Billetterie

On vient comme on est !

le 13/10/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

C’est le week-end de rentrée pour le volley pro. Si beaucoup d’équipes peaufinent encore les derniers réglages, impossible de reculer désormais. Au programme, quelques jolis rendez-vous déjà, comme Nice – Toulouse en LAM ou Saint-Raphaël – Le Cannet et Nantes – Béziers en LAF. 

 

 

LAM

En bord de Promenade, c’est presque déjà un choc demain soir, entre deux équipes du dernier carré 2016-2017. Nice, promu la saison dernière et magnifique demi-finaliste reçoit le finaliste du championnat, Toulouse et son effectif international. Il sera notamment intéressant de voir comment les Azuréens vont opérer la bascule, sans leur phénomène d’attaque, Hermans Egleskalns, parti en Touraine. Ce vendredi, Tourcoing, champion de France de LBM depuis les premiers jours du printemps, accueille un invité de prestige pour honorer son retour en Ligue AM, à savoir Tours. Un TVB, superbe vainqueur de la Coupe CEV la saison passée, taillé dans le costaud cette année et qui veut reprendre la main sur le volley français. Il faudra pour cela déloger Chaumont de son trône. Le champion sortant n’a pas tout réglé encore, mais il a déjà la Supercoupe en poche, avant de se rendre à Nantes Rezé. Une équipe nantaise revue du sol au plafond et désormais guidée par l’Italien Fulvio Bertini.

Samedi, Montpellier, qui a peu modifié son groupe, voudra rester dans l’élan d’une dernière saison régulière remarquable en recevant Sète. Dimanche, Paris, repatiné mais toujours ambitieux, accueille le promu rennais. Enfin mardi, Ajaccio, vaincu en finale de la Supercoupe par Chaumont samedi dernier, clôturera cette première journée LAM en défiant au U Palatinu une équipe de Poitiers revenue à l’accent français.

 

LAF

Les filles du bord de mer sont toutes sur le pont dès demain soir. En ouverture d’une saison LAF qui s’annonce palpitante, il y a d’entrée un joli derby qui se profile entre les Varoises de Saint-Raphaël, qui repartent avec deux joueuses seulement du dernier exercice, et les Azuréennes du Cannet, finalistes 2017. Ce même soir, Cannes et son équipe XXL, ne veut pas rater ses débuts à la maison face à Vandoeuvre Nancy. Samedi, Evreux, qui avait dû bagarrer jusqu’à la dernière journée pour assurer son maintien, reçoit une équipe de Quimper, sauvée administrativement des eaux de la descente et qui entend bien mériter sa place en LAF sur le terrain cette année. Nantes – Béziers a le parfait profil du duel d’outsiders cette saison, entre deux équipes bien ancrées désormais dans le haut du volley français et membres du Top 4 régulier 2016-2017. Après son raté en Supercoupe il y a une semaine, Venelles veut présenter un tout autre visage face à Paris, toujours ambitieux malgré une équipe largement recomposée. Enfin, lundi, le champion en titre, Mulhouse, déjà coiffé de la Supercoupe, voudra rester sur son élan face au promu Chamalières, en visite en Alsace.

 

LBM

Présentés comme les gros bras de la division, Narbonne et Cannes voudront d’emblée marquer le terrain samedi soir. A domicile, les Audois reçoivent le promu avignonnais, de retour dans le giron LNV avec les Play-Offs déjà en visée ! L’AS Cannes, lui, file à Nancy, pour un rendez-vous choc, face à une équipe lorraine, 2e de la saison régulière l’an passé, mais en manque de repères à l’entame de cette nouvelle année. Saint-Nazaire, promu détonant et demi-finaliste l’an passé, veut poursuivre sa marche en avant et accueille une équipe de Cambrai, bien disposée elle aussi et peu chamboulée. Lyon a des idées modestes mais un grand vent de jeunesse pour ouvrir l’année face à une équipe de Saint-Quentin en reconstruction et en appel d’une année délicate. Enfin, dès ce soir, Orange, difficilement malléable chez lui, reçoit une équipe du Plessis-Robinson ranimée par une demi-finale et de bien beaux Play-Offs en mai dernier.