Billetterie

Chaumont sans pitié

le 11/12/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Vainqueur 3-0 de Tours, le champion en titre Chaumont demeure plus que jamais un leader autoritaire en LAM. En LAF, Cannes et Béziers ont vaincu en cinq sets, tandis que l’AS Cannes continue de caracoler en LBM.

 

LAM (9e journée)

C’est la marque des grandes équipes, celles qui sont capables de remporter un match sans forcément étinceler. Chaumont est indéniablement de cette trempe-là. Samedi soir, face à Tours, dans un choc référencé en LAM, le champion sortant a su gagner les points décisifs, à défaut de tout casser (3-0). Et cela a suffi, face à un TVB dont le potentiel est réel mais qui s’exprime encore par intermittence et rarement à l’extérieur, notamment quand il s’agit de gagner les points importants. Et cela commence un peu à agacer le staff tourangeau, dont l’équipe pointe désormais à huit longueurs du leader. Seuls pour l’instant, Paris et Poitiers s’accrochent à la rampe. Les Parisiens continuent d’empiler les beaux jours en automne, avec un cinquième succès de rang (championnat et Coupe de France confondus) sans frayeur face à Montpellier (3-0). Quant aux Poitevins, ils ont bien réagi après l’échec à Chaumont en dominant tranquillement Toulouse (3-0), avec 61% de réussite en attaque et un Baptiste Geiler performant (19 points à 70%). Derrière, Ajaccio continue à écrire des histoires longues, après une énième victoire au tie-break à Sète (2-3), dans les pas d’un Jose Luiz Gonzalez tonitruant (29 points). Rennes, lui, avec un Arvydas Miseikis efficace (20 points), a glané un deuxième succès précieux, face à Nice (3-0) et abandonne la dernière place aux désemparés Spacer’s toulousains. Mais le promu qui flambe, c’est encore et toujours Tourcoing, aisé vainqueur de Nantes Rezé (3-0), et qui pointe sa frimousse joyeuse dans le Top 4 du classement désormais !

 

LAF (10e journée)

La LAF est un long chemin semé d’embûches. Tout le monde sait cela depuis quelques années maintenant. Alors, au-delà des qualités et du talent, il faut un cœur et du caractère, ce dont ont fait preuve le RC Cannes et Béziers ce week-end. Secoués respectivement à Nantes (2-3) et Saint-Raphaël (2-3), le leader et son second ont su trouver le petit supplément qui va bien pour terminer et glaner deux points précieux plutôt qu’un. Cannes a pu compter sur ses «tatouées» des grandes guerres, Nadia Centoni (27 points) et Christina Bauer (19 points dont 3 contres), tandis que Béziers, malgré 45 fautes directes et dix points de moins que les Varoises, a quand même raflé la mise ! Derrière, Mulhouse a donc grappillé un petit point, grâce à son succès (3-1) sur Quimper qui met l’ASPTT dans le bon sens avant son entame en Ligue des Champions mercredi. Venelles aussi s’en est vu pour vaincre Vandoeuvre Nancy (3-2). Mais Gurbanova a fait le nécessaire en attaque (24 points à 55%) et Matos Hoffman a tenu le filet (6 contres sur 18 au total). En réalité, les grands perdants de la journée sont Paris St-Cloud et Chamalières. Déjà tancé par Mulhouse en début de semaine, le Stade Français Paris St-Cloud a encore pris l’eau à Evreux (3-0) et décroche un peu du wagon de tête. Pour Chamalières, la vie reste rude, avec un nouveau revers cinglant à la maison administré cette fois par Le Cannet (0-3) et qui renvoie les Auvergnates à sept points du maintien désormais.

 

LBM (8e journée)

Ça rigole toujours pour l’AS Cannes, facile vainqueur d’Avignon (3-0) et qui n’a laissé en route que trois petits sets sur les six derniers matchs ! Difficile évidemment pour les poursuivants de tenir le rythme. Narbonne, avec un Philip Schneider performant (20 points à 63%) a enfoncé un peu plus Saint-Quentin (3-0) et galope à cinq longueurs du leader cannois. Cambrai a remporté de haute lutte un joli duel en terre lorraine (2-3), malgré les 30 points d’Eldin Demirovic pour Nancy. Le Plessis-Robinson, en revanche, pas très inspiré, est tombé à Lyon (3-1). Orange, enfin, s’est offert un peu d’air, avec un succès sur Saint-Nazaire (3-1), dans la foulée alerte du central français, Fabien Vergoz (27 points).