Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 23/10/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Paris et Béziers font sensation 

 

Vainqueur sur le terrain du champion sortant, Chaumont, Paris réalise le gros coup du week-end. Mais c’est Tours et Montpellier qui tiennent la tête de la LAM sans perdre un set. En LAF, Béziers a plumé le RC Cannes, et dans le choc de LBM, Narbonne a vaincu les Cannois chez eux.

 

 

LAM (2e journée)

Paris l’avait déjà fait l’an passé, ça ne présage donc rien encore. N’empêche, la victoire parisienne acquise logiquement en terre chaumontaise, au tie-break certes (2-3), mais au bout d’un match que les Parisiens ont dans l’ensemble dominé, est un signal fort. Porté par leur recrue néerlandaise à l’attaque, Wouter Ter Maat (29 pts), tenu par le gros bras de Roland Gergye au service (4 aces), le Paris Volley a pris date. Ça tombe bien, la semaine prochaine, c’est le TVB qui déboule à Charpy pour l’indémodable Classico ! Un rendez-vous jubilatoire, d’autant plus que le TVB ne laisse pas une miette depuis le début de la saison. Ce week-end, c’est Nice qui a été ventilé (3-0), détruit par un jeu tourangeau sans fausse note (61% en attaque et 11 aces au total) ! Montpellier aussi fait le travail proprement : deux matchs et 6-0 ! C’est Rennes cette fois qui fut transpercé (3-0) par les Héraultais et leur liane d’attaque Jean Patry (22 points à 62%). Avec 0 point et pas un set gagné, Rennes partage la dernière place avec l’Arago, l’autre mal loti, qui a subi, chez lui, la loi du promu Tourcoing (0-3) et de son féroce attaquant colombien, Ronald Jimenez (23 points à 65%, 0 contre subi !). Poitiers est tombé à domicile face à Nantes Rezé (1-3) et sa paire Noda Blanco/Van Rekom (34 points à eux deux). Enfin, Ajaccio a ramené un premier succès cette saison et deux points d’une jolie bataille à Toulouse (2-3).

 

 

LAF (2e journée)

Les Angels de Béziers ont fait une grosse entaille dans la chair cannoise ce week-end ! Autoritaire vainqueur du favori désigné en LAF (3-0), avec notamment 20 points de sa pointue US, Krystal Rivers, Béziers, seul leader avec 6 points, a envoyé un message clair : ici on a reconstruit mais c’est du solide ! Et comme ce n’était décidément pas le week-end des cadors, Mulhouse, le champion, est allé se perdre en Lorraine, étrillé par Vandoeuvre Nancy (3-1) et son collectif tout flamme avec cinq joueuses à 8 points et plus sur le match ! A Paris St-Cloud, les Mariannes ont eu l’esprit rebelle. Menées 0-2 par St-Raphaël, elles ont réussi la bascule pour s’imposer au tie-break et demeurer invaincues (3-2). Chamalières aussi a réalisé pareille performance. Au cœur d’un week-end festif en Auvergne, les filles d’Atman Toubani, désireuses de ne pas gâcher la fête, se sont révoltées, dans le sillage d’une capitaine courage, Christelle Nana Tchoudjang, exemplaire (27 points à 53%) devant plus de 2 600 spectateurs. Enfin, après son entrée manquée à domicile, Nantes s’est bien repris à Quimper (1-3), avec notamment un match énorme de sa réceptionneuse attaquante hawaïenne, Kalei Mau (31 points). Le match Le Cannet - Venelles se jouera mercredi pour clore cette deuxième journée.

 

LBM (2e journée)

C’était Le match de la journée et il a tenu toutes ses promesses. A l’arrivée, c’est Narbonne, pourtant toujours privé de Philip Schneider et Jérôme Clère, qui frappe le premier en s’imposant à Cannes au terme d’une grande lutte (2-3). Comme souvent, Todor Valchev (20 points) a fait le boulot et l’expérience au centre de Jean-Philippe Sol (5 contres) fut précieuse. Les Centurions s’emparent donc seuls de la tête. Derrière, Le Plessis Robinson a remporté un deuxième match en cinq sets (3-2) face à Saint-Nazaire, tracté encore et toujours par son tandem de feu, Kolokilagi/Felicissimo (47 points). Lyon, en revanche, a chuté à Avignon (3-1), saoulé par les coups de Maoni Talia (26 points). Cambrai a décroché la première victoire devant Orange (3-1). Idem pour Nancy en Picardie (0-3) et qui laisse Saint-Quentin, seul dernier à 0 point.