Billetterie

Tours et Cannes se posent là

le 05/03/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur d’Ajaccio, le TVB reprend la main en LAM, tandis que le volley cannois hisse tout haut ses couleurs en LAF et LBM. Chez les femmes, le RC Cannes profite de la chute de Béziers pour mener le bal, tandis que l’AS Cannes n’est plus très loin de la LAM désormais !

 

LAM (20e journée)

Ce fut l’un de ces week-ends agités, l’une de ces journées chahutées, secouées, qui, souvent au final, tissent les destins. En haut d’abord, c’est Tours et Chaumont, les deux équipes en pleine dynamique, qui reposent leurs paluches sur le sommet du championnat. Le TVB, à la faveur de son succès dominical sur Ajaccio (3-1), coiffe la toque du leader, avec un petit point d’avance sur Chaumont, qui avait croqué la veille des Toulousains au désarroi (3-0), malgré une superbe résistance dans le premier set. Désormais privés de leur jeune talent, Barthélémy Chinenyeze, parti en Pologne pour cette fin de saison, et relégué maintenant à cinq points du maintien, il faudrait un petit miracle pour que les Spacer’s, qui accueilleront le leader tourangeau dans deux semaines, se sauvent sportivement. Derrière, ce n’est pas non plus la fête pour le Paris Volley. Tancé à Sète (0-3), les Parisiens retombent à la 3e place (avec un match en moins). Ça remue donc beaucoup en LAM, mais dans tout ce tangage, il y en a un qui reste debout et fier, c’est Poitiers. Vainqueur de Nice (3-0), sous les coups de patte du tandem Geiler-Al Hachdadi (41 points à 65% en attaque), le SPVB52 s’installe confortablement à la quatrième place, qu’il ne devrait logiquement plus céder ! Car derrière, Tourcoing dégringole encore. Malgré un match exaltant et la performance monumentale de son pointu, Ronald Jimenez (37 points), les Tourquennois sont encore tombés à domicile devant Montpellier (2-3) et un Jean Patry à l’aise (26 points). C’est la quatrième défaite de rang pour l’équipe nordiste, assurément pas la meilleure manière de préparer la finale de Coupe de France à venir face à Chaumont le week-end prochain ! A l’inverse, Rennes, solide vainqueur de Nantes Rezé (3-1), grâce à la belle présence de Xavier Kapfer (24 points à 63% en attaque), a sans doute écarté le spectre de la dernière place. 

 

LAF (20e journée)

C’est peut-être le premier hic dans la saison biterroise. Jusqu’à la 16e journée, Béziers avait été solide, performant, presque infaillible, ne cédant qu’une fois sur le terrain du champion sortant, Mulhouse. Mais depuis, les filles de Cyril Ong se sont inclinées deux fois lors des quatre dernières sorties LAF ! Rien d’alarmant encore, mais à quelques jours de la finale de Coupe de France face au RC Cannes, la défaite de samedi à domicile face à Saint-Raphaël (1-3) tombe mal. Même si les Varoises ont rendu une copie très propre, en mettant la réception des Angels dans le dur (9 aces) et en ne donnant que 14 points sur l’ensemble du match ! En tout cas, c’est tout «bénef» pour les Cannoises, qui repassent devant au classement, grâce à un succès paisible et sans heurt face à Nantes (3-0). Derrière, Mulhouse a assis définitivement sa 3e place, dans l’élan de sa victoire à Quimper (0-3), tandis que Le Cannet, tombeur de Chamalières (3-1), va bagarrer jusqu’au bout avec Saint-Raphaël pour le Top 4. Et l’on se délecte déjà du Le Cannet – Saint-Raphaël en clôture de la saison régulière ! Après un gros coup de mou et trois revers consécutifs, Venelles s’est enfin repris, en allant gagner à Vandoeuvre Nancy (-1-3). Un succès précieux, avec 15 contres et cinq joueuses à 12 points et plus, qui assure quasiment au PAVVB une qualification en Play-Offs. Enfin, Paris Saint-Cloud a aussi fait un pas précieux sur le chemin du Top 8, en dominant Evreux (3-1), grâce notamment à un match titanesque de son attaquante, Alexandra Dascalu (32 points à 55% en attaque) !

 

LBM (16e journée)

Les cris et le délicieux boucan du bonheur ne sont plus très loin du vestiaire cannois désormais. En s’imposant en maître total à Avignon (0-3), l’AS Cannes est sur le point de toucher la terre promise, la LAM la saison prochaine ! C’était pourtant un déplacement piège, chez un adversaire à la rotation certes réduite au maximum, mais en pleine euphorie, propulsé par 18 points pris sur 21 depuis la mi-décembre ! Mais Cannes a joué en patron, éteignant Maoni Talia (11 points) et laissant Daniel De Souza s’exprimer gentiment en attaque (21 points à 74%). Malgré son succès à Saint-Quentin (1-3), Narbonne reste à quatre points et les espoirs sont minces désormais pour les Centurions. Cambrai, bien vissé à la 3e place, a en revanche lâché du terrain, s’inclinant à la maison et au tie-break devant Nancy (2-3). Pour le Top 4, c’est Saint-Nazaire qui fait la bonne affaire, grâce à son succès sur Orange (3-1) et un Steven Hunt qui n’a pas raté grand-chose (19 points à 72% en attaque). Enfin, Le Plessis-Robinson a validé son ticket d’entrée en Play-Offs, en disposant expressément de Lyon (3-0).