Billetterie

Sète fait le match

le 04/11/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur à Cannes, l’Arago Sète prend la tête de la Ligue AM, où le TVB, vainqueur d’Ajaccio, se replace. En Ligue AF, Béziers a chuté à Marcq-en-Baroeul, et Mulhouse est désormais seul leader invaincu. En Ligue BM, Saint-Nazaire et Martigues demeurent des forts imprenables. 

 

LAM (5e journée)

C’était un peu le choc inattendu de ce début de saison. A la peine l’an passé, Cannes et Sète sont repartis ragaillardis cette saison. Invaincu, le leader cannois recevait donc l’Arago en grande pompe. Et ce sont les visiteurs qui ont fait tomber l’hôte (1-3). Plus présents au contre (12 à 6), plus efficaces en attaque, avec un Daryl Bultor disponible (15 points à 77%) derrière le tandem Tupchii-Tarasov, Sète détrône l’AS Cannes et fait aussi les affaires de Rennes, qui pointe au troisième rang après son succès à Toulouse (0-3), malgré les 23 points du jeune frenchy de 20 ans, Théo Faure. Tourcoing, lui, saute sur la deuxième place, grâce à deux points arrachés de haute lutte face à Nice (3-2). Si Ronald Jimenez (25 points) a fait le métier, c’est le Niçois Jolan Cox qui fit des ravages (30 points à 54%). Derrière le quatuor, attention, les fortes têtes déboulent. Montpellier enquille une troisième victoire consécutive aux dépens de Narbonne (3-0), mais les Héraultais ont dû bagarrer sur chaque set pour s’imposer. Chaumont, lui, décroche sa première victoire à Jean Masson, face à un gros client au demeurant, Nantes Rezé (3-0). L’attaquant français du CVB 52, Julien Winkelmuller (20 points à 73%), a gagné la bataille des pointus face à Peter Michalovic (16 points). Après un début de saison poussif, le TVB se met clairement en route. Ce week-end, c’est Ajaccio qui en a fait les frais (3-0), sous l’eau dès la mise en jeu adverse (11 aces pour le TVB). En revanche, pour Paris, ça ne décolle pas totalement encore. Poitiers, malgré ses déboires en cascade et deux sets de retard, est venu l’emporter au tie-break à Charpy (2-3), grâce notamment au gros match de Zouheir El Graoui (29 points dont 4 contres).

 

LAF (6e journée)

S’il n’en reste plus qu’un, c’est donc Mulhouse. Les saisons régulières se suivent et se ressemblent un peu. Comme l’an passé, l’ASPTT est déjà en position de force, après un sixième succès consécutif en toute maîtrise face à Saint-Raphaël (3-0), tandis que dans le même temps, Béziers chutait pour la première fois, en cinq sets, à Marcq-en-Baroeul (3-2). Et pourtant, les Angels ont mené deux manches à une, dans le sillage d’une Karoline Goliat féroce (28 points). Mais les Nordistes, appliquées en réception et opiniâtres, ne lâchaient rien pour s’offrir une victoire de prestige, la troisième de suite, qui valide clairement le lancement de la saison des Marcquoises. Avec tout cela, Le Cannet n’est plus très loin. Victorieuses aisément (3-0), pour la cinquième fois de suite, d’une jeunesse de France Avenir 2024 très dispendieuse (31 fautes directes), les Cannetanes squattent le podium. Mais Nantes reste à l’affût, après son succès sans fausse note contre Vandoeuvre Nancy (3-0), avec notamment la prestation offensive remarquée de Lindsey Vander Weide (21 points à 63%). De même que Cannes qui l’emporte sans frayeur devant Paris St-Cloud (3-0), avec un service efficace (8 aces) et une réception aux petits oignons. Derrière, le Pays d'Aix Venelles décroche une deuxième victoire de rang aux dépens de Mougins (3-1), avec une farandole de contres, vingt au total dont neuf pour Tamara Matos ! Enfin, Chamalières s’adjuge un premier gain à la maison face à Terville Florange (3-2), avec notamment 22 points de Leah Hardeman.

 

LBM (3e journée)

Du trio d’invaincus avant cette troisième journée LBM, Fréjus est le premier à lâcher la rampe. Ce week-end, l’AMSLF a été croquée par les Hiboux du Plessis Robinson (0-3), propres en attaque sous les griffes de Felicissimo (18 points) et présents au bloc (11 contres). A l’inverse, les Nazairiens tiennent le rythme, avec un succès net sur Mende (3-0), grâce notamment aux 19 points de Nikos Zoupani. Martigues conserve aussi son invincibilité mais l’affaire fut plus délicate face à Saint Jean d’Illac (3-2). Les Martégaux ont en effet dû remonter deux sets de retard avant de s’imposer, portés notamment par le bras de William Bersani (27 points à 61%). En revanche, Nancy a subi le réveil de Cambrai. Les Cambrésiens qui n’avaient pas encore gagné cette saison, se sont imposés en Lorraine (1-3), avec un Paul Villard toujours fringant (19 points à 64%). Enfin, Saint-Quentin enchaîne un deuxième succès de rang face à France Avenir 2024 (3-0) et grimpe sur le podium.