Billetterie

Un œil sur les transferts en LAF

le 24/06/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Du champion de France, Saint-Raphaël, au nouveau promu Quimper, les clubs de LAF reconstruisent et ajustent les effectifs au mieux pour être performants dans un peu plus de trois mois, à la reprise du championnat.

 

Ce n’est pas encore la pleine tempête mais le vent du renouveau souffle un peu partout en LAF en ce début d’été.  En attendant que ne se règle le cas du club d‘Istres, qui espère un repêchage en LAF, les autres clubs de Ligue A Féminine s’affairent à reconduire ou à étoffer l’effectif afin d’améliorer le contenu 2016-2017. Pour, Saint-Raphaël, champion surprise et magnifique, il va être compliqué de toucher la même extase. Outre l’équipe, déjà un peu retouchée avec les arrivées actées de la réceptionneuse-attaquante  tchèque de Vandoeuvre Nancy, Martina Smidova et la passeuse italienne du RC Cannes, Letizia Camera, le club a travaillé sur les à-côtés, avec le renfort d’un entraîneur adjoint, Thierry Hippolyte et la création d’un club des partenaires, forcément séduits par l’exposition en Ligue des Champions. Le grand battu de la saison, le RC Cannes, désormais dirigé sportivement par Laurent Tillie, a déjà bien oeuvré aussi, rajoutant de l’impact au contre avec la centrale brésilienne, Mariana Aquino (1,92 m, 25 ans) et signant sa doublette de passeuses avec Tanja Grbic, transfuge de «Saint-Raph» et la jeune croate Vedrana Jaksetic (1,83 m, 19 ans).

 

Béziers et Paris St-Cloud, qui sortent tous deux d’une saison très aboutie, veulent rester dans la bonne veine. Les Angels ont déjà enregistré deux renforts : la réceptionneuse-attaquante hongroise, Rita Lilliom (1,83 m, 30 ans) et la centrale allemande, Berit Kauffeldt (1,90 m, 25 ans). De leurs côtés, les Mariannes parisiennes, passées encore tout près de la finale, sont allées vite en besogne, avec les arrivées à la passe, comme doublure d‘Aziliz Divoux, de la Polonaise Marta Biedziak, Mulhousienne l’an passé, de la centrale italienne d’Istres, Julieta Lazcano et de la pointue hollandaise d’origine nigérienne, Célia Diemkoudré (1,92 m, 23 ans).

Les Alsaciennes de l’ASPTT Mulhouse, déçues sans doute par la fin de saison un peu brutale en quart de finale des Play-Offs, voudront rebondir. Typhaine Sévin tiendra le rôle de deuxième passeuse et la centrale belge de Nantes, Angie Bland, tentera d’apporter du caractère et de la gnac à sa nouvelle équipe.  

 

Venelles et Le Cannet avancent bien aussi, mais de manière un peu plus discrète. Les premières, demi-finalistes 2016, ont pris le temps de finaliser précisément les départs. Quant au club provençal du Cannet, victorieux de la première Supercoupe féminine en décembre dernier, il a quasiment le canevas définitif, nouveau coach compris puisque Riccardo Marchesi est parti, mais il attendra début juillet pour communiquer.

 

Nantes a, pour sa part changé son axe passeuse-pointue, avec les signatures de la Brésilienne Ana Tiemi Takagui (1,88 m, 28 ans) à la passe et de la Roumaine Roxana Denisa Bacsis (1,90 m, 28 ans) à l’attaque. Au centre, le VBN a également ajouté les 194 centimètres de la Finlandaise Laura Pihlajamäki (26 ans).

Terville Florange, qui a fini au pied des Play-Offs, polit l’ambition de les accrocher cette année. La pointue grecque, Panagiota Dioti (1,85 m et 23 ans) devra faire tomber les ballons que la jeune passeuse hollandaise, Nynke Oud (1,87 m, 22 ans) lui délivrera. Au centre, la jeune estonienne, Eliise Hollas (1,85 m, 22 ans) vient renforcer  le mur défensif. A quelques kilomètres de là, Vandoeuvre Nancy a carrément bouclé son recrutement, avec trois nouvelles joueuses ! Le néo coach bulgare Radoslav Arsov, a attiré la passeuse de l’équipe nationale canadienne, Danielle Smith (1,78 m, 26 ans). Avant elle, la libéro slovaque, Dominika Valachova (1,65 m, 30 ans) et la réceptionneuse-attaquante hongroise, Agnès Pallag (1,78 m, 22 ans) avaient déjà rejoint les rangs du club vandopérien.

Enfin, Quimper, qui retrouve la LAF après l’avoir quittée en 2014, a réussi un joli coup en enrôlant la centrale anglaise de Paris St-Cloud, Grace Carter, six ans de LAF au compteur ! Le club finistérien a aussi signé la passeuse Eleonore Cordier (1,71 m, 25 ans) et attend beaucoup de sa jeune pointue cubaine, Yaremis Mendaro Lyeva (1,87 m, 22 ans) afin de bien figurer dans le grand monde.