Billetterie

Chaumont et Cannes, les patrons

le 04/12/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Chaumont a fait honneur à son rang de champion en titre en domptant avec autorité son premier poursuivant, Poitiers. En LAF, le RC Cannes a frappé fort à Mulhouse tandis que Béziers tient le rythme. En LBM, l’AS Cannes s’échappe.

 

LAM (8e journée)

Le choc avait quelque chose d’assez inattendu mais de terriblement alléchant. On y pressentait du gros bruit et de la frappe sourde. Au final, il n’y eut pas vraiment d’affrontement. Le champion en titre, Chaumont, a fait parler la force collective, la discipline et l’expérience pour dominer Poitiers (3-0). Et surtout une efficacité défensive remarquable à la surveillance du pointu phénomène, Mohamed Al Hachdadi, laissé sur le sable à seulement 9 points à 39% en attaque, bien loin de ses standards et de la feuille de stats rendue par son adversaire direct du soir, Stephen Boyer (22 points à 68%). Paris a profité de l’aubaine pour s’emparer de la deuxième place. Vainqueur à Nantes Rezé (1-3), le Paris Volley a fait les choses proprement avec 55% de réussite en attaque et 14 contres au total. Derrière, Tours a fait dans le solide face à Rennes (3-1) et complète le quatuor de tête. Mais l’autre belle surprise de ce premier tiers de saison, c’est incontestablement Tourcoing ! Loin de leurs bases, les Nordistes sont totalement imprenables ! A Toulouse, englué dans le doute jusqu’au cou, les hommes d’Igor Juricic ont ramené un quatrième succès en quatre matchs à l’extérieur (0-3) ! Ajaccio, lui, s’est fait respecter sur son île, en domptant Montpellier (3-1), grâce à un service et un bloc plus performants. Enfin, Nice, sorti en Coupe de France par le petit poucet, Mende, quelques jours plus tôt, a gagné à l’arraché (3-2) son duel face à l’Arago Sète, grâce notamment à un Vasyl Tupchii des grands soirs (31 points).

 

LAF (8e journée)

Le RC Cannes a mis les points sur les i en Alsace. Sur les terres du champion, là où elles n’avaient plus gagné depuis un an et demi, les Azuréennes ont frappé un grand coup, en s’imposant férocement et sans frayeur (3-0). Devant plus de 3000 spectateurs, Cannes a su être à la hauteur de l’événement, contrairement aux Mulhousiennes, recroquevillées sous l’enjeu. Hormis un duel magnifique entre la jeune Belge de 18 ans Britt Herbots et la pointue italienne cannoise Nadia Centoni lors du premier set, le match a tourné à la démonstration cannoise. Avec ce sixième succès de rang, Cannes garde évidemment la tête de la LAF, mais Béziers ne lâche rien. Vainqueur à Quimper (1-3), avec 14 fautes directes seulement en quatre sets, les Angels restent en haut. Paris St-Cloud, lui, pointe son nez, après une probante victoire au Cannet (0-3), dans les pas agiles d’Alexandra Dascalu (17 points). Le match des outsiders ambitieux, entre Saint-Raphaël et Venelles a offert une belle empoignade, remportée sur le fil par les Varoises (3-2), pourtant menées deux sets à zéro ! Chamalières, en revanche, a failli totalement dans le tie-break et abandonné un point à la maison au profit de Vandoeuvre Nancy (2-3). Enfin, Evreux, qui restait sur quatre revers de rang, a remis de l’ordre collectif en maîtrisant Nantes (3-0), avec cinq joueuses à dix points et plus.

 

LBM (7e journée)

En visite chez le dernier, Saint-Quentin, Cannes a paisiblement déroulé. Facile vainqueurs (0-3), les Azuréens gardent le cap et la tête de la Ligue BM. Ils creusent même l’écart, profitant de la chute de Cambrai, à domicile, face à Narbonne (1-3). Dans le Nord, les Centurions avaient dressé une véritable muraille, terminant le match avec le chiffre faramineux de 23 contres (9 pour Sol et 7 pour Radtke notamment) ! Le Plessis, avec 19 points de Kolokilagi, en profite aussi et se hisse sur le podium, après une jolie victoire face à Nancy (3-0). Orange grappille deux points au finish devant Lyon (3-2), avec le match d’attaque titanesque du central français, Fabien Vergoz (31 pts). Enfin Saint-Nazaire a dominé Avignon (3-0) mais non sans mal (seulement 2 points d'écart à chaque set).