Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 27/03/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

C’est Chaumont qui trône !

 

Au terme d’une bataille magnifique avec Montpellier tout au long de la saison, Chaumont s’est emparé de la première place régulière, tandis que Sète a sauvé sa place en Ligue AM. En LAF et en LBM, il reste encore une journée qui décidera des places de dauphins.

 

LAM (dernière journée)

Il aura donc fallu aller au bout du bout de la saison pour extirper de cette longue marche régulière le nom du lauréat 2016-2017. Et Chaumont le mérite grandement, tout comme Montpellier ne l’aurait pas volé non plus au demeurant ! Ces deux équipes ont en effet rythmé la saison régulière d’octobre à mars. Sur ce dernier soir, Chaumont, qui n’avait pas son destin en main, a juste bien fait le travail à Nice (1-3), sur la base de grosses mises en jeu. Et Tours, à quelques centaines de kilomètres de là, a fini de propulser les Hauts-Marnais dans l’en-but en venant à bout de Montpellier en cinq sets (3-2) ! Troisième, le TVB préfère considérer ce dernier succès comme un bon élan avant les Play-Offs qu’il débutera face à Toulouse mais aussi une demi-finale de CEV, qu’il lancera dès demain, à domicile, face à Francfort. D’ailleurs, Chaumont aussi a les pieds qui ne touchent plus le sol. Premier de la phase régulière, le CVB52 s’aligne aussi en demi-finale de Challenge Cup mercredi face à Ankara !

Pour Montpellier, la saison est belle aussi. Remodelée par Olivier Lecat, l’équipe héraultaise a fait montre d’un état d’esprit remarquable et révélé son jeune pointu, Jean Patry, même si en Touraine, elle a fini par céder sous les gros services de Cabral dans le tie-break. Derrière, ce trio de tête, c’est un peu plus mitigé. Paris s’adjuge la 4e place après un gros sursaut à Ajaccio (2-3). Mené 2 sets 0, le champion en titre s’est redressé. Roland Gergye a «envoyé» (25 points) et le central américain, Russell Holmes, arrivé récemment, a apporté un bel écot au filet (5 contres). Ajaccio reste donc cinquième et retrouvera Paris au premier tour des Play-Offs.

Un Grand Huit que Toulouse, solide vainqueur à Nantes Rezé (0-3) verra, tout comme Nice, superbe promu. Deux équipes portées par des bras exceptionnels, ceux de Bram Van Den Dries et Hermans Egleskalns, les deux meilleurs marqueurs du championnat. Enfin, Poitiers est le dernier élu, malgré un revers sans conséquence à Narbonne (3-1). Des Narbonnais, condamnés à la relégation depuis longtemps, mais qui terminent l’année sur deux succès de rang. Enfin, dans le duel dramatique entre Cannes et Sète, c’est l’Arago qui s’évite la frayeur des Play-Offs de Ligue BM, en ramenant deux sets et un point capital de la Côte (3-2). Pour Cannes, ce sera donc le manège de la peur.      

 

LAF (21e journée)

Evidemment, Mulhouse, grande prêtresse de la saison régulière, n’avait sûrement pas la tête totalement au rendez-vous. N’empêche, le 3-0 encaissé au Cannet peut sans doute donner des idées à ses opposants avant de lancer les Play-Offs. En tout cas, il maintient le suspense entier pour la deuxième place, avant la dernière journée régulière. Dès vendredi, Béziers avait plié un Stade Français trop diminué (0-3). Les deux équipes se tiennent donc en un point. Reste Venelles, vainqueur d’Evreux ce week-end (3-1), à jouer à la maison pour les Angels et un déplacement à Quimper pour Le Cannet ! Nantes à l’inverse est sur une pente dangereuse. Battues par Saint-Raphaël au tie-break (3-2), les filles de Sylvain Quinquis enchaînent trois défaites de rang et voient même leur 4e place synonyme d’avantage du terrain en quart de finale de Play-Offs menacée par Cannes. Les Cannoises ont en effet croqué aisément Terville Florange (3-0) et ne sont plus qu’à un point avant de recevoir Saint-Raphaël tandis que Nantes ira à… Mulhouse pour finir !

Si toutes les équipes qualifiées pour les Play-Offs sont désormais connues, il reste un gros point chaud en bas, avec trois équipes, Vandoeuvre Nancy, Evreux, Quimper, encore sous la menace de la relégation ! Les Bretonnes, battues au tie-break à Vandoeuvre samedi dernier (3-2) sont les plus en difficulté cependant, avant la dernière journée.

 

LBM (21e journée)

Le président, Vincent Royer, avait promis que Tourcoing fera le travail jusqu’au bout et il le fit à Cambrai, pour sortir vainqueur d’un bien joli duel au tie-break (2-3), et d’un match de gros bras entre Stéphane Alpha (28 points) et Ronald Jimenez (26 points) ! Derrière, c’est Nancy qui tombe au mauvais moment au Plessis-Robinson (3-2) et qui laisse la deuxième place à Rennes, avant la dernière journée. Des Rennais, vainqueurs logique de Saint-Quentin (3-1). L’info du soir, c’est aussi la relégation entérinée désormais de Strasbourg. Dominés par Saint-Nazaire (0-3), les Alsaciens n’ont plus aucun espoir de maintien désormais, Martigues ayant pris deux sets et le point qu’il fallait à Orange (3-2) pour assurer son sauvetage.