Un Boxing Day pour fortes têtes

le 29/12/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Leaders et favoris ont tenu leur rang lors de cette journée du Boxing Day LNV. Chaumont et Béziers restent aux commandes en LAM et LAF, alors que Nancy s’installe en tête de LBM pour la première fois de la saison. 

 

 

LAM (10e journée)

En ces temps légers et festifs de fin d’année, le quatuor de tête de la LAM a fait les choses très sérieusement. Pas un des quatre premiers du championnat n’a trébuché. Face à Nantes Rezé, après avoir empoché un premier set sacrément accroché (27-29), Chaumont a fait sa loi pour engranger un neuvième succès consécutif (0-3). A Grenon, Tours a plié en «deux-deux» le voisin Poitiers (3-0), dans un derby sans suspense. A Narbonne, Montpellier, en revanche, malgré un succès en trois sets (0-3), a été beaucoup plus accroché. Mais les 24 points à 71% à l’attaque de son jeune pointu, Jean Patry ont été très précieux. Paris, lui, avait sans doute la mission la plus délicate à relever. A Toulouse, les Parisiens furent même menés deux manches à rien. Mais les hommes de Dorian Rougeyron ont montré une belle capacité de rébellion pour renverser la situation et s’imposer au tie-break (2-3). Pour Paris, ce quatrième succès consécutif en championnat permet de terminer l’année sur une note positive et met fin à un mois de décembre lourdement chargé avec sept matchs disputés en 26 jours.

Derrière le quartet majeur, Sète et Ajaccio se replacent nettement. A Nice, l’Arago a fait la loi en trois manches (0-3), tandis que les Corses ont pris la mesure de l’AS Cannes après deux premières manches très disputées (3-1).

 

 

LAF (10e journée)

Béziers ne faiblit toujours pas. Face à Terville Florange, le leader ne s’est pas découvert d’un fil. Un net succès (0-3) et 30 points en trois sets pour son prodige suédois, Isabelle Haak ! Le rythme imposé par les Héraultaises est élevé, mais derrière, l’ASPTT Mulhouse suit avec constance. Un succès autoritaire et collectif à Venelles (1-3), un seul set abandonné en LAF lors des quatre derniers matchs : Mulhouse est au rendez-vous ! Derrière, ça bastonne sacrément et le duel entre Le Cannet et Nantes, deux sérieux challengers, fut de toute beauté et finalement remporté par les Azuréennes au set décisif (3-2), grâce notamment à une présence notable au block (18 contres dont 6 pour la centrale cubaine, Rosanna Giel Ramos). Paris Saint-Cloud, qui a dominé Quimper (3-0) reste en vue du quatuor de tête. En revanche, le RC Cannes dérape encore, à domicile, face au promu Evreux (1-3) ! Enfin, le champion Saint-Raphaël passe au-dessus de la ligne des Play-Offs grâce à son succès à Vandoeuvre Nancy (1-3).

 

 

LBM (10e journée)

C’était LE rendez-vous et il a tenu toutes ses promesses. Dans une salle Colette-Besson ardente, sous les harangues d’un speaker déguisé en père Noël, Rennes et Tourcoing ont bataillé jusqu’au bout de la nuit, et ce sont les visiteurs qui ont tiré le gros lot au tie-break (2-3). Une performance de choix car les Nordistes ont d’abord remonté deux sets de retard avant d’empocher la manche décisive grâce à une réception un peu mieux tenue sur les points clés. A l’arrivée, cette grande bataille a fait le miel de Nancy, nouveau leader LBM ! Vainqueurs à Strasbourg (1-3), avec encore 21 points de Majdak, les Lorrains enchaînent un septième succès de rang et ne peuvent plus désormais se cacher. Derrière, Cambrai poursuit sur sa lancée (3 succès consécutifs) en dominant Martigues (3-1) grâce à 59 points de son trio Alpha-Deev-Villard. Lyon, en revanche, cède du terrain en chutant lourdement à Orange (3-0), tandis que Le Plessis-Robinson, propulsé par un flambant Kolokilagi (32 pts), revient du coup à hauteur des Rhodaniens.