Billetterie

Retour sur les matchs du week end

le 21/12/2015
'.$actu->_Identite['LibelleActualite'].'

Les défaites conjuguées de Poitiers et Chaumont entraînent un resserrement en tête de LAM où Montpellier déboule joyeusement. En LAF, le quatuor de tête a gagné sans trembler.

 

LAM (11e journée)

On avait prédit un championnat dense, homogène et sujet de partout aux belles promesses. Depuis le début de la saison, la LAM danse d’un pied sur l’autre sans jamais vraiment savoir comment se poser. Et c’est justement ce qui fait tout son charme. Ce week-end, avec les défaites des deux frondeurs de ce début de saison, Poitiers et Chaumont, battus à domicile par Montpellier (1-3) et Toulouse (1-3), c’est justement la joyeuse bande héraultaise de Loïc Le Marrec qui fait sensation ! Malgré des pertes lourdes à l’intersaison (Lafitte, Lyneel, Le Goff), le MVUC s’amuse comme un petit fou et s’est découvert du talent et des vertus incroyables en retrouvant sa terre et son gymnase de Castelnau-le-Lez. Avec son pointu et capitaine inoxydable, Philip Schneider, un central hollandais, Jasper Diefenbach sur un nuage en décembre (23 contres en quatre matchs !) et une bande de louveteaux français impavides, Montpellier déboule en haut et termine l’année sur le podium et quatre succès de rang ! Et derrière, ça se resserre. Nantes Rezé n’a peur de rien et a dompté l’AS Cannes (3-1), Ajaccio a plié Narbonne (3-0), Sète a maîtrisé l’affaire à Beauvais (0-3) et même Tours, vainqueur de Lyon (3-1) pointe son gros museau dans la première moitié du classement. Et Paris, en difficulté un set face à Nancy (3-0), n’est plus très loin non plus. Cela promet une superbe deuxième partie de saison !

 

LAF (10e journée)

Le quatuor qui anime la LAF depuis le début de la saison n’a pas connu grande peine ce week-end et continue d’imprimer une cadence assez infernale. Mulhouse et Béziers se sont promenés, respectivement face à Chamalières (3-0) et Nantes (3-0). Quant à Paris St-Cloud et Cannes, s’ils ont concédé un set en déplacement sur des terres mal en point, à Istres (1-3) et Vandoeuvre Nancy (1-3), les deux solides collectifs n’ont jamais vraiment eu peur. Pour le reste de la bande, le rythme devient difficile à soutenir. Les Provençales de Venelles sont lourdement tombées à Terville Florange (3-0) et Saint-Raphaël a rendu les armes en cinq sets au Cannet (3-2), malgré deux manches d’avance.

 

LBM (9e journée)

Battu à Nice au tie-break lors du match aller, Rennes n’a pas fait de détail au retour, avec un succès net (3-0) et une emprise flagrante notamment lors des deux premières manches. Les Rennais accentuent leur domination au classement et comptent désormais cinq points d’avance sur les Azuréens. Derrière, les places sont chères. Martigues, bien emmené par son pointu serbe, Radovan Gavrilovic (24 pts), a décroché un succès précieux au Plessis-Robinson (2-3), alors que Tourcoing, facile vainqueur d’Asnières (3-0) a cumulé un cinquième succès sur ses six derniers matchs de championnat. Enfin, dans le duel des mal classés, Cambrai est venu à bout de Saint-Quentin grâce à une victoire nette (3-0).