Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 30/01/2017
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Poitiers avance, Béziers stagne

 

Les Poitevins ont réussi le joli coup de la soirée en LAM, en dominant Paris. Chez les filles, Béziers, battu à Saint-Raphaël, marque le pas. En Ligue BM, le leader rennais est tombé au Plessis-Robinson.

 

 

LAM (14e journée)

A Poitiers, la perf du week-end. Face à Paris, qui restait pourtant sur sept succès de rang, les hommes de Brice Donat ont fait preuve d’une grande rigueur et d’une belle audace. Une grosse prise de risque au service, un contre qui freine les ballons et un Nimir Abdel Aziz inspiré à la pointe (26 pts) lui ont offert un joli succès (3-1) qui replace le Stade Poitevin à la cinquième place de LAM. Pour Paris, l’opération, évidemment, n’est pas bonne, d’autant que les trois autres cadors, Chaumont, Montpellier et Tours l’ont emporté. Le leader chaumontais, hormis un deuxième set sur le fil, n’a pas  connu grande frayeur à Sète (0-3). Montpellier fut impressionnant de maîtrise et de solidité en terre corse (1-3), où Ajaccio venait pourtant de scalper le leader ! Et Tours, hormis une « légèreté» dans le deuxième set, a plutôt bien fait le métier face à Narbonne (3-1), dans les pas de son attaquant brésilien, Levi Alves Cabral (24 pts à 70% en attaque).

Derrière, la belle affaire est pour Nice, victorieux de Toulouse (3-1) et qui s’installe solidement au-dessus de la ligne des Play-Offs. Un succès précieux dans lequel le pointu letton, Hermans Egleskalns, a fait souffler un vent de folie avec 32 points à 59% ! Pour le voisin cannois, en revanche, le week-end fut un peu plus tristoune puisque l’AS Cannes s’est fait tancer à domicile par Nantes Rezé (0-3), sérieux et appliqué sur la Côte d’Azur.

 

 

LAF (14e journée)

Béziers va sans doute s’en mordre les doigts. En tête avec deux sets d’avance, dans le sillage d’Isabelle Haak et de la nouvelle venue, Channon Thompson, les Angels ont laissé passer deux balles de match dans le troisième ! Ragaillardi, le champion en titre retournait le match comme une crêpe et se relevait d’un coup. Saint-Raphaël y mettait l’envie, Abrhamova régnait au filet et les Varoises s’imposaient au tie-break (3-2) ! Une aubaine évidemment pour l’ASPTT Mulhouse, ravi du bon coup et paisible vainqueur de Quimper (3-0). Béziers est même désormais rattrapé par Nantes, qui ne s’arrête plus et dompte Evreux (3-1). Le Cannet dispose de Terville Florange (3-1) et n’est plus très loin non plus. Derrière, Cannes, à Vandoeuvre-Nancy et Paris St-Cloud, à Venelles, ont sué sang et eau pour l’emporter au tie-break (2-3). Dimitrova (22 pts) côté cannois et Dascalu (25 pts) pour les Mariannes, ont été les artificiers du soir.     

 

LBM (14e journée)

C’est un petit coup de tonnerre : Rennes est tombé en cinq manches au Plessis-Robinson (3-2) ! Sous les coups de Faïpule Kolokilagi (29 pts), le leader breton a déposé les armes au bout de la nuit, malgré le match stratosphérique d’Arvydas Miseikis (37 pts à 70% en attaque !). Résultat, le pécule soigneusement engrangé a fondu. Nancy, tranquille face à Lyon (3-0) et Tourcoing, solide à Strasbourg (1-3) l’ont en effet emporté. Derrière, Cambrai, propulsé par un Stéphane Alpha des grands soirs (23 pts à 83%) a mis fin à la belle série du promu, Orange, qui restait sur quatre victoires de suite. Enfin, Lionel Coloras a «envoyé» toute la soirée (34 pts à 65%) pour permettre aux Nazairiens d’arracher deux points face à Martigues (3-2).