpule Kolokilagi performant (20 pts).