Billetterie

Tout «bénef» pour les Cannoises

le 22/01/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur de Toulouse, le Paris Volley reprend seul la tête de la Ligue AM, profitant de la chute chaumontaise à Montpellier. En LAF, Béziers s’arrache mais abandonne un point à Venelles, et c’est Cannes qui repasse en tête.   

 

LAM (14e journée)

Ce fut une belle journée pour le Paris Volley. L’un de ces samedis soirs appréciables où les plans se déroulent sans accroc. Vainqueur avec autorité et sans trembler de Toulouse (3-0), avec huit aces au compteur et une réception toulousaine aux abois, le Paris Volley a repris ses aises en tête du championnat. Car derrière, on a coincé de partout. Chaumont, d’abord, s’est emberlificoté les pinceaux à Montpellier (3-1). Jean Patry et Gustavo Delgado (36 points à eux deux) ont assuré la marque et Kévin Kaba a superbement tenu le fort (5 contres). Après avoir puisé dans ses réserves en Ligue des Champions quelques jours plus tôt, Chaumont a sans doute manqué d’un peu de sève dans l’Hérault. Le champion se retrouve désormais à trois points du leader parisien. Mais Chaumont n’est pas le seul à tressauter ce week-end. Poitiers aussi en a laissé en route. Battu à Sète (3-1), où Branimir Grozdanov a fait le métier (15 points dont 5 contres), Poitiers compile seulement quatre points sur les douze derniers mis en jeu ! A l’affût derrière, Tours, alors, aurait pu sauter sur l’occasion et opérer un sérieux rapproché. Au lieu de cela, le TVB, battu au tie-break (3-2) à Nantes Rezé, n’a ramené qu’un petit point de Loire-Atlantique. C’est au centre que les Nantais, solidaires et au sacrifice tout le match, ont construit leur joli succès, avec la bagatelle de 18 contres, dont 7 pour Michael Parkinson. Au bout du compte, c’est Tourcoing qui rigole et s’amarre au Top 4, après son succès sans bavure sur Rennes (3-0), malgré les 16 points de Kévin Le Roux. Enfin, Ajaccio s’est offert une victoire solide et précieuse dans la quête des Play-Offs, en dominant Nice (3-0).

 

LAF (14e journée)

C’était l’affiche du week-end, le match à zyeuter et il a tenu toutes ses promesses. Pourtant, on a craint que tout aille vite, quand Béziers a rapidement mené deux sets à rien et que Venelles, timide et engoncé, ne parvenait pas à se libérer. Et puis, le PAVVB, doucement, s’est enhardi. Au centre, Matos Hoffman a montré le chemin (14 points dont 4 contres) et le match s’est terminé sur un fil, au tie-break, finalement remporté par les Angels (2-3). Mais Venelles a clairement rappelé que rien n’était joué en LAF et sa résistance a permis au RC Cannes de rebasculer seul en tête après sa victoire à Quimper (1-3), dans l’élan d’une Myriam Kloster active à son poste (13 points dont 5 contres). Derrière, Mulhouse ne recolle pas et laisse même un point en route à Evreux. Victorieux (2-3), l’ASPTT peut remercier sa jeune pépite belge, Britt Herbots (28 points à 51%) ! Saint-Raphaël, de son côté, fait une belle opération, en dominant aisément Chamalières (3-0). Tout l’inverse de Paris St-Cloud, qui enchaîne une troisième défaite consécutive, à Vandoeuvre Nancy (3-1). Un succès précieux pour les lorraines qui restent pleinement dans la course aux Play-Offs et reviennent à hauteur de Nantes, passé au travers à domicile face au Cannet (0-3), lequel enchaîne un deuxième succès sans perdre un set.

 

LBM (11e journée)

L’AS Cannes repart au large. Facile vainqueur de Lyon (3-0), malgré l’absence prolongée de son pointu, Thomas Zass, mais avec un Antti Poikela incisif (15 points), Cannes ajoute un point de plus entre lui et le reste de la Ligue BM, après que Narbonne a été victorieux mais accroché à Nancy (2-3). Et encore, il aura fallu une sacrée force de caractère aux Centurions pour ne pas perdre en quatre sets et finalement remporter cette quatrième manche, 30-32 ! Comme à l'accoutumée, Jean-Philippe Sol a rayonné au centre, avec 8 contres ! Tout cela fait en tout cas les affaires de Cambrai, qui continue son petit bonhomme de chemin et s’adjuge un succès costaud au Plessis Robinson (0-3), avec notamment un service de plomb et 9 aces au total ! Derrière, Avignon confirme sa bonne passe actuelle avec un nouveau succès sur Orange (3-1) et sept points pris en trois matchs. A noter la performance de Maoni Talia (30 points à 59%). Enfin, Saint-Nazaire pointe sa bouille dans le top 4 après sa victoire à Saint-Quentin (1-3) et sa grosse présence au filet (17 contres).