Billetterie

Tours et Toulouse ouvrent le bal

le 03/04/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En LAM, Tours reçoit Toulouse demain pour lancer les Play-Offs LNV. Lesquels s’annoncent palpitants et indécis à tous les étages et dans les trois championnats.

 

LAM

Encore une fois, la LAM fut ébranlée, les certitudes martyrisées et, à l’heure de lancer l’assaut final, le championnat de France de volley masculin se débat dans une remarquable indécision. L’an passé, Sète s’était octroyé la première place de la saison régulière pour la première fois de son histoire. Cette fois, c’est Chaumont, à la faveur d’un dernier succès à Nice (1-3), qui découvre le trône. Solide, collectif, agressif, Chaumont a des atouts et l’avantage d’une salle bouillante à faire valoir au premier tour face à Poitiers, une équipe que les Chaumontais ont dominé à deux reprises en saison régulière, mais qui a eu onze jours pour se préparer au choc, quand Chaumont fut occupé et superbe sur le front européen pour se qualifier pour la finale de Challenge Cup.

Mais c’est Tours, troisième de la saison régulière, qui ouvre le bal des Play-Offs, dès demain soir face à Toulouse. Le TVB, lui aussi, en route pour un titre européen avec une finale à jouer face à Trente, a terminé par un gros match face à Montpellier (3-2) et entre en Play-Offs, avec une ambition acérée. Mais Toulouse, avec son canonnier Bram Van Den Dries, promet un gros combat aux Tourangeaux puisque les deux équipes ont empoché chacune un succès au tie-break en saison régulière !

Auteur d’une saison remarquable, malgré une année de grands bouleversements, Montpellier défie Nice, surprenant 7e. Avec Diachkov, Radtke et Saitta, les Héraultais ont du vécu tandis que la perle d’attaque, Jean Patry, apporte la fougue de la jeunesse. Mais en face, les Azuréens sont arrivés bien plus loin qu’ils ne l’espéraient en début de saison et ce qu’il peut advenir maintenant, c’est du bonus assuré. Son trio Halilovic-Cuk-Egleskalns a en tout cas bien envie de continuer à s’amuser un peu.

Enfin, le dernier quart, entre Paris et Ajaccio, recèle pas mal d’interrogations. Le champion de France a l’avantage du terrain, mais il n’a plus gagné à domicile depuis… le 22 janvier et reste sur quatre défaites de suite à Charpy ! Reste qu’il a fini la saison par un succès précieux à… Ajaccio justement ! En face, les Corses ont, eux, déjà réussi leur saison avec deux trophées en poche (Supercoupe et Coupe de France) mais ils demeurent toujours ambitieux.

 

LAF

C’est une fin de saison délicate, qui interpelle un peu, pour le leader Mulhouse. Etincelante et dominatrice tout l’hiver, l’ASPTT a clos l’exercice régulier sur deux défaites dont une dernière (1-3) face à Nantes, la seule en championnat à domicile. L’entraîneur, Magali Magail, appelle donc à la vigilance et la remobilisation des troupes avant d’affronter Paris, diminué et inconstant mais toujours capable de faire un coup à l’extérieur.

A l’inverse, Le Cannet, lui, entre en Play-Offs, gonflé de confiance avec six succès consécutifs ! En face, Venelles, déjà couronné en Coupe de France et qui n’a pas pris un set au Cannet en deux matches réguliers, a donc un gros challenge à relever. Longtemps grandes animatrices de la saison, les Angels de Béziers ont connu un gros coup de mou au cœur de l’hiver. Malgré une défaite en finale de Coupe de France, les filles de Cyril Ong ont été capables de se relever et le phénomène Isabelle Haak a les moyens de les emmener un peu plus loin. En face, le champion en titre, Saint-Raphaël a traversé une saison erratique, mais a plutôt bien fini avec cinq victoires sur ses sept derniers matchs.

Enfin, le dernier duel, entre Nantes et Cannes est très alléchant. Le joli et précieux succès à Mulhouse a sans doute chassé un peu des doutes qui avaient envahi les têtes nantaises depuis un mois. Mais en face, Cannes est en regain de forme et le géant a l’expérience de ces matchs-là. En plus, sa recrue, l’attaquante Rosir Kalderon Diaz (26 pts lors du dernier match), semble avoir trouvé ses marques.

 

LBM

On guettera d’abord évidemment le comportement de l’AS Cannes, équipe de Ligue AM embringuée dans des Play-Offs délicats pour tenter de sauver sa peau dans l’élite. Face à Lyon, l’AS Cannes aura au moins l’avantage du terrain. Pour le reste, place à des duels en terrain connu. Nancy, 2e au finish, croise Le Plessis-Robinson…  là où, précisément, il est tombé lors de l’avant dernière journée ! Rennes, 3e et prétendant à la remontée, va batailler face à Orange qu’il a dominé deux fois cette saison, mais au tie-break à la maison ! Enfin, Cambrai part favori face à Saint-Nazaire, mais il devra juguler les assauts du meilleur marqueur de LBM, Lionel Coloras.