Retour sur les matchs du week-end

le 12/12/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Paris et Tours pointent le nez

 

Les deux places fortes, Paris et Tours, se sont imposées en trois sets ce week-end et se rapprochent sérieusement de la tête. En LAF, Béziers est tombé pour la première fois à Evreux. Idem pour Tourcoing, en LBM.

 

LAM (8e journée)

Ils ont beau avancer sur un sol encore meuble, tricoter de temps en temps une maille à l’envers, les deux cadors, Paris et Tours, ne sont plus si loin que ça. Ce week-end, chacun a sorti un match maîtrisé. Passé un premier set disputé, Paris a pris la mesure de Nantes Rezé (0-3), alors que Tours a joué son match le plus tenu de la saison face à Cannes, sans trou d’air dans le jeu ni dans les têtes. Les choses se mettent gentiment en place. Vigilance donc devant, où Chaumont s’est fait sacrément bousculer à Narbonne. Mené deux sets à rien, le leader s’en sort avec un succès à l’arraché (2-3) grâce à la présence salvatrice de son tandem, Boyer-Wounembaina (41 pts). Montpellier, lui, est tombé à Toulouse (3-1), sous les assauts d’un duo féroce, Van Den Dries-Louati (45 pts). Les Spacer’s repartent en avant après deux revers consécutifs en championnat, tandis que Montpellier compile un deuxième revers de rang. A l’inverse, Nice continue de voler ! Malgré deux sets de retard, le promu s’est relevé et rebiffé ! Le pointu letton Hermans Egleskalns a fait tomber la foudre (30 pts à 59% en attaque) et les Azuréens enchaînent une quatrième victoire consécutive. Ce qui n’est pas le cas de Sète, qui reste à trois, après sa défaite à Ajaccio (3-1). Un succès précieux pour des Corses en difficulté ces dernières semaines.

 

 

LAF (8e journée)

Olivier Lardier espérait que ses filles soient capables de jouer les yeux dans les yeux avec le leader irrésistible et invaincu, Béziers. Elles ont fait mieux, elles l’ont terrassé (3-2) au terme d’un joli combat. Avec Fidon et Olinga-Andela omniprésentes (34 pts dont 10 contres), Evreux avait de la présence et du répondant au filet, tandis que la jeune pépite suédoise de Béziers, Isabelle Haak, sortait pour la première fois de la saison un «petit » match (15 pts à 38% en attaque). Mulhouse, forcément, a saisi l’aubaine. Tranquille vainqueur à Terville-Florange (0-3), l’ASPTT gratte ainsi deux points sur le leader biterrois. Derrière, Nantes confirme qu’il est assurément un sérieux client et outsider en LAF, en venant s’imposer avec autorité à Venelles (0-3). Paris Saint-Cloud, facile vainqueur d’un champion de France, Saint-Raphaël, qui n’y est toujours pas (3-0) et Cannes, qui se requinque un peu aux dépens de Quimper (3-1), se replacent au classement en attendant la rencontre de demain entre Le Cannet et Vandoeuvre Nancy.

 

LBM (8e journée)

Tourcoing lâche du lest et concède sa première défaite de la saison, à domicile, face à Nancy (2-3). Une équipe lorraine décidément redoutable, où l’expérience et le bras du pointu serbe, Mladen Majdak (32 pts) sont de très sérieux atouts. Rennes, en revanche, n’abandonne pas un centimètre. Sa domination est totale, malgré un deuxième set accroché face à Saint-Nazaire (3-0). Derrière le trio, le trou est fait. Lyon est tombé à Cambrai (3-0) sous les assauts d’un Stéphane Alpha inspiré (20 pts à 81%). Martigues décroche son deuxième succès de la saison (21 pts d’Iban Perez) devant Saint-Quentin (3-0). Enfin Orange gagne le duel des promus (3-0) avec un efficace Gavrilovic (22 pts à 77%).