Billetterie

Retour sur les matchs du week-end

le 28/11/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

La jeunesse au pouvoir

 

Patry, Boyer, Carle, Haak ont été les héros d’une sixième journée spectaculaire qui a vu les deux clubs de l’Hérault, Montpellier en LAM et Béziers en LAF, s’imposer au terme de combats superbes et demeurer premiers de la classe.

 

LAM (6e journée)

Ce fut une soirée torride, un match sensationnel au Palais des Sports de Montpellier et les 2 300 spectateurs ont passé un très joli samedi soir sur la terre. Car ils y ont vu une équipe montpelliéraine, une nouvelle fois héroïque, tantôt inspirée, tantôt lutteuse à l’image de son libéro, Ludovic Duée, plongeant sur toutes les balles, venir à bout du champion parisien. Un Paris Volley qui n’est plus très loin, mais qui perd encore en cinq sets (3-2), au terme d’un jeu décisif sublime de suspense, où il compta pourtant neuf balles de match, avant de céder 25-23 ! Avec ce succès, dans lequel le jeune pointu, Jean Patry, fut encore à la hauteur (26 pts), Montpellier s’inscrit désormais clairement comme l’un des ténors de LAM. Son dauphin, Chaumont, qui possède aussi sa jeune pépite avec Stephen Boyer (29 pts), ne peut plus se cacher non plus, même s’il lui a fallu batailler cinq sets également (3-2) et surtout survivre, là aussi, à un thriller haletant dans le jeu décisif, finalement remporté 21-19. Décidément, la jeunesse avait pris le pouvoir ce week-end. A Toulouse, c’est le réceptionneur-attaquant Timothée Carle (21 ans) qui porta tout du long l’AS Cannes vers un formidable exploit, inscrivant au final 25 points à 62% de réussite en attaque. Après deux dernières sorties mal fagotées, Tours a remis de l’ordre dans son jeu et dans son expression collective face à Ajaccio (3-1). Sète redresse la tête après un deuxième succès de rang très net (3-0) face à Narbonne.  Et Nice engrange également une deuxième victoire d’affilée à Nantes (1-3), laquelle lui permet de quitter la zone rouge.

 

LAF (6e journée)

Béziers gagne et s’impatronise. Face à Mulhouse, équipe solide, efficace, équilibrée, le test était sérieux et les Angels ont gardé leur ciel (3-1). Un succès d’autant plus significatif qu’il n’a tenu à rien, un point ici, une erreur là, au terme de quatre sets acharnés et serrés, où la jeunesse biterroise n’a pas flanché, à l’image du nouveau match phénoménal de la pépite suédoise de 17 ans, Isabelle Haak (32 pts). Avec cette sixième victoire de rang, Béziers creuse l’écart car derrière, Venelles, invaincu depuis la 1ere journée, a chuté à domicile en cinq sets face à Vandoeuvre Nancy (2-3). Une grosse «perf» des Lorraines, emmenées par leur attaquante hongroise, Agnès Pallag (25 pts). Le Cannet en profite pour chiper la deuxième place du classement grâce à un probant succès chez le voisin, le RC Cannes (1-3), qui traverse une période délicate, entre élimination au tour préliminaire de Ligue des Champions et deux revers lors de ses trois derniers matchs de LAF. Derrière, Paris chute aussi, pour la deuxième fois de rang à domicile. Battues par Nantes au bout du bout (14-16 au 5e set), les Mariannes ratent le coche, alors que les Nantaises engrangent un troisième succès d’affilée et se postent à la 3e place du classement. A Terville, Quimper décroche son premier succès hors de ses bases bretonnes (1-3), alors que les Mosellanes restent scotchées à 0 point. Enfin, le promu Evreux, à la fête en attaque (81% de réussite !), fait sensation en pliant proprement et en trois manches (3-0) le champion en titre, Saint-Raphaël, totalement passé au travers dans l’Eure.

 

 

LBM (6e journée)

Tourcoing abandonne un point et reste derrière le leader rennais, exempté de débat ce week-end. A domicile, les Nordistes s’imposent 3-2 face à Saint-Nazaire, avec encore 28 points de leur pointu colombien, Ronald Jimenez. Derrière, Nancy enchaîne un troisième succès consécutif à Martigues (1-3) et se place en embuscade derrière le duo de tête. Après trois échecs de rang, le Plessis Robinson a disposé d’Orange (3-0) avec une attaque en verve (68% de réussite) ! Lyon, lui, a performé à Saint-Quentin, grâce à un match solide de son attaquant phare, Martin Jambon (28 pts). Enfin, Cambrai a conclu son match proprement et sans crainte (3-0) face à Strasbourg.