Billetterie

C’est la grande vie !

le 29/03/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Après un peu plus de cinq mois d’une saison régulière disputée et intense, les huit meilleurs clubs LAF et LBM attaquent ce week-end les Play-Offs avec, pour tous, des rêves de grande vie.

 

LAF

Cette fois on y est. Dans le rude, la pression, l’émotion. Les matchs qui comptent et les points sans retour. Le Top Huit de Ligue A Féminine est appelé ce week-end pour disputer un nouveau et tout autre championnat. De l’aventure régulière, il ne reste finalement pas grand-chose : un classement avantageux pour Béziers et le RC Cannes notamment, qui disposeront de l’avantage du terrain tout le long de cette phase finale, et quelques certitudes échafaudées à l’année. Mais pour le reste, plus rien ne compte que ce qui va désormais arriver. Ironie du sort justement, deux quarts de finale opposent des équipes qui se sont jouées la semaine passée en clôture de la saison régulière ! Le leader Béziers retrouve ainsi Nantes, qu’il a dominé 3-1 dans l’Hérault samedi dernier et à qui il n’a laissé qu’un set sur les deux confrontations régulières. Mais, encore une fois, ces menus chiffres ne sont que des indices relatifs à l’heure des Play-Offs, dans un affrontement qui promet entre deux des meilleures pointues de la Ligue, Krystal Rivers côté biterrois et Katie Carter au VBN. Autre match vu il y a peu, Saint-Raphaël – Le Cannet. Là, on attend une farouche bagarre entre deux équipes à potentiel. D’un côté, les Varoises, championnes 2016 et qui semblent se transcender quand arrivent les matchs au couteau. De l’autre, Le Cannet, reconfiguré et remusclé cet hiver pour venir titiller Cannes, Mulhouse et Béziers. La série débute dès vendredi soir et ça promet !

Le RC Cannes, justement, déjà vainqueur de la Coupe de France cette saison, entame ces Play-Offs avec un seul objectif en tête, le doublé Coupe-Championnat. Le club, qui a appelé Riccardo Marchesi sur le banc à l’intersaison pour driver une équipe d’étoiles (Centoni, Bauer, Kodola, Cazaute, Kloster notamment), l’a très tôt annoncé. Reste maintenant à concrétiser, en passant d’abord l’obstacle du Paris Saint-Cloud, irrégulier cette saison mais emmené par une attaquante de feu, Alexandra Dascalu. Enfin, le dernier quart de finale LAF opposera le champion sortant, Mulhouse, à Venelles. La dynamique est clairement alsacienne puisque l’ASPTT a terminé l’exercice régulier avec sept succès sur les neuf derniers matchs, dont une ultime défaite à Chamalières samedi dernier qui ne veut strictement rien dire, Mulhouse ayant laissé ses cadres au repos. Chez les Provençales, la saison, terminée à l’équilibre (50% de victoires), fut faite de vagues et de creux, mais l’entraîneur Félix André saura à coup sûr piquer le caractère de ses troupes pour ce grand rendez-vous…

 

LBM

Rennes et Narbonne ont un rêve commun et sans doute la même boule au ventre. Les Rennais de Nikola Matijasevic entament ces Play-Offs de Ligue BM avec la seule ambition de sauver leur peau en Ligue AM, tandis que les Héraultais y déboulent bien droits, avec le désir ardent de leur chiper la place parmi les grands. Pour Rennes, il s’agira de faire prévaloir le physique et l’expérience. En ces heures décisives, la présence des chevronnés, Le Roux, Baranek, Hardy-Dessources ou encore Kapfer, protège et rassure évidemment. Au premier tour, Lyon et son pointu infernal, Martin Jambon, ne partent donc pas favoris face aux Rennais. De l’autre côté, Narbonne aussi a des armes massives. Philip Schneider en pointe, mais pas seulement. Sur la phase retour, les Centurions ont largement dominé la Ligue BM. Ils n’ont plus perdu depuis le 16 décembre 2017 et ont terminé la saison sur neuf succès consécutifs, dont un dernier face à Avignon et son colossal attaquant Maoni Talia, premiers adversaires des Narbonnais en Play-Offs ! Le quart de finale entre Saint-Nazaire et Le Plessis-Robinson est, sur le papier, la promesse de débats équilibrés. Les deux équipes ont bouclé l’exercice régulier avec le même bilan (9  victoires et 9 défaites) et dans leur double confrontation, chacune s’est imposée à domicile et en cinq sets ! Enfin, la dernière opposition de ce premier tour de Play-Offs LBM entre Cambrai et Nancy recèle, elle aussi, une belle incertitude. Cambrai a réussi sa saison régulière, faisant preuve sur le parquet d’agressivité et de caractère. Les Lorrains ont été un peu plus inconstants, mais la doublette offensive, Majdak-Demirovic, peut à tout moment leur dénouer pas mal de problèmes…