Billetterie

Tours, la belle chevauchée

le 12/02/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Un temps distancé par Paris et Chaumont, le TVB est revenu en trombe dans la lutte à la première place, à la faveur de son succès sur Poitiers. En LAF, le leader Béziers est tombé au tie-break au Cannet. En LBM, Cannes reste en contrôle.

 

LAM (17e journée)

Les voilà réunis tous les trois, les cadors annoncés en début de saison, le trio majeur de la LAM. Après une première partie de saison erratique, Tours voulait être féroce et irréprochable sur la phase retour. Et bien le TVB, qui vient de prendre neuf points lors des trois derniers matchs, est dans les clous. Samedi soir, il a tancé le voisin poitevin (3-1) qui l’avait malmené deux fois cette saison. Avec ce succès, Cédric Enard et sa bande sont de retour dans le grand jeu, 2e ex aequo à un petit point seulement de Chaumont désormais ! Porté à l’attaque par un Hermans Egleskalns brûlant (31 points à 67% de réussite), le TVB a aussi parfaitement fait le travail défensif, contenant Mohamed Al Hachdadi à 16 points et 40% en attaque seulement. Et comme Chaumont a laissé un point en route face à Rennes (3-2) et que Paris a trébuché à Nice (3-1), voilà Tours qui déboule ! Pour les Parisiens, ce fut effectivement une sale soirée. Submergé par la qualité de service des Niçois (11 aces), le Paris Volley a subi la rencontre et s’est incliné logiquement devant des Aiglons qui peuvent toujours entrevoir les Play-Offs. Derrière le trio de tête, Tourcoing a fait son premier voyage à vide de la saison, rentrant de Corse sans aucun point et avec une défaite sèche (3-0) face à Ajaccio, où Ludovic Castard (19 points) a toujours de bonnes jambes ! Montpellier, en revanche, n’a pas profité des faux-pas devant lui en s’inclinant à Nantes-Rezé (3-1), malgré le gros match de son pointu fétiche, Jean Patry (28 points). Des Nantais qui ont su gagner les points clés dans les deux premiers sets et s’accrochent durement à leur siège en Play-Offs. Enfin, pour Toulouse, la mission sauvetage prend désormais des allures d’aventure extrême, après un nouveau revers à domicile face à Sète (2-3).

 

LAF (17e journée)

Reconfiguré, renforcé cet hiver, Le Cannet est donc bien programmé pour aller très loin désormais. Face au leader, Béziers, défait une seule fois cette saison, les Cannettanes passaient ce week-end un test révélateur. A l’arrivée, leur succès en cinq sets (3-2) confirme qu’elles ont du coffre et de l’étoffe. Mené deux sets à un, Le Cannet a su renverser le cours du match, malgré les assauts infernaux de Krystal Rivers (29 points). Si les Azuréennes restent au loin dans le classement, plus personne ne doute désormais du danger qu’elles représenteront en Play-Offs. Cannes, en tout cas, profite de la chute biterroise pour recoller en tête du classement grâce à son succès expéditif à Evreux (0-3). Mulhouse n’a guère traîné non plus devant Venelles (3-0). Une victoire autoritaire, qui apaise un peu la déception ressentie en Ligue des champions quelques jours plus tôt (défaite 3-2 à Alba Blaj en Roumanie). Derrière le trio, Saint-Raphaël s’arrime à la quatrième place grâce à sa victoire nette sur Nantes (3-0), dans les pas de Karolina Goliat (19 points). En revanche, la mauvaise opération de la soirée est pour Paris Saint-Cloud, tombé chez le dernier Chamalières (3-2), qui entend bien lutter jusqu’au bout et qui a pu compter sur une Scherine Dahoue remontée (19 points dont 3 contres). Enfin, dans la bataille aux derniers strapontins pour les Play-Offs, Vandoeuvre Nancy a réussi un joli coup à Quimper (0-3), grâce notamment à une tenue remarquable du filet (17 contres au total dont 7 pour Lorena Sipic).       

 

LBM (13e journée)

Cannes continue de contrôler la situation. Sur la Côte d’Azur, Orange n’a pas pesé bien lourd (3-0) et Maciel De Souza a régalé (18 points). Narbonne et Philip Schneider (21 points) restent donc à distance malgré leur succès tout aussi express face à Lyon (3-0). En attendant le match de Cambrai à Saint-Quentin mercredi, Saint-Nazaire grappille, à la faveur de sa victoire importante à Nancy (1-3), avec notamment 21 points de Lionel Coloras. De son côté, Avignon se place vainqueur sans discussion du Plessis Robinson (3-0), enchaînant un troisième succès consécutif, bâti encore une fois sur les immenses épaules de son colosse, Maoni Talia, auteur de 24 points à 60% de réussite en trois manches seulement.