Billetterie

Cannes et Béziers prennent la roue

le 15/02/2021
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur à Nice, l’AS Cannes continue de suivre le rythme imprimé par Montpellier, beau leader et vainqueur à Paris. En LAF, Béziers a dompté Nantes dans le match des poursuivants de l’ASPTT Mulhouse. En LBM, Saint-Nazaire a remporté le choc à Nancy.

 

LAM (19e journée)

Montpellier avait une mission délicate à Paris et le leader l’a parfaitement remplie, en s’imposant avec autorité (1-3). Encore une fois, le Mvuc a proposé une variété offensive redoutable, avec quatre joueurs à 12 points et plus, parfaitement mis en scène par le passeur, Javier Gonzalez. Confortablement mis tout en haut, en attendant le match entre Tours et Chaumont, Montpellier constate cependant que l’AS Cannes ne lâche pas l’affaire. A Nice, les Dragons ont soufflé sur les braises (0-3), notamment Danijel Koncilja (12 pts dont 5 contres), pliant l’affaire en 1 h 24. Tourcoing, en revanche, a laissé de la gomme à Poitiers (3-1). Des Poitevins qui se postent dans le Top 8, grâce à ce succès, porté par un Giacomo Raffaelli des grands soirs (22 pts à 67% en attaque, dont 4 contres). Narbonne avait senti le danger et n’a pas tremblé, face à Nantes Rezé (3-1). Le bras de Simon Hirsch a été costaud (20 pts dont 4 aces). La situation des Nantais, en revanche, est préoccupante. D’autant qu’Ajaccio a décroché face à Toulouse (3-1) un succès qui le relance dans la lutte pour le maintien. Le jeune réceptionneur-attaquant français, François Rebeyrol (21 ans) a été particulièrement efficace (18 pts à 75%). Un peu plus haut, dans la course aux Play-Offs, Cambrai a mis un joli coup de volant également, en repoussant l’Arago Sète (3-1), grâce notamment au réceptionneur-attaquant brésilien, Yago Dutra (20 pts à 67%), parfait au soutien de Daniel Cagliari en attaque. Avec neuf points d’avance sur le 9e du classement, les Nordistes sont désormais solidement installés dans le Top 8. 

 

LAF (18e journée)

Nantes n’a pas encore décroché pour le compte, mais il va maintenant falloir faire le grand écart ! Dans le match au sommet entre les deux poursuivants derrière l’ASPTT Mulhouse, les Nantaises se sont une nouvelle fois inclinées face à Béziers (3-1). Dans un match où les défenses ont été, de part et d’autre, époustouflantes (17 contres pour Béziers dont 6 pour Kazmiere Brown et 21 contres pour Nantes dont 7 pour Yaremis Mendaro Leyva et Amandha Sylves), la capacité des Angels à faire la bascule dans le money time, par deux fois en fin de premier et troisième set, a été décisive. Devant, Mulhouse n’a pas souffert face à Terville-Florange (3-0), rendant seulement 10 fautes directes en trois sets ! Marcq-en-Barœul – Cannes ayant été décalé, Le Cannet et Venelles ont profité de la soirée pour recoller au VBN.  Les Cannetanes ont maîtrisé Saint-Raphaël (3-0) avec une nouvelle prestation de qualité de Nia Kai Reed (22 pts), tandis que Pays d’Aix Venelles n’a pas manqué son retour sur les planches, dominant copieusement Vandoeuvre Nancy (3-0), avec une Laura Künzler pimpante (19 pts dont 4 contres). Dans la bataille aux accessits en Play-Offs, Paris, battu à Chamalières et écrabouillé par le contre auvergnat (17 blocks), a tout de même grappillé un point (3-2). Enfin, Istres a fait un pas de plus nécessaire vers le maintien en battant France Avenir 2024 (3-0).

 

LBM (17e journée)

C’était le rendez-vous du week-end, le choc frontal entre les deux prétendants à la montée. Et le duel a tenu toutes ses promesses. En Lorraine, le SNVBA a décroché un succès fort et symbolique à quelques semaines de la deuxième phase du championnat. Vainqueur à Nancy (2-3), avec un Wilian Doardo percutant (23 pts dont 3 aces), Saint-Nazaire a pris une très sérieuse option sur la première place, avant la dernière journée de la première phase, d’autant que le club nazairien compte un match de retard. Derrière, Le Plessis-Robinson, vainqueur aisé de Martigues (3-0) avec un efficace Niko Suihkonen (16 pts dont 3 contres), finit en trombe et pourrait même coiffer Saint-Jean-d’Illac sur le fil. Fréjus a enregistré un succès précieux devant Mende (3-1) grâce au bras de Théo Conre (6 aces). Enfin, Saint-Quentin, bousculé par France Avenir 2024 (3-2) et un Tom Lavigne irrésistible (28 pts à 60% de réussite en attaque), a perdu un point crucial dans la bataille au top 4.