Billetterie

Montpellier dans le bon rythme

le 04/03/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Solide vainqueur à Sète, Montpellier s’installe seul à la deuxième place de LAM, derrière l’intouchable Tours, qui a aligné ce week-end un 15e succès de rang ! En LBM, Paris l’emporte difficilement à Fréjus, tandis que Nancy prend trois points capitaux pour sa survie à Saint-Quentin.

 

LAM (21e journée)

Tours est passé à la puissance 15. Vainqueur ce dimanche de Rennes (3-1), le TVB empile un quinzième succès de rang en LAM, conforte sa place de leader et marque au flanc un adversaire qui aura mené dans les quatre manches avant de voir le champion sortant opérer la bascule décisive, sur un service de Wounembaina ici, une présence au centre de Teryomenko là, et quelques attaques pulsées d’Egleskalns (22 points). Tours est un patron qui s’assume, qui a du caractère et une forte personnalité et il faudra être sacrément costaud pour le faire vaciller. Dans son sillage, c’est Montpellier qui résiste le mieux. Vainqueur en maîtrise à Sète, avec un passeur, Javier Gonzalez, à l’aise au filet (5 contres), les Héraultais enchaînent un troisième succès de rang et s’installent seuls à la deuxième place du classement. L’Arago, en revanche, sent poindre la menace cannoise en bas de classement. Car, les Cannois, bien que battus par Ajaccio (2-3) qui en est maintenant à six succès de suite, ont grappillé un point précieux et reviennent à une longueur de Sète ! Cela n’aura pas été suffisant cependant pour estoquer des Corses, portés par le tandem Pepic-Carle (43 points à eux deux). Chaumont a eu plus de facilité, en revanche, à se défaire de Toulouse (3-0), et sous le vent d’une belle inspiration offensive (64% de réussite en attaque). Dans la course aux Play-Offs, Nantes Rezé a pris trois points capitaux face à Narbonne (3-1), avec un Petar Michalovic requinqué et brillant (27 points à 68%). Mais Tourcoing ne lâche plus rien non plus et confirme son redressement spectaculaire. Cette fois, c’est à Poitiers, en perdition et tiré vers le bas par six défaites consécutives, que les Nordistes ont gagné proprement (0-3), dans la roue, comme souvent, de Ronald Jimenez (23 points).

 

LBM (19e journée)

Paris n’a pas fait carton plein à Fréjus, mais au moins a-t-il retrouvé le succès (2-3). Une victoire acquise sur les bases d’un match de guerriers, terminé avec le nombre hallucinant de 19 contres ! Si Grégory Petty (22 points) a encore bien tenu le poste de pointu, si Julien Lavagne a fait le métier (20 points), le vieux briscard de la maison parisien, Ardo Kreek, a été monumental, avec 20 points dont 7 aces et 7 contres ! Derrière, Cambrai reprend un point au Paris Volley après son succès sur Avignon (3-1), avec un Paul Villard une nouvelle fois très actif (20 points à 76%). Martigues cède un pouce en revanche, mais l’emporte sur Mende (3-2), grâce notamment à son réceptionneur brésilien, William Bersani Da Costa (20 points). Si les trois premiers spots semblent scellés à trois journées de la fin de la phase régulière, la bagarre derrière va faire rage jusqu’au bout. Grâce à leur succès sur le Plessis Robinson (3-1), Saint-Nazaire et Lionel Coloras (21 points) sont revenus à un petit point des Franciliens et de la quatrième place. Saint Jean d’Illac, en revanche, a laissé un point en route face à France Avenir 2024 (3-2), malgré la forte présence de Carlos Antony (19 points). Enfin, Nancy, tracté par son central serbe, Luka Marinkovic monstrueux (17 points dont 11 contres !), a pris trois points providentiels à Saint-Quentin (1-3) dans la bataille au maintien. Il peut même encore envisager une fin de saison canon pour sauver sa peau mais aussi, qui sait, se propulser in extremis dans le Top 8 !