Billetterie

Mauvaise semaine pour Tours

le 22/02/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Défait deux fois dans la semaine et orphelin de son capitaine, Nathan Wounembaina, le TVB est désormais très loin du leader montpelliérain. En LAF, Mulhouse et Béziers persistent et gagnent, tandis que le rideau est tombé sur la première phase de LBM.

 

LAM (21e journée)

Cette 21e journée est peut-être une journée pivot, essentielle à bien des échelons en LAM. Tout en haut d’abord, Montpellier n’est pas loin d’avoir ôté tout suspense dans la course à la première place, même si, mathématiquement, rien n’est fait encore. En s’imposant avec autorité à Tourcoing (0-3) et toujours sur l’autel d’une pluralité offensive remarquable (4 marqueurs à 10 points et plus), les Héraultais ont conforté leur premier rang. Car derrière, on cahote un peu plus. L’AS Cannes a laissé un point au Palais face à Sète (3-2), malgré dix aces et un Taylor Averill flamboyant (18 pts dont 6 contres). Le TVB, lui, a vécu une bien triste semaine. Battu à Montpellier, abandonné par son capitaine, Nathan Wounembaina, parti subitement en Libye, le champion en titre a été défait à Cambrai ce week-end (3-2), malgré deux sets d’avance. Comme souvent, Daniel Cagliari a fait très mal (27 pts dont 5 aces), mais les quatre contres du central cubain, Livan Osoria, ont aussi beaucoup pesé. Voilà en tout cas, le grand Tours en délicate posture, passé par le magnifique promu cambrésien, et seulement 5e au classement. Et même sous la menace directe de Narbonne et Chaumont désormais. Les Centurions ont en effet disposé d’Ajaccio (3-1), avec un Simon Hirsch très à l’aise (25 pts dont 5 contres). En revanche, le CVB 52 a chuté à Nice (3-2), dans un match incroyable de 2 h 30, et notamment un premier set dantesque remporté par les Chaumontais 34-36 ! Au cœur de ce match dingue, on retiendra la performance XXL du réceptionneur vénézuélien de Nice, Hector Salerno (21 pts dont 8 contres) et celle, en face, du duo Mergarejo – Herrera (53 pts à eux deux). Outre Nice, on avait décidé de se rebeller au fond du classement puisque Nantes Rezé a lui aussi décroché sa quatrième victoire de la saison, en venant à bout de Poitiers (3-2). Un succès éminemment précieux pour les hommes de Fulvio Bertini, pourtant menés 0-2 mais portés par un excellent Adam Bartos (19 pts à 55%). Enfin, dans la quête du Top 8, Paris a lâché du terrain, défait à la maison par Toulouse (0-3) et la belle présence du central français Nicolas Burel (10 pts dont 5 contres).

 

LAF (20e journée)

Mulhouse et Béziers continuent leur cavalier seul. L’ASPTT a parfaitement géré son déplacement à Saint-Raphaël (1-3), sous les sabots d’un tandem de feu, Cazaute – Vanjak, auteur de 50 pts à 65% de réussite en attaque ! Mais les Angels n’ont rien cédé non plus, dominant assez nettement Istres (3-0), avec 11 aces au final. Loin derrière, Nantes a enfin retrouvé un peu le sourire, en s’imposant devant Mougins (3-0), avec 18 points de Carli Snyder. En revanche Venelles a abandonné un point, domptant Paris au bout du suspenses (3-2), grâce au bras impressionnant de Laura Künzler (28 pts dont 3 contres). Mais la très bonne opération dans le haut du classement est indéniablement pour Le Cannet, tombeur du voisin Cannes dimanche (3-0), lequel n’a pas résisté, comme beaucoup, aux fulgurances de Nia Kai Reed (24 pts). Désormais quatrième, Le Cannet confirme son regain de forme. Vandoeuvre Nancy en revanche s’est fait surprendre à la maison par Terville Florange (1-3). Taylor Mims (26 pts dont 3 contres) a rayonné pour des Mosellanes, désormais 7e et solidement installées en Play-Offs. Marcq-en-Barœul n’y est pas encore en revanche mais les trois points pris chez France Avenir 2024 (0-3) le maintiennent dans la course.

 

LBM (18e journée)

Assuré de terminer premier de la saison régulière, Saint-Nazaire a lâché du lest sur cette ultime journée, battu par Saint-Jean-d’Illac à la maison (1-3). Des Girondins, en verve au block (14 contres), qui conservent ainsi leur troisième place au classement et basculeront dans la poule de Nancy. Le Plessis-Robinson, 4e de cette première phase, termine l’exercice sur un troisième succès de rang, à Mende (2-3), avec un Rudy Verhoeff dans ses hauts standards (25 pts à 69%). Martigues, assuré de terminer 8e, a été sèchement battu chez lui par Saint-Quentin (0-3) et un Killian Weidner abrasif au block (12 pts dont 6 contres). Enfin, France Avenir 2024 a terminé sa saison sur un troisième succès face à Fréjus (3-1), avec de jolies stats collectives (11 contres et 10 aces) et une feuille impeccable pour Tom Lavigne (23 pts à 56%).