Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 15/01/2018
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Tours relance les dés

Vainqueur en trois manches de Paris, Tours n’abdique pas en LAM et poursuit sa chasse. Chez les femmes, Béziers tance le champion sortant et continue d’impressionner son monde, tandis qu’en LBM, le leader cannois a été étrillé par Narbonne.
 

 

LAM (13e journée)

Le Tours Volley Ball a lancé la poursuite. Et lorsqu’il est à Grenon, il est un chasseur formidablement redoutable. Dernière équipe toujours debout à domicile, le TVB a ainsi proprement dominé Paris (3-0), pourtant invaincu depuis sept matchs en Ligue AM mais étouffé par l’agressivité offensive et la solidité défensive de Tours. Avec l’arrivée de Konstantin Cupkovic (10 points), Tours met encore un peu plus de variété dans son jeu. Les deux têtes de gondole vont devoir se méfier. Chaumont, qui viendra aussi en Touraine sur la phase retour, en a bien conscience et profite de la défaite parisienne pour recoller en tête, grâce à son succès net sur Ajaccio (3-0), marqué notamment par le retour en grâce de Stephen Boyer, très impliqué (19 points à 70% en attaque, dont 3 contres). Derrière, c’est encore Tourcoing qui affole son monde. Quand on croit les Nordistes un peu touchés, ils rebondissent comme des cabris et cette fois, c’est à Poitiers qu’ils sont allés gagner (1-3), confirmant leur invincibilité extraordinaire à l’extérieur ! A l’aise, Martti Juhkami a rendu une copie propre (22 points). Montpellier aussi a vu l’étincelle loin de ses bases. Porté par les envolées flamboyantes de son pointu, Jean Patry (29 points à 60%), le MVUC enchaîne à Toulouse (1-3) un troisième succès de rang en Ligue AM. Une bonne opération pour les Héraultais, d’autant que derrière, ça a coincé un peu. Sète a chuté à Rennes (3-1) sous les assauts de Kamil Baranek (25 points), tandis que Nice ne prenait qu’un point à la maison, battu par Nantes Rezé (2-3, avec 29 points du Nantais Robin Overbeeke) pour ce qui constitue le cinquième revers consécutif des Azuréens.

 

LAF (13e journée)

On pouvait envisager que Mulhouse vienne un peu les effrayer, les titiller, les malmener du moins. Que nenni ! Les Angels de Béziers continuent de tout ravager en chemin ! Samedi dernier, l’ASPTT, champion sortant, n’a pas pesé bien lourd dans l’Hérault, balayé sans états d’âme (3-0), avec une Krystal Rivers plaquée à l’or fin, auteure de 24 points à 75% de réussite en attaque. Le RC Cannes n’a donc pas droit au faux-pas s’il veut rester en piste. Et les filles de Riccardo Marchesi l’ont bien compris, en allant s’imposer fermement à Paris (0-3), grâce notamment à une totale maîtrise du filet (10 contres à 1 !). Avec huit points d’avance sur Mulhouse, le tandem «canno-biterrois» a fait le trou. Derrière, Venelles, pourtant, ne gâche plus grand-chose, victorieux à Chamalières (1-3), après avoir concédé la première manche. Quimper se bat aussi comme un beau diable breton, terrassant Saint-Raphaël sur le set décisif (3-2), avec une capitaine, Grace Carter, à 4 contres. Le Cannet continue de se laisser porter par le vent de la révolte et secoue Evreux en trois sets secs (3-0). Enfin Nantes décroche un quatrième succès précieux dans la course aux Play-Offs à Vandoeuvre Nancy (0-3).

 

LBM (10e journée)

Cannes avait la possibilité de s’échapper pour de bon. A l’arrivée, il a pris un sacré coup de massue à Narbonne. Les Centurions lui ont en effet donné la leçon (3-0), remportant toutes les batailles dont celles du fil (11 contres à 2), et relançant du même coup le championnat. Car Cambrai a ramené deux points d’Orange (2-3), dans les pas vigoureux d’un duo français, Villard-Alpha, totalement exalté (49 points à eux deux). Lyon, tombeur d’Avignon en cinq manches (3-2), continue de surveiller l’étage du dessus du coin de l’œil, alors que Nancy, surpris à domicile par le dernier Saint-Quentin (1-3), décroche du bon wagon auquel Le Plessis-Robinson tente de rester accroché, malgré un revers à Saint-Nazaire (3-2) et son réceptionneur canadien de haut vol, Steven Hunt (27 points à 74% en attaque).