Billetterie

Tourcoing ne perd pas le Nord

le 19/10/2020
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur d’Ajaccio, Tourcoing préserve son invincibilité et son fauteuil de leader en LAM. Chez les femmes, Mougins a chuté à la maison, tandis que Nantes et Mulhouse ont enchaîné un troisième succès consécutif. En LBM, Saint-Nazaire a remporté un gros duel au Plessis-Robinson.

 

LAM (4e journée)

Le TLM ne lâche rien. Efficaces et spectaculaires, les Tourquennois de Mauricio Paes continuent leur parcours à sensation et grande vitesse, après un quatrième succès en quatre rencontres. Cette fois, c’est Ajaccio qui a plié dans le Nord (3-1) sous les services puissants de Daryl Bultor (4 aces) et l’engagement offensif de Julio Cardenas (15 pts). Voilà Tourcoing seul en tête désormais, puisque Cannes, à l’inverse, a chuté tout près de là, à Cambrai, en cinq sets (3-2), malgré deux sets d’avance et une fin de match à opportunités multiples. Mais le promu cambrésien avait le bon feeling en attaque (57%) et un Daniel Cagliari des grands soirs (29 pts). Tours profite donc de la chute cannoise et se pose à la deuxième place du classement, après un troisième succès de rang, au détriment de Nice (3-1). Redoutable au service (12 aces) et monumental au bloc (16 contres), le TVB monte en régime. Poitiers, lui, est solidement installé et désormais le seul autre invaincu de LAM avec le TLM, après un succès probant devant Chaumont (3-1), avec notamment les gros matchs du central slovène, Alen Pajenk (16 pts dont 6 contres) et du réceptionneur cubain, Jose Miguel Gutierrez (15 pts dont 6 aces). Dans un match engagé de près de 2 h 30, Montpellier a ouvert son compteur à succès devant Paris (3-2), avec la bagatelle de 19 contres pour le Mvuc, dont 7 pour le seul Nicolas Le Goff. Pour le Paris Volley, en revanche, ça continue de passer près, avec un troisième revers au tie-break ! En dominant Sète (3-0), Narbonne enchaîne un deuxième succès de rang, tandis que Nantes-Rezé n’y arrive toujours pas, battu pour la troisième fois cette saison, par Toulouse (3-1) et un Théo Faure de gala (23pts à 61%).

 

LAF (4e journée)

Nantes et Mulhouse prennent clairement position et restent les deux dernières équipes invaincues en LAF. Malgré un deuxième set dans le vide, le VBN a maîtrisé Terville-Florange (3-1) dans les pas de Carli Snyder (26 pts) et Amandha Sylves (16 pts). De son côté, l’ASPTT, portée par Laetitia Moma Bassoko (25 pts), a tout de même laissé un point en route face à Marcq-en-Barœul (3-2). En revanche, le leader Mougins a été séché à domicile par Saint-Raphaël (0-3), qui s’offre là son premier succès de la saison. Béziers a subi le même sort, planté chez lui par les ReBelles de Venelles (0-3), collectives et solidaires (4 joueuses à 10 pts et plus et 11 contres au total). Victorieux de Chamalières (3-1), grâce notamment à la grande présence de Kyla Richey (23 pts dont 3 contres), Paris tient le haut du pavé et s’installe en coleader avec Nantes. Le Cannet, lui, s’offre un premier succès 2020-2021 de prestige sur le terrain du voisin, le RC Cannes (1-3), dans un derby où le service cannettan a fait la différence (9 aces). Enfin, Vandoeuvre-Nancy a dominé Istres (3-1) grâce au bras surpuissant de Maja Burazer (20 pts dont 6 contres).

 

LBM (2e journée)

Trois affiches seulement ce week-end, en attendant le Nancy – France Avenir 2024 mardi, mais deux matchs au bout du suspense. Saint-Nazaire a ainsi ramené deux points de son voyage francilien, au Plessis-Robinson (2-3), avec notamment un match colossal de Maxime Hervoir (27 pts dont 6 contres). Saint-Jean-D’Illac est rentré avec le même butin de Martigues (2-3), au terme d’une résistance incroyable et malgré deux sets de retard. Alexandre Weyl (7 contres) et Maxime Capet (17 pts) ont été des joueurs précieux pour la ruche. Enfin, Saint-Quentin est resté maître chez lui devant Fréjus (3-1), avec notamment un collectif offensif efficace (70% de réussite).