Billetterie

Un œil sur les transferts en LAM

le 20/06/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

En LAM, les staffs s’affairent à dénicher les bonnes affaires et les équipes sont désormais largement dessinées, même s’ils manquent encore ici ou là quelques pièces au puzzle.
 

 

La réflexion ne date pas d’hier. L’exercice 2015-2016 n’était même pas encore clos que les staffs planchaient déjà sur le croquis de l’année suivante ! En volley, les bonnes «occases» partent vite. Mais ce qui semble clair, c’est aussi que la LNV attire ou rappelle à elle de plus en plus de bons joueurs, curieux de se frotter à un championnat qui a sa petite cote en Europe désormais. Le champion en titre, Paris, est donc allé vite en besogne, avec les signatures illico après le titre de Taichiro Koga (1,70 m, 26 ans, libéro), Thiago Sens (1,98 m, 30 ans, réceptionneur-attaquant), et du central champion d’Europe, Franck Lafitte. Depuis, le Paris Volley a gardé le rythme et bouclé l’affaire. Les arrivées du pointu international brésilien, Franco Paese (2,01 m, 26 ans) et du passeur portugais, bien connu en LNV, Nuno Pinheiro (1,92 m, 31 ans), quadruple champion de France avec Poitiers et Tours, sont des renforts de choix. Avec eux, le jeune réceptionneur-attaquant hongrois en provenance de Beauvais, Roland Gergye (1,97 m, 23 ans) complète l’effectif parisien.

 

Derrière, ça remue pas mal aussi. Tours veut retrouver les sommets sous la gouverne de Giampaolo Medei et les doigts agiles du passeur, Guillermo Hernan. Le central canadien Jansen Van Doorn (2,03 m, 26 ans), quelques jeunes fleurs prometteuses (Quentin Jouffroy, Thomas Nevot) et l’apport du réceptionneur-attaquant, Stanislas Rabiller, ajoutent encore du relief à l’ensemble. Finaliste malheureux, Sète aussi tourne une page. Patrick Duflos est parti, Fabien Dugrip prend du galon. Il pourra toujours compter sur le bras de Marien Moreau, alors que le réceptionneur-attaquant de Cannes, Ewoud Gommans débarque dans l’Hérault, de même que le réceptionneur-attaquant de l’Asul, Axel Truhtchev et le libéro montpelliérain, Steve Peironet, en remplacement de Nicolas Rossard, reparti à Toulouse. Enfin, Sète a attiré un central brésilien, Luiz Sene «peut-être le gros coup de cette année», envisage le coach, qui planche maintenant sur le délicat dossier du futur passeur, avec deux gros noms en balance.

 

Bel outsider la saison passée et vainqueur de la Coupe de France, Ajaccio a conservé un noyau dur, notamment l’axe passeur-pointu, avec Toafa Takaniko et Jovica Simovski. Parmi les arrivées notables,  à noter celle du réceptionneur-attaquant serbe, Nikola Mijailovic (1,91 m, 85 kg), qui fut un joker de luxe à Tourcoing (LBM) en fin de saison dernière. Chaumont, lui, repart aussi avec de très belles intentions et des joueurs au disque dur LNV. Sa pépite, Stephen Boyer, sera toujours là. Le Cubain Javier Gonzalez s’occupera de faire jouer tout le monde en harmonie, le Slovaque Matej Patak (1,97 m, 26 ans), vu à Beauvais par le passé, est de retour en France, de même que le central américain, Dan McDonnell (2,04 m, 26 ans), champion de France avec Tours en 2014-2015.

 

Toulouse aussi a rameuté un illustre «ancien» en faisant revenir en France l’attaquant belge,  Bram Van Den Dries (2,07 m, 26 ans), ex Beauvaisien et l’un des meilleurs marqueurs du championnat 2013-2014. Si Trevor Clévenot a choisi l’aventure étrangère, le jeune et talentueux passeur, Antoine Brizard est toujours là. Enthousiasmant l’an passé, Toulouse veut l’être encore à la rentrée. Le jeune attaquant français de la génération 95, Luka Basic, arrive de Cannes pour gratter du temps de jeu, le libéro Nicolas Rossard rentre au bercail pour terminer ses études et un central Estonien, Timo Tammemaa (2,02 m, 24 ans) déboule en Haute-Garonne l’air de rien.

Nantes Rezé a également opté pour des hommes du sérail LNV : Martin Demar a enrôlé le passeur de Chaumont Martin Repak, le deuxième libéro haut-marnais, Jérémie Mouiel et le central hollandais de Montpellier,  Jasper Diefenbach. Des hommes qui connaissent les rouages de la LAM, auxquels s’ajoutent deux joueurs en provenance de Lennik (Belgique), le pointu gaucher hollandais, Robin Overbeeke (1,98 m, 27 ans) qui devra faire oublier l’attaquant tchèque,  Jan Hadrava, et le réceptionneur-attaquant belge Seppe Baetens (1,91 m, 27 ans).

 

Poitiers aussi a fait ses courses à Lennik, d’où il ramène le réceptionneur international hollandais, Robbert Andringa (1,92 m, 26 ans).  Le vétéran autrichien, Philip Schneider, ex Montpellier, file dans le Poitou et le jeune passeur batave, Nimir Abdel Aziz marne à se reconvertir en… pointu ! A son poste, c’est désormais l’international Finlandais Eemi Tervaportti (1,93 m, 26 ans), déjà vu à Avignon et Ajaccio entre 2010 et 2012, qui va s’y coller.

 

Cannes et Montpellier sont deux équipes en appel d’une saison délicate. Chacune a changé d’entraîneur. Arnaud Josserand revient à l’AS Cannes avec l’envie de «relancer le centre de formation», dit-il. Mais les jeunes ne seront pas jetés seuls dans le pré ! Les expérimentés de la maison Pujol et Ragondet, sont toujours là. Le central chaumontais, néo-international,  Horacio d’Almeida, le central autrichien du Bouc, Jiri Kral (34 ans) apportent un socle solide, alors que l’ex attaquant autrichien du Paris Volley (2011-2012), Thomas Zass (1,93 m, 26 ans) revient en France ! A Montpellier, Olivier Lecat a misé sur des joueurs rompus à la LAM (Radtke, Diachkov, Delgado), tout en faisant pousser les belles plantes du sérail, Jean Patry et Daryl Bultor et d’autres qui arrivent aussi, Gauthier Bonnefoy et Hugo Caporiondo.

Enfin, Nice, le promu, a déjà bien manœuvré, pour compenser au mieux sept départs (Feughouo, Seppanen, Cubrilo entre autres), avec cinq arrivées actées : le central des Spacer‘s, Philippe Tuitoga, le pointu letton, Hermans Egleskalns, déjà vu à Chaumont, le passeur bosnien, Rusmi Halilovic, habitué de la LAM, le jeune passeur et fils du coach, Fran Kasic et le central monténégrin de Chaumont, Gojko Cuk. Quant à Narbonne, dans l’hypothèse d’un repêchage en Ligue AM, le club a déjà fait quelques emplettes avec les arrivées du libéro martégal, Florian Kilama et le central de Sainte-Lucie, Julian Bissette (1,98 m, 25 ans). Comme quoi, on vient bien de partout désormais pour jouer en LNV !