Billetterie

Cambrai fait tomber le leader

le 19/02/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur à Rennes, Tours profite de la défaite de Chaumont à Poitiers pour s’installer, avec Paris, en co-leader de la LAM. Chez les femmes, Cannes domine Mulhouse et éloigne un peu plus l’ASPTT des deux premières places. En LBM, Cambrai fait tomber le leader cannois !  

 

LAM (18e journée)

Ce n’est pas une simple prise de pouvoir, qu’on salue aimablement d’un œil léger et bienveillant. Non, c’est le retour au sommet du grand cador, celui que l’on attendait là depuis le début de la saison et qui avait un peu tangué, au gré d’une première partie de saison où ses sorties hors de Touraine avaient parfois un peu manqué de tenue. Désormais, le TVB est là où il veut être, à sa place, co-leader du championnat. Vainqueur à Rennes (1-3), d’une équipe bretonne qui n’a plus rien à voir avec l’équipe de l’automne dernier, Tours vient de prendre 19 points sur 21 possibles lors des sept derniers matchs de LAM ! A Rennes, les Tourangeaux se sont remis d’un premier set superbement construit par les locaux, ils ont tenu leur jeu (5 fautes directes par set) et Moritz Reichert, de nouveau titulaire, a bien fait le métier (14 points). Chaumont, battu à Poitiers (3-1), cède donc la place. Un fauteuil pour deux désormais, puisque Paris y repose aussi, après son succès aisé sur Nantes Rezé (3-0). Les Chaumontais, eux, ont donc plié dans le Poitou. La faute, « comme d’hab », à un Mohamed Al Hachdadi remonté et revanchard après ses deux petits matchs face à Tourcoing en Coupe de France puis en Touraine la semaine dernière, et qui avait retrouvé le feu samedi soir (27 points à 57%). Un succès important pour Poitiers, qui relance la bagarre en tête et s’invite dans le Top 4, à la faveur du revers tourquennois. Dominé à la maison par le dernier, Toulouse (1-3), bien emmené par Luka Basic (23 points), Tourcoing lâche du terrain et Montpellier, derrière, n’est plus très loin. Vainqueur au tie-break d’Ajaccio (3-2), les Héraultais ont encore pu compter sur le bras fantastique de leur jeune pointu, Jean Patry, qui atteint la barre des 30 points pour la première fois de la saison ! Enfin, Sète arrache deux points précieux face à Nice (3-2) et bascule du bon côté du Top 8.

 

 LAF (18e journée)

Cette fois, le duel est bien cadré, la partie limitée à deux joueurs. En dominant Mulhouse (3-1), ultime point de danger dans la course aux deux premières places, le RC Cannes a sans doute fait place nette à quatre journées de la fin de la saison régulière, sans faire un très grand match mais en reposant sur sa grande force collective (4 marqueuses à 12 points et plus). Avec le RC Cannes, le compagnon fidèle des hauts sommets, Béziers tient le coup. Faciles vainqueurs de Quimper (3-0), les Angels n’ont pas eu à trop s’employer et Cyril Ong a même pu ménager sa star d’attaque Krystal Rivers, qui n’a passé que deux sets sur le terrain pour… neuf attaques seulement, bien secondée dans le domaine offensif par Olga Strantzali 18 points). L’autre info du week-end, c’est la défaite du Cannet. Après cinq succès de rang, les Cannettanes sont tombées à Paris Saint-Cloud, au tie-break (3-2), sous les assauts d’un joli duo français, Orlé-Dascalu (43 points à elles-deux). Cela fait les affaires de Saint-Raphaël, qui se poste dans le Top 4 de LAF, après son succès total et maîtrisé à Venelles vendredi soir (0-3). Ça promet en tout cas une farouche bataille pour les Play-Offs car, Vandoeuvre Nancy face à Chamalières, et Nantes devant Evreux, ont fait le travail proprement et sur le même score (3-0). Cinq équipes se tiennent désormais en cinq points, mais quatre seulement entreront dans le Top 8 à l’issue de la saison régulière !

 

LBM (14e journée)

Cambrai a tout relancé ! En dominant sèchement le leader cannois (3-0), les Nordistes ont fait les choses bien (61% en attaques et 5 aces) et surtout soufflé un peu de suspense sur la fin de la saison régulière. Les voilà désormais revenus à quatre points seulement des troupes d’Arnaud Josserand, tandis que Narbonne est même encore un peu plus près. A la faveur de leur succès en terre francilienne, au Plessis-Robinson (1-3), les Centurions, bien disposés au bloc (14 contres), n’ont plus que trois longueurs de retard sur le sommet, avant un alléchant Narbonne – Cambrai samedi prochain, qui en laissera sans doute un sur le carreau. Derrière, Saint-Nazaire a fait un pas sans doute décisif pour les Play-Offs, en dominant Lyon (3-1) avec le total colossal de 19 contres ! Idem pour Avignon, qui ne descend plus de son petit nuage et enchaîne à Saint-Quentin un quatrième succès consécutif, avec un tandem Bonnefoy-Dolegombai (29 points), parfait au relais offensif de Maoni Talia. Enfin, dans la quête du Top 8, Nancy prend aussi deux points précieux à Orange (2-3). Menés pourtant deux sets à rien, les Nancéiens ont pu s’appuyer sur leur pointu vétéran, Mladen Majdak, auteur de 36 points, soit autant que le nombre de ses années !