Billetterie

Au coude à coude

le 09/03/2020
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Battu pour la troisième fois de suite, Tours est un leader fragile, toujours sous la menace de Rennes mais aussi de Montpellier désormais. En Ligue AF, Cannes, dominé à Béziers, laisse Mulhouse et Nantes s’expliquer devant. En Ligue BM, Cambrai et Nancy restent au coude à coude.

 

LAM (24e journée)

C’est une telle rareté que cela interpelle forcément : Tours, champion sortant et leader de LAM, a subi ce week-end, à domicile et face au voisin poitevin qui plus est, sa troisième défaite consécutive en LAM (2-3). Une incongruité pour le cador de la division, qui soulève forcément dans ses rangs beaucoup d’interrogations à deux journées de la fin de la phase régulière et avant de disputer le Final Four de la Coupe de France vendredi et samedi prochains. D’autant que le scénario ne fait que rajouter au questionnement. Avec deux sets d’avance et la maîtrise de l’affaire, Tours paraissait à l’aise. Et puis, Poitiers a lutté, s’est bagarré, quand le TVB a plié dans l’engagement. Zouheir El Graoui (29 points) a porté le SPVB comme un grand pour un exploit qui pose Poitiers en zone de Play-Offs ! Mais la chute tourangelle est un peu amoindrie par celle, concomitante, des Rennais, battus par Montpellier (3-1). Des Héraultais, où Kevin Kaba fut présent (9 points dont 4 contres), qui relancent superbement la lutte à la première place puisque Tours, Rennes et Montpellier se tiennent désormais en deux points à deux journées de la fin ! Chaumont, lui, a lâché un peu de lest à Tourcoing, dans un match haut en couleur, qui fêtait les 25 ans du club pro (3-2). Et pour la grande occasion, les Nordistes ont mis à terre leurs cœurs de combattants. Menés deux sets à rien et en passe de subir un septième revers d’affilée, le TLM s’est rebellé pour retourner le match, avec un Miran Kujundzic à bloc (20 points). Mais les Play-Offs paraissent loin néanmoins pour Tourcoing, d’autant que Cannes et Paris ont fait ce qu’il fallait pour rester à la lutte. Vainqueurs de Narbonne (3-1), avec 25 points de Kyle Russel, les Dragons se postent même en 6e position désormais ! Paris, lui, est 9e, à l’affût, après sa victoire sur Nice (3-1), dans les pas de Carlos Barreto (23 points). Surtout que Toulouse, 8e, a chuté à Sète (3-1) et fragilisé sa position. Enfin Nantes Rezé – Ajaccio a été reporté en raison d’une suspicion de coronavirus. Le match sera disputé mercredi à 20h.

 

LAF (24e journée)

C’est donc Cannes qui a décroché. A deux journées de la fin, le RC Cannes, battu à Béziers (3-1), a donc laissé Mulhouse et Nantes en duel pour la première place. Avec 26 points, Malina Terrell a fait très mal aux Cannoises. Dans le même temps, Mulhouse et Nantes n’ont pas laissé une miette à leur adversaire. Chez France Avenir 2024, Mulhouse a bouclé cela en moins d’une heure (0-3), tandis que Nantes a mis… quatre minutes de plus dans le Var, à Saint-Raphaël (0-3) ! Mais attention, une autre équipe gratte en douce à la porte : Le Cannet. Facile vainqueur à Chamalières (0-3), les Cannetanes restent en course pour la gagne régulière ! Derrière le quintet de tête, le trou est béant. Vainqueur du derby de l’Est, à Terville Florange (2-3), Vandoeuvre Nancy a assuré sa place en Play-Offs, avec notamment une Taylor Mims vibrante (24 points). Marcq-en-Baroeul aussi en sera. Victorieuses à Mougins (0-3), portées par les bras de Kristina Yordanska (7 contres), les Nordistes seront de la fête pour la deuxième fois en deux saisons dans l’élite ! Pour le Pays d’Aix Venelles, ce n’est pas encore acquis, mais la victoire sur Paris Saint-Cloud (3-0) est un grand pas vers l’en-but.

 

LBM (16e journée)

La bagarre continue. Vainqueur du Plessis Robinson (3-0), grâce notamment à une farandole d’aces (14), Cambrai joue les fortes têtes en haut du classement. Une résistance indispensable car à sa suite, Nancy ne lâche absolument rien. A Fréjus, les Nancéiens ont fait parler la puissance (1-3), faisant encore mieux au service, avec 15 aces dont 5 pour Horacio D’Almeida ! Saint-Nazaire suit toujours, d’un petit peu plus loin, après sa victoire aisée à Saint Jean d’Illac (0-3). Saint-Quentin, en revanche, a mis sa quatrième place en péril, en se faisant surprendre à domicile par Mende (1-3), bien emmené par Faïpule Kolokilagi (23 points à 67%). Enfin, France Avenir 2024 a magnifiquement arraché un troisième succès cette saison, en dominant Martigues au tie-break (3-2), avec quatre jeunots (Tom Lavigne, Timo Beriot, Grégory Gempin et Simon Roehrig) a plus de dix points chacun !