Billetterie

De retour chez les grandes

le 05/08/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Après deux saisons à l’étage inférieur, Terville Florange est de retour dans l’élite. Avec l’ambition de ne pas y faire un simple passage.

 

L’exercice 2016-2017 s’était soldé par un triste bilan de 20 revers pour 2 succès seulement. Il s’agira donc bien évidement de faire mieux pour une formation qui aura dominé son championnat en Elite. Sur la dynamique de la saison écoulée, le TFOC pourrait peut-être en surprendre plus d’un. En effet, le groupe de Romain Pitou a terminé la saison 2018-2019 auréolé d’un titre de championne de France (avec trois défaites en vingt-quatre matchs) et d’un titre en Coupe de France ! « Notre saison a été presque parfaite. Il faudra jouer sur cette dynamique pour attaquer le championnat et déjouer les pronostics », confie Romain Pitou qui pour sa deuxième saison à la tête de l’équipe fanion, évoluera donc pour la première fois au plus haut niveau. Après deux matchs loin de la Lorraine (le 4 octobre à Nantes, puis le 8 octobre au Cannet), les Mosellanes évolueront à domicile le 12 octobre contre un autre gros morceau, Saint-Raphaël.

 

Doté d’un budget de 700 000€, le TFOC voudra défier la logique pécuniaire. « Si on se place d’un point de vue strictement financier, la 14e place nous est promise. Il faudra donc battre la réalité pour s’en sortir. Cela passera par une solidité à domicile face à nos concurrents directs, tout en jouant sur l’effet de surprise. On sait très bien que certains gros clubs font tourner contre les plus petits. Ce sera à nous d’en profiter dans ces moments-là », poursuit Romain Pitou. Pour ce faire, le technicien français pourra s’appuyer sur un effectif renouvelé en partie, puisque six éléments déjà présents ont décidé de poursuivre l’aventure. La direction s’est attachée à effectuer un savoureux mélange entre des prolongations de contrats et des paris sur l’avenir. La première bonne nouvelle est venue de la jeune passeuse internationale (23 ans), Margaux Bouzinac. La capitaine Mariam Sidibé au centre va également rester une saison de plus, ce qui devrait apporter un vrai plus, notamment au niveau du contre.

 

Côté nouveauté, il faut aller voir du côté de l’Oncle Sam avec l’arrivée de trois américaines. Kylie Pickrell, âgée de 23 ans, sera un parfait complément à Margaux Bouzinac à la passe, voire même une sérieuse concurrente. Courtney Schwam (23 ans) débarque de Marsala en Italie au poste de réceptionneuse-attaquante, et la centrale Ashlyn McGregor (25 ans), meilleure centrale des Play-Offs en Suède, sera là pour apporter fougue et puissance au filet. « Je pense que ce sont de bons paris. Nous avons pris des joueuses n’ayant jamais évolué en France. Il faut avoir de l’envie et du courage pour débuter sa carrière en Suède par exemple », argumente Romain Pitou. « On s’est attaché à prendre des guerrières et non des princesses. En Ligue A Féminine, cela va plus vite, plus haut, plus fort. On ne peut pas avoir des filles qui prennent la mission à la légère », concluait le technicien lorrain.