Billetterie

Sursauts attendus

le 15/10/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Tours/Narbonne et Sète/Chaumont constituent les affiches de la deuxième journée de LAM qui se jouent ce soir et demain. Une réaction du champion en titre est attendue, tandis que Sète voudra confirmer face à Chaumont ses bonnes dispositions en ce début de saison.

 

C’est encore le temps où rien n’est rédhibitoire. Celui où la prudence domine, où la raison atténue les choses, sans que l’on se complaise dans le bonheur d’un début de saison réussi, ou que l’on se perde dans quelque contre-performance au starter. La saison 2019-2020 s’éveille à peine et il n’y a encore aucune leçon à tirer. N’empêche, on guettera, dès cette deuxième journée, les confirmations, les fléchissements ou les sursauts des uns et des autres, comme des premiers indices, des débuts de tendance. Ainsi, le TVB, champion de France en titre, sera scruté pour sa première à domicile de l’exercice, la première aussi à Grenon de son nouveau coach, Hubert Henno. Mais en face, c’est Narbonne qui débarque sur les bords de la Loire. Des Centurions, en bon ordre, après leur succès initial sur Ajaccio, et qui renaissent à l’ambition. La mission ne sera donc pas simple pour les Tourangeaux. Autre gros dossier du soir, le déplacement de Chaumont, tombeur du TVB le week-end dernier, à Sète, joli vainqueur, lui, à Montpellier. Là aussi, le rendez-vous a le même profil, entre un cador attitré, le CVB 52, et un Arago qui a changé pas mal de choses à l’intersaison et qui veut désormais être aspiré vers le haut. Autre gagnant du premier week-end qui veut s’extirper des fonds dans lesquels il fut englué l’an passé, l’AS Cannes se rend à Nantes Rezé, pour un duel de vainqueurs de la première journée. Les Cannois devront prendre garde à Peter Michalovic, auteur de 31 points à Paris samedi dernier !

 

Tourcoing, qui a bien lancé sa saison également, se rend en Corse, où Ajaccio, sur ses terres, n’est jamais facile à dompter. Nice, qui a eu la peau en cinq manches de Rennes vendredi dernier, débarque lui aussi dans un lieu chaud, en l’occurrence Poitiers, tombé dans le Nord en ouverture du championnat, et qui ne veut pas perdre de vue le haut du peloton. Enfin, deux matchs entre recalés de la première journée, complètent le plateau. Toulouse accueille Montpellier, pour un rendez-vous empli de promesses entre deux équipes qui misent sur la jeunesse cette saison, et Rennes reçoit Paris, pour une rencontre qui ne manque pas de piquant, entre deux fiefs du volley français.