Billetterie

Montpellier le grand bond, Nantes la menace

le 24/02/2020
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En LAM, Montpellier a profité de la double chute de Tours et de Rennes pour s’emparer de la deuxième place. En LAF, Mulhouse a remporté le choc à Cannes, mais Nantes est désormais à ses trousses. En LBM, Saint-Quentin a fait tomber Saint-Nazaire.  

 

LAM (22e journée)

Ce championnat est décidément un incroyable chamboule-tout ! Alors que l’on pouvait penser que le TVB, champion sortant, avait trouvé la bonne dynamique et qu’il était capable de maîtriser les événements, il est tombé à Narbonne (3-2), tandis que son dauphin, Rennes, pliait lui, dans le même temps à Chaumont (3-1).  Les têtes de LAM dans le panier, c’est Montpellier qui ressurgit ! Vainqueur de Nice (3-1), avec un Joachim Panou (20 pts) inspiré comme la semaine passée, les Héraultais font un grand bond en avant et se posent désormais à trois longueurs de Tours. Un TVB chahuté dans l’Aude, toujours mené, et coulé par le bras magique du Cubain Yordan Bisset (35 pts à 65%) ! Pour Rennes, la soirée fut encore plus délicate en Haute-Marne où les hommes de Nikola Matijasevic, trop inconstants, ont subi une deuxième défaite de rang. Mais c’est aussi la foire d’empoigne derrière, où Nantes Rezé fait la bonne opération du week-end. Bousculé par Toulouse, les Nantais ont arraché un précieux succès au tie-break (3-2), avec Peter Michalovic en exécuteur (27 pts), mais aussi son central espagnol décisif, Borja Ruiz (21 pts dont 6 contres). Avec ce huitième succès en neuf matchs, Nantes Rezé tient fermement la 5e place. Car à sa suite, on s’écharpe. En déplacement à Sète, Poitiers pourtant mené deux manches à rien, a ramené deux points capitaux (2-3) dans la course aux Play-Offs, avec 14 contres au total et un Florian Lacassie inspiré (14 pts à 76%). Cannes, lui, saute carrément sur la dernière case du Top 8, après son net succès sur Tourcoing (3-0). Des Nordistes qui plongent dangereusement après un cinquième revers de suite ! Enfin, Paris n’est plus très loin de s’inviter à la grand-messe après sa victoire précieuse sur Ajaccio (3-0). Un succès construit et appliqué, puisque les Parisiens ont terminé la rencontre avec 15 fautes directes seulement.

 

LAF (22e journée)

C’était un choc au sommet et il le fut bel et bien, même si au final, après deux heures d’un incroyable combat, Mulhouse est un peu venu gâcher la fête au Palais des Victoires en s’imposant sur les terres du RC Cannes (2-3). Un succès précieux, dans les pas de Laëtitia Moma Bassoko (28 pts), qui permet aux Alsaciennes de rester en tête. Mais cette victoire à deux points relance aussi complètement les dés ! Car derrière, on ne s’est pas prié de débouler. Nantes à Chamalières (0-3) et Béziers chez France Avenir 2024 (0-3) ont sauté le Racing au classement. Porté par un service performant (9 aces), Nantes n’est désormais plus qu’à un petit point de Mulhouse. Tandis que Béziers a empilé un septième succès consécutif ! Le Cannet s’accroche aussi mais laisse un point à Venelles ce week-end (3-2), malgré la belle présence de Michaela Abrhamova (15 pts dont 5 contres). Facile vainqueur de Vandoeuvre Nancy (3-0), Marcq-en-Barœul, porté par une Karolina Goliat phénoménale (27 pts à 63%), est à nouveau au cœur de la lutte pour les Play-Offs. Une quête que Saint-Raphaël, surpris à domicile par Paris Saint-Cloud (0-3), a perdu de vue le temps d’un week-end. Pour les Mariannes, ce succès est fondamental dans l’objectif maintien, d’autant que Mougins a lui aussi gagné, à Terville Florange (2-3), grâce notamment au match brûlant de Heloiza Pereira (28 pts).

 

LBM (14e journée)

Saint-Nazaire effectuait un voyage délicat à Saint-Quentin et le SNVBA y a effectivement laissé des plumes. Battus au set décisif (3-2), malgré deux manches d’avance, les Nazairiens ont subi la loi de Strahinja Brzakovic (29 pts à 69%). Devant, Cambrai et Nancy ne se sont pas fait prier pour détaler. En Gironde, le leader cambrésien a dompté Saint-Jean-d’Illac (1-3), avec cinq joueurs à plus de dix points. Les Lorrains ont, eux, disposé de Martigues (3-0), avec un match solide d’Egor Popov (13 pts, dont 5 contres). En disposant de Mende (3-1), Fréjus et Raphaël Attie (20 pts dont 5 contres) ont fait un grand pas vers les Play-Offs. Idem pour le Plessis Robinson, tout en contrôle chez France Avenir 2024 (0-3).