Billetterie

Nancy et Saint-Nazaire mènent toujours la danse

le 09/12/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Malmené en Ligue des Champions, Tours a parfaitement rejailli face à Montpellier. En Ligue AF, en revanche, Mulhouse, battu au Cannet, a connu une rude semaine. Enfin, en Ligue BM, Nancy et Saint-Nazaire, tous deux vainqueurs ce week-end, mènent toujours la danse.

 

LAM (11e journée)

Cette 11e journée de LAM a fait quelque grabuge dans le haut. Et c’est le TVB qui a rugi le plus fort ce week-end. Avec la réception de Montpellier, trois jours après son entrée cabossée en Ligue des Champions, le TVB jouait gros et le succès était impératif pour s’arrimer solidement au peloton de tête. A l’arrivée, la bande à Hubert Henno a parfaitement fait le travail (3-1). Plus solide, plus constant, Tours a pourtant souffert, mais le gain de la troisième manche épique (31-29) a opéré la bascule. Avec neuf aces et dix contres, le TVB a étendu la gamme des possibilités et chipé la deuxième place du classement. Six longueurs devant, Rennes mène le bal, mais il a été un chouia freiné ce week-end par Sète (3-2). Et encore, mené deux sets à rien, le Rennes Volley est passé près de la correctionnelle, avant un renversement spectaculaire, grâce notamment à son très fameux pointu brésilien, Rafael Araujo (29 points), mais aussi un service percutant, avec la bagatelle de 16 aces ! En suivant, Tourcoing a encore plus peiné pour se libérer de l’AS Cannes (3-2). Menés deux manches à rien également, les Nordistes s’en sont aussi remis à leur vedette, Ronald Jimenez (32 points à 56%), tandis qu’ils ont été souvent secoués dans tous les secteurs du jeu. Chaumont complète le Top 5 LAM désormais, après avoir mis au pas les Spacer’s de Toulouse (0-3), vaincus pour la deuxième fois de suite sans prendre un set, par des Hauts-Marnais très propres en attaque (63% de réussite). Paris, en revanche, a perdu du terrain. Dominé en Corse par un « Gaz » à la rotation resserrée (3-1) et souvent chahuté par le bras de Wassim Ben Tara (21 points à 59%), le Paris Volley se cramponne au septième rang désormais. Mais Nantes Rezé revient ! Lestés de trois revers consécutifs, les Nantais se sont rebiffés à Nice (0-3), avec un Borja Ruiz fringant au centre (14 points dont 4 contres). Enfin, dans le match des mal-en-point, c’est Narbonne qui a fini par dompter Poitiers (3-2). Après huit défaites de rang, les Centurions retrouvent un peu de baume, dans les pas de leur réceptionneur-attaquant cubain, Yordan Bisset (30 points).

 

LAF (11e journée)

Rude semaine pour Mulhouse, qui a enregistré au Cannet une troisième défaite en sept jours, toutes compétitions confondues (3-1) ! Repoussé par la puissance d’Anna Lazareva (26 points) et la justesse de Liset Herrera Blanco (15 points dont 4 contres), Mulhouse a rendu une petite copie offensive (36%) et voit désormais Nantes fondre sur lui. En voyage chez France Avenir 2024, les filles de Cyril Ong n’ont pas tremblé, en faisant allègrement tourner (0-3). Béziers aussi profite des toussotements alsaciens. Vainqueures de Mougins (3-0) en maîtrisant les fins de set, les Héraultaises grimpent sur le podium, à la faveur de la défaite du RC Cannes à Marcq-en-Baroeul. Des Cannoises sonnées en cinq manches (3-2), qui galopaient pourtant sur cinq victoires de suite avant ce déplacement dans le Nord ! Pour le Pays d’Aix Venelles, en revanche, la vie reste belle. Victorieuses à Chamalières (1-3), avec un match efficace de la réceptionneuse serbe, Sara Sakradzija (19 points), les Provençales enchaînent un sixième succès de suite et s’accrochent à la septième place malgré un match en moins. Saint-Raphaël, en revanche, est encore loin du compte, mais le succès acquis face à Vandoeuvre Nancy, le quatrième de la saison seulement, est précieux (3-0). Idem pour Terville Florange qui empoche trois points capitaux aux dépens de Paris St-Cloud (3-0), avec notamment la prestation remarquée de Polina Bratuhhina Pitou (23 points) et un échange irréel lors du premier set remporté par le TFOC après… 57 contacts !

 

LBM (8e journée)

Le trio de tête tient le rythme. Coleaders, Nancy et Saint-Nazaire sont restés maîtres à la maison. Les Lorrains ont dominé Fréjus (3-1) pour enquiller un cinquième succès consécutif, avec un Hugo De Leon sans fioriture (19 points à 59%). Le SNVBA, pour sa part, a dompté Saint Jean d’Illac sur le même score (3-1). Derrière, Saint-Quentin s’agrippe. Vainqueur à Mende (1-3), avec le bel apport du réceptionneur-attaquant estonien, Kevin Saar (17 points), le SQV précède toujours Cambrai, qui a réalisé la bonne opération du week-end en ramenant trois points de son déplacement délicat au Plessis Robinson (0-3), grâce à un match totalement maîtrisé. Enfin, Martigues complète le Top 5, après sa victoire sur France Avenir 2024 (3-1). A noter les 22 points de Reinis Peikmans répondant aux 23 du jeune Français du Pôle France, Ibrahim Lawani.