Billetterie

Embouteillages et points chauds

le 01/03/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

A trois journées de la fin des saisons régulières LNV, les heures sont cruciales pour tout le monde. Des sommets aux sous-sols du classement, le moindre point pris sera précieux. Pour Tours qui tient le sommet en LAM, Vandoeuvre Nancy qui lorgne sur les Play-Offs en LAF ou l’AS Cannes, en LBM, qui vise la remontée.

 

LAM (20e journée)

C’est un peu la foire un jour de départ de grandes vacances. Entre embouteillages et points chauds, il faut être efficace et habile pour se faufiler et gérer au mieux la situation. Dès ce soir, Paris se rend à Sète qui abat sans doute sa dernière carte pour les Play-Offs ! Idem pour Nice, 9e, collé aux basques des Nantais, et qui se déplace demain à Poitiers, revigoré depuis deux semaines et qui n’a qu’un seul objectif désormais : défendre sa place dans le Top 4, synonyme d’avantage du terrain en quart de finale des Play-Offs. A Rennes aussi, on va jouer musclé ce vendredi. Les Bretons, avant-derniers et donc sous la menace d’une éventuelle relégation, accueillent Nantes Rezé, le dernier élu dans le Grand 8 pour l’instant, et qui tient forcément à sa position préférentielle. Si certains auront donc la boule au ventre ce week-end, d’autres vont jouer avec des étoiles dans les yeux ! Ce sera notamment le cas de Chaumont. Magnifique vainqueur de Belchatow (3-2) hier, le champion en titre s’est en effet hissé en Play-Offs de la Ligue des Champions pour sa première campagne sur cette haute plaine européenne. Un exploit retentissant, qu’il voudra évidemment fêter, ironie du calendrier, ce samedi face… à Toulouse, l’autre représentant français, éliminé lui en LDC et actuel dernier de la Ligue AM. Ce même soir, Tourcoing tentera face à Montpellier de stopper la mauvaise série de trois défaites de rang (et 0 point pris) et de s’accrocher à sa cinquième place. Enfin dimanche, Tours, battu sur ses terres par Chaumont le week-end passé, voudra redevenir le maître en sa maison devant Ajaccio.

 

LAF (20e journée)

La bataille fait toujours rage en tête de LAF, entre Béziers et Cannes, assurément un cran au-dessus de tout le monde à la régulière cette année. Les Cannoises défient ce samedi Nantes, regonflé par six victoires en sept matchs toutes compétitions confondues, et désormais beau demi-finaliste de la Challenge Cup. Dans le même temps, Béziers sera aussi à la maison, face à un solide Saint-Raphaël, qui posa mille problèmes au RC Cannes la semaine passée. Mulhouse fait également un costaud 3e puisqu’il n’a perdu que face à Béziers et Cannes en 2018 ! Ce dimanche, les filles de Magali Magail sont en déplacement à Quimper, chez des Bretonnes entre deux feux, avec les Play-Offs à l’horizon et la relégation aux trousses. Paris Saint-Cloud aussi est sur un fil, dernier de la caste du Top 8 pour l’instant, mais sans garantie aucune. Les Mariannes s’accrochent, se bagarrent et grappillent, elles qui viennent de disputer 18 sets en quatre matchs, avant la réception d’Evreux samedi soir ! A égalité avec Paris Saint-Cloud, Vandoeuvre Nancy est prêt à bondir sur ses proies. Le Stade Français bien sûr, mais aussi Venelles, le visiteur du samedi soir, qui avance tout de travers depuis plusieurs semaines, avec seulement 3 points pris sur 18 lors des six derniers matchs ! Enfin, avec la réception de Chamalières, Le Cannet, qui n’a plus perdu à la maison depuis le 1er décembre dernier, lorgne avec gourmandise sur le 4e spot de LAF.

 

LBM (16e journée)

C’est un joli match qui attend les fans de volley en Avignon ce samedi. En effet, l’AVB défie le leader cannois et il est chaud comme la braise ! Avignon vient d’aligner cinq succès consécutifs pour une remontée spectaculaire qui l’autorise même à viser la quatrième place de LBM désormais. Quant aux Cannois, ils n’ont qu’une quête absolue : valider au plus vite leur remontée dans l’élite. Mais Narbonne, le dauphin en déplacement à Saint-Quentin, veut encore croire qu’il peut renverser le cours des choses et Cambrai, qui reçoit Nancy, est certes un peu plus loin, mais il ne lâchera rien. Avec la venue d’Orange, qui n’a plus gagné depuis le 9 décembre, Saint-Nazaire entend bien s’accrocher au Top 4. Enfin, Le Plessis-Robinson accueille Lyon pour sécuriser sa place en Play-Offs.