Billetterie

La tête à l'envers

le 18/10/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Tours, Montpellier, Ajaccio et même Paris, bastions du volley français, n’ont pas encore gagné cette saison. Pour le TVB, champion en titre, le déplacement à Cannes s’annonce périlleux. En LAF, Mulhouse enchaîne les matchs au sommet avec cette fois la réception de Nantes, tandis qu’en LBM, Le Plessis-Robinson se prépare à un joli match en recevant Saint-Nazaire.

 

LAM (3e journée)

C’est un peu comme si l’on avait retourné le sablier et que la tête de la LAM 2018-2019 se retrouvait en queue et inversement. Forcément, ça interpelle. Retrouver Tours, Montpellier et Ajaccio aux dernières positions du classement, sans le moindre point, alors qu’ils ont terminé aux trois premiers rangs réguliers l’an passé, ce n’est pas banal ! Et dans un mécanisme troublant, voir Narbonne, Tourcoing, Cannes et Sète, quatre des cinq malheureux pris dans les bas-fonds l’an passé, occuper le devant de la scène en ce début de saison, ça a quelque chose de rafraichissant. La LAM a la tête à l’envers et pour le TVB, il faudrait que cela ne dure pas trop longtemps. Vaincu deux fois, le champion doit maintenant s’éveiller. Mais le hic, c’est qu’il se rend à Cannes, là où la troupe de Luc Marquet affiche son caractère et se fait plaisir en ce début de saison. Pas simple donc. Pour Paris, le voyage ne s’annonce pas plus tranquille. En déplacement dans l’Hérault, le Paris Volley débarque chez un ambitieux en carafe actuellement. La jeune troupe montpelliéraine d’Olivier Lecat piétine et il faut lancer le moteur. Ajaccio n’avance pas plus vite. Avec deux défaites et pas un seul set remporté, le Gaz, rebâti du sol au plafond à l’intersaison, est en délicate posture et il est ce samedi à Chaumont ! A l’inverse, Tourcoing est plutôt ravi. Deux succès en deux matchs, avant de recevoir dès ce soir Toulouse : la passe de trois est dans les cordes du TLM, mais gare aux Spacer’s qui ont montré de belles choses face à Montpellier en début de semaine. Rennes, tombeur de Paris en un souffle mercredi, passe un sacré test à Narbonne. Remarquablement reconfigurés en ce début de championnat, les Centurions sont audacieux, efficaces et leaders du championnat ! Tancés à la maison par l’AS Cannes il y a deux jours, les Nantes-Rezéens reçoivent à nouveau ce soir, Poitiers cette fois, dans l’espoir de gommer l’accroc. Enfin, Nice attend l’Arago Sète avec une émotion particulière, puisque son ancien technicien, Mladen Kasic, y fera son retour, mais de l’autre côté de la barrière, sétoise, désormais.

 

LAF (4e journée)

Mulhouse enchaîne les rendez-vous de premier étage. Après Cannes au Palais des Sports, c’est Nantes qui s’invite ce samedi ! Formidables face aux Cannoises, les Alsaciennes devront y mettre la même intensité et la même application. En face, le VBN n’a toujours pas perdu non plus. Pour les deux autres invaincus, c’est costaud aussi. Béziers, se rend ce soir au Pays d’Aix Venelles, qui n’a toujours pas gagné, mais les filles de Félix André, défaites sur deux tie-breaks notamment, ne sont jamais très loin. Quand à Vandoeuvre Nancy, belle surprise de ce début de saison, il passe au révélateur cannois. Ce qui n’est jamais simple, a fortiori quand le RC Cannes a une sale défaite à gommer ! Le Cannet, qui vient d’embrayer sur deux succès consécutifs, reçoit Saint-Raphaël, lesté à l’inverse de deux revers d’affilée. Dans le dur en ce début de championnat, avec zéro point et un seul petit set gagné, Marcq-en-Baroeul espère faire tourner la machine face à Mougins. Chamalières qui a ouvert les compteurs le week-end passé, aimerait enclencher une série devant le SF Paris Saint-Cloud. Enfin, Terville Florange, très décent promu, veut rester dans le wagon de tête et s’imposer en terre «verte», chez France Avenir 2024.

 

LBM (2e journée)

Deuxième levée en Ligue BM et sûrement déjà quelques indications à glaner. Ainsi, Saint-Nazaire, prétendant aux belles choses, est en terrain délicat, au Plessis-Robinson samedi. Nancy, qui a fait acte de contrition après un exercice 2018-2019 passablement manqué, défie Saint-Quentin sur les Hauts-de-France. Battu en Loire-Atlantique en ouverture, Cambrai se coltine ce dès ce soir un autre costaud, avec la venue de Martigues. Fréjus, qui a bien entamé la saison, espère poursuivre et ramener un deuxième succès de son voyage chez France Avenir 2024. Enfin, Saint-Jean-d’Illac et Mende, défaits tous deux sur la journée initiale, se croisent samedi soir en Gironde.