Billetterie

Cannes, le Palais des Fêtes

le 13/12/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

L’AS Cannes reçoit le voisin niçois demain à 17 heures dans un Palais des Victoires au décor de fête, avec animations multiples autour du match. Et après Gims en début de saison, c’est le rappeur Black M cette fois qui sera sur scène pour assurer le show de clôture de cette belle journée.

 

Après The V-Xperience 3 à la nantaise il y a quinze jours, c’est Cannes, cette fois, qui casse les codes, qui pousse les tables et les travées de son Palais des Victoires et donne au championnat de France d’autres couleurs et d’autres tons. Pour la deuxième fois de la saison, l’AS Cannes du président Jérôme Rousselin convie le plus grand monde, et plus strictement la famille volley, à une grande et belle journée sur la Côte d’Azur samedi après-midi. A l’occasion de la venue du voisin niçois, dans un derby dont personne évidemment n’oublie l’enjeu, entre deux équipes pointées en deuxième partie de tableau, il sera bien sûr question de volley, mais pas seulement. Et c’est bien là toute l’audace et tout l’intérêt de l’évènement. En organisant, à grands renforts de petites mains et de bénévoles au taquet, un évènement hors des cadres basiques d’une rencontre sportive, l’AS Cannes dépoussière, rajeunit et élargit la sphère.

 

Une bonne action, une très louable intention. Et c’est assurément ce dont le volley français de clubs a besoin. « Il faut que le volley sorte de ses gymnases et ses carcans ancestraux, si on veut faire aimer ce magnifique sport au plus grand monde. Face à la concurrence du foot, du rugby, du basket, il faut qu’on arrive à se moderniser un peu. Ce n’est pas une chose simple, mais s’il y a des initiatives de plusieurs clubs sur le territoire, ça donnera du volley une image plus dynamique et plus jeune », clame ainsi le président cannois, Jérôme Rousselin, dont le club est engagé dans cette voie nouvelle depuis plusieurs saisons maintenant. Avec changement d’appellation, les Dragons, création d’un logo plus impactant, Cannes a déjà entamé sa mue structurelle. « C’est un club qui existe depuis 1942. Forcément, il y a des choses du passé qui persistent, qui sont nos bases. Mais il faut aussi savoir s’adapter au monde d’aujourd’hui, les réseaux sociaux, les influenceurs, la communication en direct, le spectacle, le show », poursuit le patron cannois.

 

Résolu à suivre ce chemin, Cannes en est encore un peu plus convaincu après le franc succès de la première du genre, lors de l’ouverture de la saison face à Toulouse. Ce jour-là, l’AS Cannes avait planté le décor, orné le Palais de ses plus beaux atours, et laissé à Gims, lui-même, le soin de refermer la jolie parenthèse en chansons, une heure durant. « Sur les réseaux sociaux, on a eu d’énormes retours, ça a bougé énormément. Beaucoup de gens qui croyaient que ce n’était pas possible d’organiser ce genre d’évènement, se sont rendus compte que c’était faisable », explique David Galligo, responsable communication et marketing au club. Faisable et accessible aussi, puisque le package match + concert de Black M est tarifé de 20 à 30 euros et que la salle sera à minima aux trois-quarts pleine, avec plus de 3000 personnes attendues.  

 

C’est donc avec exaltation que Cannes prépare ce deuxième grand rendez-vous. Grâce une nouvelle fois à la collaboration active de la mairie, laquelle, au-delà d’un soutien logistique et un support précieux sur la communication de l’évènement, a mis à disposition du club le parvis devant la salle, permettant à l’AS Cannes de créer un véritable village, aux connotations festives et à l’accent de Noël aussi forcément. Dragon Village, boutiques, stands, foodtrucks, structures gonflables gratuites pour les plus jeunes, ring de boxe géant pour les enfants, animations techniques et ludiques autour du volley, découverte des métiers de la montagne avec la station de ski partenaire de Valberg, présentation des nouveaux modèles Seat, partenaire automobile du club, présence des musiciens de Groupe Horizon pour assurer l’animation et l’ambiance durant le match et même visite du Père Noël : l’AS Cannes s’est démené pour transformer le Palais des Victoires en Palais des Fêtes. Avec, bien sûr, le show de Black M après le match, en guise d’apothéose. Là, encore, la prouesse est grande. En moins d’une heure, après le coup de sifflet final, une scène de 15 x 10 mètres va être installée sur le terrain, avec une fosse de 800 places, et le rappeur français pourra se présenter dans des conditions très proches de celles d’un concert, avec une régie son et lumières assurée par des professionnels. « Une opération comme ça, c’est trois jours d’installation et plus de 110 bénévoles », précise Jérôme Rousselin, qui voit dans ce déploiement de force l’expression d’une volonté commune réjouissante en ces temps de turbulence dans le pays. « C’est vrai qu’il y a le show, mais il y a aussi le plaisir de mobiliser toutes ces énergies. Dans la période que l’on traverse, c’est pas mal qu’il y ait un peu de fraternité », admet-il. Et pour que la réussite soit totale, l’AS Cannes aimerait que le Palais des Fêtes d’un soir demeure encore, le temps du match, le Palais des Victoires.  

+ d'infos et réservations sur : www.dragons-show.com