Billetterie

A l’aube des grandes heures

le 21/03/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Les trois championnats se décantent et les journées valent désormais très cher. Si Tours et Mulhouse volent vers la première place en LAM et LAF, la bagarre est partout pour les Play-Offs, notamment en LBM où, derrière le trio de tête, on ne sait encore rien avant cette dernière journée !

 

LAM (23e journée)

Le TVB se verrait bien couler des jours paisibles en cette fin de saison régulière, histoire de s’armer gentiment pour les Play-Offs. Un succès ce samedi, face à Chaumont, de la même envergure que celui glané en finale de la Coupe de France, siérait assez bien aux Tourangeaux car il leur assurerait la première place de la saison régulière ! Même si son plus proche poursuivant, Montpellier, n’envisage guère sans doute la remontada. En revanche, son adversaire du jour, Ajaccio, le préoccupe bien plus sûrement puisque les corses déboulent dans l’Hérault flanqués de sept succès de rang et lorgnent activement sur la deuxième place ! Autre gros match en perspective, Nantes Rezé – Tourcoing vaut son pesant de piécettes dans la course aux Play-Offs entre deux équipes battues la semaine passée et qui se disputent, avec Poitiers, les deux derniers billets. Le SPVB, justement, relancé par son succès à Toulouse le week-end dernier, a tout intérêt à enchaîner à domicile devant l’AS Cannes, qui n’a plus rien à jouer dans ce championnat sans descente. Toulouse, qui peut encore se qualifier mathématiquement pour les Play-Offs, se rend à Sète qui n'a plus rien à jouer ce vendredi. Nice, en revanche, peut s’offrir un beau challenge et se rapprocher d’une potentielle quatrième place en cas de succès à Narbonne.

 

LAF (21e journée)

C’est une belle bataille d’outsiders programmée à Nantes ce vendredi soir ! Secoué par Le Cannet à la maison la semaine dernière, le VBN accueille Venelles qui marche sur l’eau en 2019, avec neuf succès en dix matchs ! En jeu : la 4e place, qui octroie l’avantage du terrain en quart de finale des Play-Offs. Pour Mulhouse, la chose est déjà bien engagée et une dix-septième victoire consécutive à Mougins rapprocherait un peu plus l’ASPTT de l’en-but. Derrière, Cannes est en chemin pour Chamalières, pour y jouer des Auvergnates en pleine lutte pour le maintien. Le Cannet, en déplacement chez France Avenir 2024 samedi, entend bien poursuivre sur sa belle dynamique de six succès consécutifs et deux petits sets seulement abandonnés. A la maison, Béziers joue un match important pour assurer un peu plus fortement sa participation aux Play-Offs. En face, Quimper est sur un fil, avant-dernier, décroché et pour l’heure relégué. Il lui faut donc un exploit pour entretenir l’espoir. La victoire en Coupe de France n’a pour l’instant pas généré l’élan attendu pour Saint-Raphaël qui reste sur quatre revers de suite en LAF avant de croiser Marcq-en-Baroeul et la meilleure scoreuse de la division, Laëtitia Moma Bassoko. Enfin, en Lorraine, c’est un duel en tête-à-tête pour la huitième place que vont se livrer Vandoeuvre Nancy et Paris St-Cloud !

 

LBM (22e journée)

C’est la der des der et les enjeux sont partout pour ce baisser de rideau ! Si Paris peut se la couler douce et s’offrir un petit moment de plaisir, ce n’est pas le cas de son adversaire, Nancy, qui joue la gagne et potentiellement les Play-Offs sur ce match ! C’est aussi le cas de Mende, qui accueille Cambrai, dauphin libéré de toute pression lui aussi. Mais, Avignon peut mettre tout le monde d’accord et s’adjuger cette fameuse huitième place en cas de victoire face à Martigues, qui n’a lui non plus rien à attendre d’autre que sa belle troisième place régulière. Et c’est le même topo, la même incroyable bagarre pour les sièges numérotés de 4 à 6 ! Avec notamment un affrontement décisif incroyable en Gironde, où Saint Jean d’Illac, propulsé par cinq succès de rang, accueille Saint-Nazaire, venu défendre jusqu’au bout des ongles sa quatrième place. De cette formidable bataille, le Plessis Robinson pourrait être celui qui en sort indemne. En voyage chez France Avenir 2024, les Franciliens ont, a priori, le match le plus jouable et les Hiboux pourraient bien coiffer tout le monde et s’emparer de cette fameuse quatrième place. Enfin, Fréjus, assuré d’être en Play-Offs, reçoit Saint-Quentin, déjà relégué mathématiquement.