Billetterie

Les leaders s’envolent

le 28/01/2019
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Suite au troisième revers de rang de Rennes, le TVB s’envole au classement de la LAM. Un scénario similaire en LAF où le net succès de Mulhouse cumulé au premier revers cannois de la saison face à Nantes permet aux Alsaciennes de prendre le large. En LBM, Paris file vers la place de numéro 1 après la défaite surprise de Cambrai contre Martigues.

 

LAM (15e journée)

Le TVB a trouvé son rythme de croisière. Sur une série de neuf victoires de rang, Tours en a ajouté une dixième samedi soir sur le parquet de la lanterne rouge Sète (0-3). Grâce à un collectif de mieux en mieux rodé – avec notamment six aces de Teryomenko et un Wounembaina à 80% en attaque – le club tourangeau s’offre un petit matelas au classement avec trois points d’avance sur Rennes. En effet, l’ancien leader rennais a subi une troisième défaite de rang en s’inclinant nettement à Toulouse (3-0). Avec sept blocs au compteur, André-Luiz Radtke fut l’un des artisans de la domination du club de la Ville Rose. Derrière, les poursuivants tiennent le rythme à l’image de Montpellier. Avec vingt-deux points à son actif, Jean Patry contribua largement au succès 1-3 des siens du côté d’un Tourcoing valeureux, mais un peu juste samedi soir pour espérer mieux. Bousculé par Nantes Rezé pendant cinq manches, surtout dans une quatrième fantomatique (11-25), le Stade Poitevin conforte néanmoins sa 4e place grâce à LA sensation de cette journée : le succès narbonnais 3-1 en terre chaumontaise grâce à l’efficacité en attaque d’Alejandro Vigil (89%), mais aussi de Lisandra Zanotti, auteur de 22 points. Enfin, Ajaccio qui souffle le chaud et le froid cette saison a subi une troisième défaite de suite, à domicile cette fois-ci, contre des Niçois étonnants (2-3). 

 

LAF (13e journée)

Le choc avait lieu au Palais des Victoires de Cannes pour la venue de Nantes. Ce duel n’aura pas manqué de sel. Disputé pendant plus de deux heures, il aura vu les nantaises réaliser une performance de choix avec un succès au bout d’un cinquième set à sens unique (8-15). Dans une affiche ou les protagonistes se rendirent coup pour coup, Lucille Gicquel offrit une belle copie avec 29 points, tout comme sa comparse Hana Cutura, 24 points au compteur ! Une aubaine pour Mulhouse qui conforte ainsi sa place de leader après son succès 3-0 à Saint-Raphaël. Le Cannet, vainqueur à Quimper (2-3), et Béziers, dominateur de Mougins (3-0) sont toujours à la lutte pour la troisième place. Venelles a effectué une belle opération en dominant Paris Saint-Cloud au bout du suspense (3-2). Le groupe de Felix André revient ainsi à hauteur des Parisiennes avec 19 points. L’indécision reste donc totale, alors que Marcq-en-Baroeul se trouve un peu en retrait malgré son succès 3-0 sur France Avenir 2024. Enfin, si Chamalières prend un point à Vandoeuvre Nancy (2-3), les regrets sont grands pour une formation ayant mené deux manches à rien avant de s’écrouler.

 

LBM (14e journée)

Cette fois le suspense semble éteint dans le championnat où le Paris Volley compte maintenant sept points d’avance. Si les hommes de Dorian Rougeyron ont abandonné un set lors de leur succès face à France Avenir 2024, ils creusent encore l’écart au classement. En effet, Cambrai s’est incliné 0-3 dans le Nord face à Martigues, grâce à l’efficacité à l’attaque de Reinis Pekmans (70% de réussite), aux cinq contres de Sime Vulin, et à la demi-douzaine d’aces des Martégaux. Pour le reste, Saint-Nazaire à Saint-Quentin (3-1), le Plessis Robinson contre Saint Jean d’Illac (3-2) et Fréjus à Nancy (3-1) confirment qu’il faudra compter sur eux pour jouer les troubles fêtes. Mende tire son épingle du jeu grâce à sa domination au bout du bout face à Avignon (3-2). Le tout avec treize contres pour l’ensemble des Mendois et 25 points pour Loïc Alphonse.