Billetterie

Retour sur les matchs du week end

le 30/03/2016
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

La soirée d’hier fut riche d’enseignements. En Ligue AM, Sète et Tours ont chuté et l’on connaît désormais les huit qualifiés pour les Play-Offs. En Ligue AF, Cannes s’est imposé à Mulhouse et a quasiment scellé la première place.

 

LAM (24e journée)

C’est une soirée qui a sacrément déblayé le terrain et levé tous les doutes d’un seul coup, en ce qui concerne le tableau final des Play-Offs. Hier, Paris, Poitiers et surtout Nantes Rezé n’ont pas failli et ont pris place dans le grand huit ! Face à Narbonne, Paris n’a pas souffert (3-0). Poitiers, lui, a mis le feu à Lawson-Body et validé de manière étincelante face à Cannes, opposant direct, une saison d’ores et déjà réussie et qui va donc s’étirer un peu plus encore avec une participation en Play-Offs pour le promu à la longue histoire. Vainqueur 3-0 des Cannois, dans l’élan de son duo d’artilleurs Poey-Bartman (31 pts cumulés), Poitiers s’offre un joli rab et des espoirs un peu fous. Nantes Rezé aussi sera un acteur de ce deuxième acte. Hier, porté par un Jan Hadrava enflammé (23 pts), les Nantais ont réalisé une prouesse rare cette saison : mater le leader sétois (3-1) ! Un succès prestigieux, acquis de haute lutte, qui tient surtout au gain de la deuxième manche (28-26), alors que Sète avait empoché la première.

Sète à terre, l’aubaine était belle pour le TVB. Mais le quadruple tenant du titre s’est lui fait essorer à Beauvais (3-1). Le Bouc, décidément en transe (12 pts sur 15 lors des cinq derniers matchs !) en cette fin de saison, a gagné hier la bataille du service et mieux tenu la réception. Sportivement, le maintien se dessine pour Beauvais. Presque un miracle tant la situation des Beauvaisiens paraissait critique il y a un mois. Pour Montpellier et Lyon en revanche, l’affaire devient compliquée. Les Montpelliérains, qui étaient si beaux au cœur de l’hiver, n’y arrivent plus du tout. Dominés à la maison par Ajaccio (1-3), Montpellier accuse six défaites de rang et aucun point pris sur cette période ! Menacés de relégation, les Héraultais doivent aujourd’hui leur salut à la mauvaise passe lyonnaise. Hier, l’ASUL a chuté sèchement (3-0) chez le dernier Nancy, lequel s’offre, pour l’honneur un troisième succès en Ligue AM. Enfin, loin de ces affres, Chaumont et Toulouse se sont livré un combat sublime pour le podium, terminé par la victoire au tie-break des Chaumontais (3-2) et 21-19 lors de la dernière manche ! 

 

LAF (21e journée)

Décidément, Mulhouse aura peiné toute la saison face aux fortes têtes de la LAF. Hier, à domicile, les filles de Magali Magail ont subi la loi du RC Cannes (1-3) et concédé une cinquième défaite en six matchs face à un membre du Top 4. Avec ça, le podium s’en est allé. Car devant, Béziers, face à Venelles (3-1) et Paris St-Cloud, devant Saint-Raphaël (3-0) ont bien fait le métier et joueront ce week-end pour la place de dauphins. Pour Paris St-Cloud, cependant, le succès fut un peu terni malheureusement par la fracture au poignet de sa libéro, Lisa Menet-Haure.

Derrière, en attendant le résultat du match Istres-Nantes ce soir, où les visiteuses, en cas de succès, valideraient leur billet pour les Play-Offs, la bonne opération est pour Le Cannet. Tout au long d’une saison faite d’inconstance et d’ajustements, les Azuréennes ont flotté, entre deux eaux, mais, grâce à leur succès hier sur Chamalières (3-1), elles sont en passe de se glisser en Play-Offs ! Pour les Auvergnates en revanche, la réussite de l’opération maintien ne tient plus qu’à un mince fil. Avec deux points de retard sur Vandoeuvre Nancy et la réception de Paris St-Cloud samedi pour finir, l’horizon s’est assombri. Car, les Nancéiennes ont fait ce qu’il fallait hier pour prendre l’avantage dans cette lutte au maintien. Vainqueur de Terville Florange au tie-break (3-2) grâce notamment au bras de sa pointue bulgare, Yuliya Stoyanova (25 pts et 72% de réussite en attaque), Vandoeuvre aperçoit désormais la côte salvatrice…